Mis à jour le 

Parc Provincial de Cypress Hill

Un voyage à : Parc Provincial de Cypress Hill

Parc Provincial de Cypress Hill sur nos forums
Ne cherchez pas les cyprès méditerranéens, vous n'en verrez aucun. Et pour cause. Les premiers explorateurs canadiens - français prirent des pins tordus pour des cyprès et nommèrent ainsi à tort la région. Maintenant que la vérité a été rétablie, penchons-nous sur le parc. Ce dernier, qui se trouve à cheval sur l'Alberta et le Saskatchewan, renferme des petits lacs, des ruisseaux et de vertes collines. A l'est du parc, vous trouverez le lac Reesor qui est fréquenté par quelques cigognes.

Une route boueuse vous conduira au lieu historique Fort Walsh. Vous pourrez faire une halte au lieu du massacre de Cypress Hills. En 1873, un groupe de chasseurs de loup américains, sans doute sous l'effet de l'alcool, massacrèrent des dizaines d'Assiniboines (tribu des Sioux). Ils pensaient qu'un de leurs chevaux leur avait été volé. Cet événement poussa le gouvernement canadien à se doter d'une police.

Le fort Walsh est l'un des premiers postes de la Police montée du Nord-Ouest. Construit en 1875, il porte le nom de son fondateur, John Walsh. Les policiers à cheval avaient à cette époque pour mission de traquer les trafiquants de whisky. Ils eurent un rôle essentiel en 1876 lors de l'arrivée massive des Sioux menés par leur chef Sitting Bull. Ces derniers, fuyant les Etats-Unis, se réfugièrent au Canada. La police a eu l'embarrassante mission de leur demander de quitter la région car elle devait protéger les autochtones, les Cris, ennemis des Sioux. Le fort fut abandonné en 1883. Il fut ensuite utilisé, de 1942 à 1968, comme haras par la police.


Adresse : Cypress Hills Interprovincial Park
Box 12
Elkwater, Alberta
CANADA T0J 1C0

Partir à : Parc Provincial de Cypress Hill

Carte Parc Provincial de Cypress Hill

Latitude : 49.63 - Longitude : -109.96

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine