L'Internaute > Voyager >
Carnaval > Binche
 DOSSIER  
Mai 2005

Le carnaval de Binche, oranges et plumes d'autruche

Envoyer à un ami | Imprimer cet article
LE LIEN
Le site officiel du carnaval

Y ALLER

Trouver un billet au meilleur prix : cliquez ici


 Lieu  : Binche
Localisation : Belgique
Hébergement
voir la liste

 

carnaval de Binche
Toutes les photos de Belgique dans la Galerie
Où : Binche est une petite ville située à une soixantaine de kilomètres de Bruxelles. Tous les ans, depuis des générations, ce carnaval légendaire fait vivre la ville, non seulement au moment de Mardi gras, mais aussi toute l'année en raison de la préparation minutieuse qu'il nécessite.

Quand : Il se déroule au moment de Mardi gras, dans la semaine précédant le Mercredi des Cendres. Cette année, il aura lieu les 6, 7 et 8 février.

[an error occurred while processing this directive]
Un carnaval légendaire : L'origine du carnaval de Binche remonterait au XVIème siècle. À l'époque, Marie de Hongrie, Dame de Binche, donnait des fêtes somptueuses en l'honneur de son frère Charles Quint et de son fils Philippe II d'Espagne. En définitive, cela donna sept jours de fastes et de costumes resplendissants, dont a été tiré un proverbe encore existant aujourd'hui, "Mas bravas que las fiestas de Bains", que l'on peut traduire par "Pas de fêtes plus magnifiques que celles de Binche". Avec des bals en costumes bariolés, des simulations d'actes militaires, des banquets d'abondance et des feux d'artifice, le carnaval de Binche a peu à peu gagné ses lettres de noblesse.

Un costume traditionnel :
Pour coller parfaitement à la tradition du carnaval de Binche, les participants sont vêtus du costume traditionnel. Celui-ci se compose d'une blouse et d'un pantalon aux motifs des lions de Belgique, d'un grelot placé sur le plastron, d'une ceinture de lin garnie de fils de laine, de sabots, d'un chapeau en plume d'autruche et d'un masque. Ainsi costumés, les Gilles, nom des participants vêtus de la sorte, paradent dans les rues de la ville et distribuent des oranges placées dans un panier en osier tressé.
Mais attention, n'est pas Gille qui veut, c'est une tradition qui se transmet de génération en génération.
A VOIR AUSSI : les photos de Belgique dans la Galerie
Cliquez ici pour voir toutes les photos

Sommaire Suite : Québec
 
 Rédaction L'Internaute
 
Magazine Voyager
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
Voyager Voir un exemple
L'Internaute Voir un exemple
Week-end Voir un exemple
Toutes nos newsletters