Mis à jour le 

Temples de Karnak à Louxor

Temples de Karnak à Louxor Photo : Josiane CASTREC

Un voyage à : Temples de Karnak à Louxor

Temples de Karnak à Louxor sur nos forums

A 2 km au nord du Temple de Louxor, sur les bords du Nil, le gigantesque sanctuaire de Karnak est composé de temples spectaculaires, de kiosques, de pylônes et d'obélisques voués au culte de la triade thébaine (les dieux Amon, Mout et Khonsou) et à la gloire des pharaons.
En l'espace de 2 000 ans, ces temples furent agrandis, démolis, restaurés. Découvert au milieu du XIXe siècle, Ipset-Isout, "le plus parfait des endroits" est un casse-tête passionnant pour les égyptologues. Ce terme désigne le centre du monde, le lieu où Amon, après s'être créé lui-même, appela à l'existence les choses et les êtres. Le site connaîtra son véritable âge d'or au Nouvel Empire.
Cet ensemble s'étend sur environ 1,5 km de long. On estime que 80 000 ouvriers se sont attelés à la construction des temples sous Ramsès III. Autrefois, toute l'enceinte était couverte de splendides peintures colorées.


Visite d'un lieu extraordinaire

Le complexe le plus important est le Temple d'Amon qui trône au centre du site. Il était jadis le centre religieux et économique de l'Egypte.
L'entrée se fait par une allée de Sphinx à tête de bélier et menant au premier pylône. Entre leurs pattes se trouve une petite figure de Ramsès II. Cette allée reliait autrefois le Temple à un embarcadère sur le Nil.

Vous pénétrez ensuite dans la grande cour. A gauche, se trouvent les trois chapelles du temple de Séti II dédiées à la triade thébaine. Des colonnes s'alignent le long des murs et à droite de trouve le Temple de Ramsès III. Ce dernier cachait les barques sacrées de la triade thébaine. Au centre de la cour, se tiennent un autel et la colonne du kiosque de Taharqa, pharaon nubien de la XXVe dynastie.

Au fond de cette cour, devant la grande salle hypostyle, une imposante statue de Ramsès II avec à ses pieds une de ses filles garde l'entrée. Cette salle est un véritable chef-d'oeuvre et sans doute le clou de la visite. Cette immense salle était supportée par 134 colonnes géantes peintes de couleurs vives et coiffées de larges ombrelles de papyrus.
Vous passez ensuite par le sanctuaire de la barque sacrée pour arriver à la cour centrale où se trouve le mur des records édifié à la gloire de Thoutmosis III.

Plus loin, vous entrez dans le grand temple jubilaire bâti par Thoutmosis III. Ce dernier souhaitait supprimer toutes traces de la reine Hatshepsout. Il fit alors bâtir des murs haut de 25 m autour des deux splendides obélisques d'Hatshepsout. Le jardin botanique, dépourvu de toit, arbore des bas-reliefs représentant une flore et une faune exotiques venant de Syrie et de Palestine.
Le Temple de Ptah cache une magnifique statue à tête de lionne de granit noir représentant la terrible déesse Sekhmet.
A l'est, s'étend le lac sacré dans lequel les prêtres se purifiaient avant d'effectuer leur rituel dans le temple. Au nord, un énorme scarabée en pierre est dû à Aménophis III. La légende raconte que si vous tournez une fois autour de la bête, vous aurez de la chance, trois fois et vous vous marierez, sept fois et vous serez susceptible d'avoir un enfant.

Relié au Temple d'Amon par une allée de Sphinx, le domaine de Mout, épouse d'Amon, a été bâti par Aménophis III. Il abrite des vestiges d'un temple dédié à Mout. 700 statues de la déesse Sekhmet décoraient autrefois les lieux et recevaient, pour deux d'entre elles, des offrandes matin et soir.

A l'opposé, un portail conduit au Temple de Montou, dieu guerrier à tête de faucon. Malheureusement, cet édifice n'est plus qu'un amas de pierres.


Le musée de plein air

Il présente plusieurs monuments assez spectaculaires dont la chapelle blanche de Sésostris Ier, la chapelle rouge d'Hatshepsout et la chapelle d'albâtre d'Aménophis Ier.


Le site se trouve Sharia el-Karnak.
Il est recommandé de le visiter en matinée ou en fin d'après-midi pour éviter la chaleur et profiter du meilleur ensoleillement. Évitez de prendre un guide qui n'est souvent d'aucune utilité.

Tarif : l'entrée du site est de 20 £E et celle du musée de 10 £E.

Ouverture du site et du musée : ouvert tous les jours de 6h à 17h30 (18h de mai à septembre).
Un spectacle de sons et lumières a lieu le soir à partir de 18h. En l'espace d'1h30, la vie des pharaons se révélera à vos yeux. Même si le spectacle n'est pas grandiose, cette promenade nocturne à travers le site illuminé, vaut vraiment le coup.
Tarif : environ 35 £E.

Partir à : Temples de Karnak à Louxor

Carte Temples de Karnak à Louxor

Latitude : 25.70 - Longitude : 32.64

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine