Mis à jour le 

Vallée des Rois

Un voyage à : Vallée des Rois

Vallée des Rois sur nos forums

Depuis la XVIIIe dynastie, le lieu de sépulture des rois se trouve sur le site nommé autrefois "Lieu de grandeur" ou "Lieu de vérité". Dépourvu de toute végétation, ce désert est dominé par le mont al-Qurn (la corne), en forme de pyramide naturelle. Devenue la Vallée des Rois, les tombeaux sont creusés dans cette montagne aride inspirant à la fois la mort et l'immortalité. Pendant plus de 1 000 ans, les pharaons furent ensevelis dans cette vallée. Ces tombes aux splendides peintures sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Jadis, ce désert était très animé. Les prêtres qui effectuaient les sacrifices rituels habitaient à proximité des gardes des temples. Les pharaons surveillaient à partir de ces temples l'avancement des travaux de leur sépulture.

Ces tombes ont à peu de choses près les mêmes caractéristiques : une porte taillée dans la roche s'ouvre sur un vaste couloir rectiligne s'enfonçant doucement sous la terre et richement décoré de fresques sculptées reflétant tout le raffinement de la vie thébaine. Ce corridor mène à une salle funéraire où se trouve le sarcophage du pharaon et les trésors dont il avait besoin pour survivre dans l'éternité.

62 tombeaux ont été mis à jour dont 25 sépultures royales. Le tombeau le plus ancien appartient à Thoutmosis Ier. Taillées à même le roc, entrez dans les demeures éternelles de Séti Ier, Ramsès II, Toutankhamon.

La tombe la plus célèbre est celle de Toutankhamon (n° 62) découverte en 1922 par l'archéologue anglais Carter. A cette époque, certains pensaient que cette tombe aurait peu de valeur étant donnée la courte durée du règne du pharaon. A leur grand étonnement, ce fut une des plus grandes découvertes jamais faites. A son ouverture, le tombeau regorgeait de trésors inestimables.
La beauté de ces trésors est le symbole par excellence de cette civilisation remarquable. Bien que la tombe ait été pillée deux fois dans l'Antiquité, son contenu était pratiquement intact. Statues, chars, meubles, armes, coffrets, instruments de musique, vivres, poteries. faisaient profusion. Tous ces objets d'or, d'albâtre et d'ivoire sont désormais exposés dans le Musée Egyptien du Caire. Il ne reste donc plus grand-chose à voir dans le tombeau actuel. Seul le grand sarcophage est visible dans la chambre funéraire dont les murs sont recouverts de peintures représentant Toutankhamon dans l'au-delà.

La tombe de Thoutmosis III (n° 33), fils de Thoutmosis II et d'Hatshepsout, est sommairement décorée mais révèle un intérêt historique.
Cachée au fond des falaises de calcaire, l'accès se fait par un escalier très raide au-dessus d'un ravin vertigineux. Thoutmosis III voulait garder cette construction secrète et surtout décourager les pilleurs de tombes. L'anti-chambre est soutenue par deux colonnes. Les murs sont recouverts des 741 divinités du panthéon égyptien et le plafond est parsemé d' étoiles. Après un virage à 90°, vous arrivez à la chambre funéraire très sobre et de forme ovale qui contient le sarcophage du pharaon.

La tombe de Ramsès III (n° 11), bâtisseur du grand temple de Médinet Habou, fut à l'origine construite pour son père Sethnakt. Les façades sont ornées de reliefs peints représentant des rituels traditionnels. Au fond de la salle funéraire, deux piliers sont surmontés d'une tête de vaches, fait très rare. Le sarcophage est aujourd'hui exposé au Louvre.

Vous pourrez également admirer les tombes de Aÿ (n° 23), Thoutmosis IV (n° 43), Monthou-Her-Khepchef (n° 19), Séti Ier (n°17), Ramsès Ier (n° 16), Séti II (n° 15), Siptah (n°47), etc.


Le pillage : le fléau des tombes

Durant des milliers d'années, les profanateurs de tombes ont vidé la plupart des tombeaux de leur contenu. En 900 avant J.-C., la vallée tomba dans l'oubli et plus rien n'arrêta ces profanateurs.
Les fantastiques trésors retrouvés pratiquement intacts dans la tombe de Toutankhamon présagent de la splendeur des objets que devaient contenir les autres tombes royales.
Les habitants du village de Gourna, qui entoure la vallée, se disent être aujourd'hui les gardiens des tombes. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Les prêtres du Nouvel Empire étaient obligés de transférer les momies dans des caveaux collectifs afin de les protéger des pilleurs.


L'accès au site proprement dit se fait par un tuf-tuf (petit train) qui amène les touristes depuis le parking à l'entrée des tombes.

Toutes les tombes ne sont pas accessibles au public. Les autorités procèdent à un roulement car certaines tombes sont trop fragiles pour supporter la visite des touristes. Des panneaux explicatifs facilitent la visite. Il est recommandé d'avoir une lampe torche pour éclairer les reliefs parfois dans l'ombre. 

Tarif : vous devrez retirer vos billets d'entrée au guichet de l'Inspection des antiquités qui se trouve à 3 km de l'embarcadère des ferries. Les billets sont spécifiques pour chaque tombe. Vous devrez donc faire un choix. Comptez 12 £E pour visiter environ 3 tombes (demi-tarif pour les étudiants). Vous devrez payer 10 £E supplémentaire pour avoir le droit de photographier sans flash.

Ouverture : ouvert de 7h à 17h de décembre à février et de 6h à 19h de juin à septembre.

Partir à : Vallée des Rois

Carte Vallée des Rois

Latitude : 25.70 - Longitude : 32.64

Vallée des Rois, les articles à lire

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine