Mis à jour le 

Chutes du Niagara

Un voyage à : Chutes du Niagara

Chutes du Niagara sur nos forums
A cheval sur la frontière Américano-Canadienne, les Chutes du Niagara attirent, chaque année, plus de 12 millions de visiteurs. Le Niagara est divisé en deux par l'île Goat. D'un côté s'écoule la chute américaine, et de l'autre la chute canadienne, baptisée « chute du fer à cheval » (Horseshoe falls) en raison de sa forme concave. Ces vrombissantes chutes ne tombent en fait «que» de 54 mètres de haut. C'est leur phénoménale puissance qui impressionne. Des centrales hydroélectriques ont été construites sur les rives américaine et canadienne afin de tirer partie de ces eaux diluviennes. En hiver, les chutes pétrifiées dans la glace sont un spectacle tout aussi étonnant.

Les chutes du Niagara se sont formées il y a 12 000 ans, lors de la fonte des glaciers. Les eaux ont rongé les roches tendres et le calcaire de l'escarpement du Niagara, à un rythme d'1 mètre par an. Aujourd'hui, elles ont reculé de 11 km par rapport à leur point d'origine !

Le père Louis Hennepin fut le premier à noter l'existence des chutes en 1678. Vint ensuite l'époque où les hommes voulurent se mesurer à cette force de la nature. A la fin du XIXème siècle, de nombreux intrépides inconscients ont entrepris de descendre les chutes en barils, bateaux et autres embarcations, mais rares sont ceux qui y survécurent. On retient le funambule Blondin qui traversa à bicyclette sur une corde raide au-dessus des eaux tourbillonnantes. Une loi interdit depuis 1912 toute tentative de cet ordre.

Une promenade dans le Queen Victoria Park, qui fait face aux chutes, est une bonne entrée en matière. Un tunnel, creusé sous la chute canadienne, permet de contempler le mur d'eau. Outre un survol en hélicoptère, les visiteurs peuvent faire une petite croisière sur le fameux "Maid of the Midst". Le bateau s'arrête tour à tour devant la chute américaine puis canadienne. Assourdi par le vacarme des chutes, vous verrez de près leur puissance et goûterez la joie de quelques embruns. Imperméable indispensable ! Pour avoir un meilleur panorama du site, montez dans la tour Skylon qui se dresse à 236 m. Dans ses ascenseurs vitrés, vous découvrez les chutes sous un autre angle. Ceux qui en veulent encore plus pourront prendre un téléphérique (Whirlpool) qui les mènera au-dessus des bassins.

A environ 35 kilomètres de là se trouve la ville de Niagara-sur-le-lac, qui accueille le festival «George Bernard Shaw».

Partir à : Chutes du Niagara

Carte Chutes du Niagara

Latitude : 43.09 - Longitude : -79.09

Chutes du Niagara, les articles à lire

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine