Mis à jour le 

Palais impérial de Vienne

Palais impérial de Vienne Photo : Huguette Roman

Un voyage à : Palais impérial de Vienne

Palais impérial de Vienne sur nos forums
Le Palais Impérial (Hofburg), situé sur la Michaelerplatz, constitue l'ensemble architectural le plus volumineux et le plus somptueux de la capitale autrichienne. Résidence des Habsbourg durant plus de dix siècles, sa construction s'est étalée dans le temps, du XIIIe au XXe siècle. Ceci explique en partie le mélange des styles qu'elle affiche. Il est possible de découper son édification en trois grandes périodes. Tout d'abord, de 1279 à 1681, le palais était surtout une forteresse. Aujourd'hui, trois bâtiments de cette époque existent toujours : le vieux palais (Alte Burg), les écuries du manège espagnol de 1558 (Stallburg) et l'Amalienburg de 1575. La seconde période débute en 1681 avec l'achèvement de l'aile Léopold (Leopoldinischer Trakt). Vinrent ensuite les constructions de l'aile de la Chancellerie d'Empire en 1723 (Reichskanzleitrakt), puis l'aile de la salle d'apparat (Prunksaaltrakt) et le manège d'hiver (Winterreitschule) en 1739. Enfin, la troisième période d'édification débute en 1809 lorsque Napoléon Ier ordonne de détruire les bastions. Par la suite, l'empereur François-Joseph fera construire le Nouveau Palais (Neueburg) en 1857.

L'entrée principale du Palais Impérial, réalisée en 1889, donne sur Michaelerplatz. D'emblée, elle illustre la somptuosité du palais. Sa façade, composée d'un arc de triomphe, est surmontée d'un dôme. De chaque côté se dressent deux magnifiques fontaines représentant « L'Autriche dominant la mer » et « L'Autriche dominant la terre ». Mais ce n'est rien comparé aux joyaux présents au sein de l'édifice. Une fois passé l'entrée, il est possible de visiter divers bâtiments tous plus intéressants et raffinés les uns que les autres.

Tout d'abord, au rez-de-chaussée, se trouve la collection de porcelaines et d'argenteries de la famille impériale. Au sein d'une demi-douzaine de salles sont exposées de fascinantes collections de porcelaines, faïences et ustensiles de cuisine qui témoignent de l'art de la table à la cour de Vienne.

A l'étage, le musée Sissi retrace la vie de l'une des plus célèbres impératrices. Ici, divers objets (portraits, robes, éventails, parures…) dressent un portrait sans concession de la monarque. Si le mythe est évidemment évoqué, le musée aborde également la personnalité troublante de Sissi, peu appréciée de ses contemporains. Également situés à l'étage et juxtaposés au musée Sissi, les appartements impériaux se visitent avec plaisir. Ceux-ci sont divisés en deux parties. Tout d'abord, on découvre les appartements de l'empereur François-Joseph, composés d'une salle de garde, d'un cabinet de travail, d'une chambre d'audience, de deux salons et d'une chambre à coucher. Ensuite, ce sont les appartements de l'impératrice Elisabeth (Sissi) qui illustrent la vie menée par cette dernière. Au programme : cabinet de toilette, salle de gymnastique, salle de bains… Autant dire que sa vie ne devait pas être trop épuisante ! Enfin, la visite se termine par les appartements du tsar Alexandre Ier.

Outre ce bâtiment, il est possible de visiter la cour In der Burg. Cette large cour qui servait aux tournois au XVIe siècle abrite le monument de François II. Elle est encerclée par deux ailes : l'aile de la Chancellerie d'Empire et l'aile de Léopold. La première est un magnifique exemple d'architecture viennoise de l'époque, tandis que la seconde accueille actuellement les bureaux du président autrichien. Au fond de la cour, vous pouvez aussi admirer l'Amalienburg. Poursuivez la visite du Palais Impérial par la cour des Suisses. Construite en 1279, il s'agit de la partie la plus ancienne du palais. On peut y observer la porte des Suisses de 1522, constituée de briques rouges et de lettres d'or.

De la cour des Suisses, on accède à la chapelle impériale (Burgkapelle). L'édifice religieux vaut le coup d’œil pour son magnifique chœur de 1498 réalisé par l'empereur Maximilien Ier. Mais ce sont surtout les concerts donnés en ces lieux qui attirent les foules. Toute l'année (hormis en juillet et en août), la messe y est célébrée par les petits chanteurs de Vienne avec l'orchestre de l'Opéra ! A noter : il est possible de réserver ses places à l'avance. Cependant, les billets réservés donnent seulement accès au premier et deuxième étage qui ne permettent pas d'avoir une vue sur le chœur. Bref, vous pourrez écouter la messe sans la voir… sinon au travers d'un écran géant. Mieux vaut tenter de faire la queue le jour même de la messe.

Toujours de la cour des Suisses, il est possible d'accéder au Trésor impérial (Schatzkammer). Sous ce nom évocateur se dresse la plus belle collection d'art sacré et profane d'Europe. A noter : possibilité de visite guidée en anglais uniquement ainsi qu'un audioguide également en anglais. Une brochure en français est tout de même disponible. La collection est répartie sur une douzaine de salles toutes plus exhaustives les unes que les autres. Ainsi, tour à tour, vous pourrez découvrir la couronne personnelle de l'empereur Rodolphe II réalisée en 1602, le berceau en argent du roi de Rome, fils de Napoléon ou des vêtements impériaux utilisés à la cour, dont un manteau de couronnement datant de 1133. Le joyau du Trésor impérial se situe dans la salle 11. Il s'agit d'une couronne impériale du Xe siècle réalisée pour le couronnement de l'empereur Otton Ier en 962. La couronne, célèbre pour ses huit plaques d'or, est ornée de douze pierres précieuses et de perles symbolisant les huit portes de Jérusalem et les douze apôtres.

Le Palais Impérial (Hofburg)
Michaelerkuppel,
A-1010 Wien
Site web
Tél : +43 1 533 75 70     
E-mail : info@hofburg-wien.at

Horaires
: Ouvert tous les jours de 9h à 17h30 (18h en juillet et août).
Tarifs : 10,50 euros pour le palais, la collection de porcelaine et d'argenterie, le musée Sissi et les appartements impériaux. 6,5 euros en tarif réduit.

Partir à : Palais impérial de Vienne

Carte Palais impérial de Vienne

Latitude : 48.21 - Longitude : 16.37

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine