Incendie Londres : les images du feu qui a ravagé Camden Lock

Camden Lock, le célèbre marché aux puces de Londres, a été ravagé par un incendie dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 juillet.

[Mis à jour le 10 juillet 2017, à 12h49] Trois semaines après l'incendie qui a ravagé la tour Grenfell et fait au moins 80 morts, Londres a dû éteindre de nouveaux feux dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 juillet. Cette fois-ci, c'est un immeuble du marché aux puces de Camden Lock, situé dans le nord-ouest de la capitale britannique, qui était en proie aux flammes. Prévenus à 23h57 dimanche, les pompiers de la ville ont finalement maîtrisé l'incendie lundi matin à 2h50. Aucun blessé n'est à déplorer. "Le feu est éteint mais des équipes restent sur place", précisent les pompiers sur Twitter.

Au total, dix camions et soixante-dix hommes auront été mobilisés pour venir à bout de l'incendie qui s'était répandu à trois étages ainsi qu'au toit de l'immeuble. Les habitants du quartier de Camden Lock ont été tenus à distance. "Le 1er, 2nd et 3ème étages, ainsi que le toit d'un immeuble du marché sont en feu", annonçaient les pompiers sur Twitter à 02h27, lundi 10 juillet.

Deux heures plus tard,  à 4h20, les pompiers de Londres assurent que l'incendie du marché de Camden Lock est "sous contrôle" mais que les équipes resteront mobilisées jusqu'au matin. 

Une enquête est en cours afin de déterminer les causes de l'incendie, inconnues pour le moment. En 2008, le marché aux puces, très apprécié des touristes pour ses stands d'artisanat, de vêtements et de street-food, avait déjà connu un incendie important qui avait entraîné sa fermeture pendant plusieurs mois. En 2014, un autre feu avait conduit à l'évacuation de quelque 600 personnes. Sur son site, le marché de Camden rappelle qu'il est ouvert dès aujourd'hui, en dehors de la zone touchée par l'incendie. 

Article le plus lu : Liliane Bettencourt est décédée : voir les actualités

Autour du même sujet