Mis à jour le 

Sablon et Marolles de Bruxelles

Sablon et Marolles de Bruxelles Photo : luc pottiez

Un voyage à : Sablon et Marolles de Bruxelles

Sablon et Marolles de Bruxelles sur nos forums
Au Sud du cœur de ville de Bruxelles, différents quartiers méritent d'être découverts, même s'ils ne possèdent pas de monument majeur. On y découvre en effet l'atmosphère bruxelloise, en s'éloignant des très touristiques quartiers de la Grand-Place et du Mont des Arts.

Le Sablon, passage obligé entre la ville haute et la ville basse
Le quartier du Sablon est historiquement noble mais il présentait un visage plutôt populaire au début du XXe siècle. Il est aujourd'hui redevenu un quartier assez chic, avec ses nombreux commerces de brocanteurs et de chocolatiers. Vous apprécierez de faire une pause dans l'un de ses nombreux cafés et restaurants. Le quartier du Sablon possède, de plus, une situation privilégiée à la frontière entre la ville haute et la ville basse. Il tient son nom de la nature du sol sur lequel il fut aménagé : une mare sablonneuse comblée au XVIIe siècle. L'histoire de ce quartier est étroitement liée à celle de son principal monument, son église.

L'origine de l'église Notre-Dame-du-Sablon remonte à 1304, lorsque les arbalétriers de la ville firent construire une chapelle à cet emplacement, en l'honneur de leur protectrice, Notre-Dame. Au XVe siècle, la chapelle fut reconstruite dans le style gothique. Elle ne sera achevée qu'en 1550, par manque d'argent.

Au XVIe siècle, de riches seigneurs firent construire de luxueux hôtels à proximité de l'église, faisant du Sablon un quartier noble de la ville. C'est notamment le cas de la famille Tour et Taxis, réputée pour avoir créé le service de poste international. Cette famille célèbre possède un mausolée dans une chapelle de l'église. L'intérieur de l'édifice est assez sobre mais conserve de belles proportions. Outre une remarquable chaire de 1697, l'église abrite également 11 vitraux remarquables, hauts de 15 mètres, qui illuminent la rue de la Régence la nuit venue. L'église est actuellement en travaux.

Outre l'église, vous découvrirez également deux places intéressantes dans le quartier du Sablon. La place du Grand Sablon, en contrebas de l'église, possède une fontaine réalisée en 1751 par Jacques Bergé. Avec ses nombreux cafés et restaurants, elle constitue le lieu idéal pour faire une pause café ou déjeuner. Un marché des antiquaires a par ailleurs lieu tous les week-ends sur cette place.

De l'autre côté de l'église, la place du Petit Sablon est encore plus charmante. Elle est occupée par un jardin à la française, aménagé en 1890 et entouré d'une grille en fer forgé ornée de 48 sculptures en bronze réalisées par Paul Hankar. Ces statues représentent les guildes de Bruxelles au Moyen-Âge. Une grande fontaine, située au fond du parc, fut érigée à la mémoire des comtes Egmont et Hornes, persécutés au milieu du XVIe siècle pour leur résistance face au joug espagnol. De chaque côté de la fontaine, douze statues représentent d'importants personnages belges des XVe et XVIe siècles.

Le palais de justice, une construction titanesque
Du quartier du Sablon, vous êtes à deux pas du monument le plus imposant de la ville : le palais de justice. Bien qu'il soit en travaux, cet édifice vaut quand même le détour pour ses dimensions magistrales : 26 000 m² de superficie, 150 mètres de long, 26 salles d'audience. La construction de ce mastodonte fut entreprise par l'architecte Joseph Poelaert en 1866 et achevée 17 ans plus tard. Il est situé sur la colline du Galgenberg, où se trouvait autrefois la potence de la ville.

De par son style antique, comme par ses dimensions, ce monument devait symboliser le poids, l'autorité de la justice. On est en effet comme écrasé par cet édifice, qui, de plus, surplombe la ville. La visite du monument sera marquée par la salle des Pas-Perdus, couverte d'une coupole haute de près de 100 mètres. Depuis la place Poelaert, située devant le palais de justice, vous jouirez d'un superbe panorama sur la ville, jusqu'à l'Atomium. Ce monument domine d'autre part le quartier populaire des Marolles, où nous vous proposons de poursuivre la visite de cette partie sud de Bruxelles.

Les Marolles, le quartier de Bruegel l'Ancien
Le quartier des Marolles est un quartier populaire, où logeaient autrefois les tisserands et les artisans, comme en témoigne le nom des rues. Cette visite dans le quartier des Marolles commence par l'église Notre-Dame-de-la-Chapelle, dont la construction fut ordonnée en 1134 par Godefroid Ier. En 1250, l'église reçut en don du roi cinq morceaux de la Vraie Croix. Elle devint alors un lieu de pèlerinage. L'église romane fut détruite par un incendie en 1405 et reconstruite dans le style gothique en 1421.

A l'extérieur, on est surpris par son clocher baroque, qui contraste avec le reste de l'édifice. Remarquez également les gargouilles, symboles du Mal que l'on plaçait toujours à l'extérieur des églises, l'intérieur n'accueillant que des représentations du Bien. A l'intérieur, les colonnes de la nef sont ornées de chapiteaux en forme de feuilles de chou frisé, typiques du style gothique brabançon. Vous verrez également un mémorial dédié à Pieter Bruegel l'Ancien, qui se maria dans cette église.

Partant de l'extrémité Est de la place de la Chapelle, la rue Haute est l'une des artères principales du quartier. C'est également l'une des plus vieilles rues du centre ville, puisqu'il s'agit d'une ancienne route romaine. Historiquement très commerçante, la rue Haute conserve un certain nombre de boutiques diverses. Remarquez la maison en briques rouges située au n°132 de la rue : elle fut habitée par le célèbre peintre flamand Pieter Bruegel l'Ancien.

Plus haut, prenez à droite la rue des Renards, qui vous conduit à la place du Jeu de Balle. Ce nom fait référence au jeu de la balle pelote, autrefois très populaire dans toute la Belgique. Un marché aux puces se tient tous les jours sur cette place de 7h à 14h, les plus intéressants étant ceux du jeudi et du dimanche.

Notre visite du quartier se termine, au bout de la rue Haute, avec la Porte de Hal (XIVe), située sur la commune de Saint-Gilles. Il s'agit du dernier vestige des fortifications qui protégeaient la ville au Moyen Âge. La Porte de Hal accueille aujourd'hui des expositions temporaires.

Notre-Dame-du-Sablon
Rue de la Régence 38 - 1000 Bruxelles
Métro : Porte de Namur
Horaires d'ouverture : de 9h à 17h du lundi au vendredi ; de 9h30 à 17h le samedi ; de 13h à 17h le dimanche.

Palais de Justice
Place Poelaert - 1000 Bruxelles
Métro : Louise
Visites du lundi au vendredi de 9h à 15h. Fermé les jours fériés.

Porte de Hal
Boulevard du Midi - 1000 Bruxelles
Métro : Porte de Hal
Horaires d'ouverture : en dehors des expositions temporaires, la Porte de Hal n'est accessible que dans le cadre des visites guidées (sur réservation).

Partir à : Sablon et Marolles de Bruxelles

Carte Sablon et Marolles de Bruxelles

Latitude : 50.84 - Longitude : 4.36

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine