Mis à jour le 

Haut Barrage d'Assouan

Haut Barrage d'Assouan Photo : Gisele PERALTA

Un voyage à : Haut Barrage d'Assouan

Haut Barrage d'Assouan sur nos forums

Au début du XXe siècle, fut construit un premier barrage par les Britanniques. A l'époque, c'était le plus grand barrage du monde. Il servait à réguler le cours du Nil afin que les Égyptiens puissent irriguer leur terre. Avec la croissance de la population que subissait l'Égypte, cela devenait urgent d'avoir des terres cultivables.

Cette construction de plus de 2 400 m de large parvint à ses fins. Mais aujourd'hui ce barrage paraît minuscule à côté du Haut Barrage construit dans les années 1960 à 6 km au sud. Ce dernier est considéré comme l'un des chantiers les plus importants du XXe siècle. Fierté des Égyptiens, le célèbre et controversé Saad-el-Ali est l'un des plus grands barrages du monde. L'ancien barrage n'était pas au point en terme de sécurité et d'efficacité.

En 1952, le président égyptien Nasser prit l'initiative de rendre l'eau disponible tout au long de l'année, d'améliorer l'irrigation des terres, de développer la navigation sur le fleuve et de produire de l'énergie.
Cette construction se heurta à des difficultés politiques. Nasser demanda une aide financière aux Etats-Unis qui, à cause de la France et du Royaume-Uni, lui refusèrent. C'est alors que Nasser se tourna vers l'URSS alors qu'on se trouve en pleine Guerre Froide. S'opposer aux puissances occidentales, valut à Nasser de gagner une immense popularité et le statut de leader du monde arabe.

Le Haut Barrage fut ainsi achevé en 1971. Le chantier dura 11 ans et mobilisa 30 000 travailleurs dont 451 ont trouvé la mort. Il mesure près de 4 km de long et s'élève à 111 m. Les eaux retenues par la digue furent baptisées Lac Nasser. La création du plus grand lac artificiel du monde (130 milliards de mètres cube et 500 km de long) a malheureusement noyé la Nubie. 100 000 Nubiens ont du quitter leurs villages. L'UNESCO réussît à sauver quelques monuments majeurs de l'Antiquité comme le fantastique Temple d'Abou Simbel.


Un succès mitigé

Ce monument, aux dimensions pharaoniques, a permis d'augmenter l'espace des terres cultivables de 30 % et l'alimentation électrique de l'Égypte a doublé. Il permet encore aujourd'hui de résorber en partie la pauvreté.

Ce rêve vieux comme le monde de vouloir contrôler le Nil a cependant ses revers. Un vers appelé bilharzie s'est installé dans les eaux stagnantes et provoque d'énormes problèmes de santé publique. L'emploi massif d'engrais chimique pour cultiver les terres, la modification de berges du Nil a provoqué des déséquilibres écologiques majeurs pour tout le pays. Effet pervers, des remontées de sel stérilisent des terres autrefois productives. Les bancs de crevettes et les aires de pêche n'existent presque plus à l'embouchure du Nil. Les autorités s'occupent également du limon qui est susceptible d'envahir le lac.

Néanmoins, les Égyptiens restent très fiers de ce monument qui symbolise depuis 40 ans l'indépendance de l'Égypte. Près du barrage a été édifié un monument dédié à la coopération et à l'amitié égypto-soviétique.


Le Haut Barrage se situe à 13 km au sud d'Asouan. Pour vous y rendre, le moyen le plus simple est le taxi.

Partir à : Haut Barrage d'Assouan

Carte Haut Barrage d'Assouan

Latitude : 23.97 - Longitude : 32.88

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine