Mis à jour le 

Quartier de la Cité de Périgueux

Un voyage à : Quartier de la Cité de Périgueux

Quartier de la Cité de Périgueux sur nos forums
Itinéraires
Périgueux garde les traces de Vésone, cité gallo-romaine fondée par les Prétrocores vers l'an 16 sur l'actuelle capitale périgourdine. A travers un circuit d'environ une heure, remontez aux origines de la ville et découvrez les vestiges de l'antique cité.

Le circuit part de l'office de tourisme. Empruntez la rue de la Cité puis tournez à droite, rue de l'Evêché.

La première étape vous mène aux anciennes arènes aujourd'hui transformées en jardin public. On repère encore nettement l'amphithéâtre construit au Ier siècle qui pouvait accueillir jusqu'à 20 000 personnes. De forme elliptique, il était l'un des plus vastes de Gaule. L'amphithéâtre fut par la suite intégré au rempart gallo-romain avant d'être transformé en bastion fortifié. Au XVIIe siècle, la ville céda les ruines aux sœurs Visitandines qui exploitèrent les pierres pour construire leur chapelle. C'est au XIXe siècle qu'un jardin y fut implanté. Même si la partie inférieure est enfouie dans le sol, on peut encore distinguer des cages d'escalier, des voûtes et des vomitoires.

Prenez la rue de l'Amphithéâtre et tournez à gauche rue de Turenne.

Face à vous, la porte normande, témoin des invasions barbares dont était régulièrement victime la ville. Elle fut édifiée au IIIe siècle avec des pierres venant des grands monuments de Vésone. Sa muraille fut détruite lors des guerres de Religion.

Un peu plus loin, remarquez les vestiges d'une maison romane, datant du XIIe siècle. De forme rectangulaire, la demeure côtoie les ruines d'une tour de l'enceinte gallo-romaine. L'autel taurobolique exposé au musée Vesunna fut d'ailleurs découvert ici.

Juste à côté, le château Barrière, demeure d'une grande famille aristocratique au IIe siècle, fut incendié pendant les guerres de Religion. N'en subsistent aujourd'hui que le donjon du XIIe siècle et la superbe porte d'honneur de la tour d'escalier.

Après avoir traversé le pont, sur votre droite, rendez-vous au musée Vesunna, étape incontournable du circuit. Le musée abrite en effet les vestiges d'une riche demeure gallo-romaine, appelée la domus de Vésone. Les collections présentées retracent la vie quotidienne, du Ier au IIIe siècle, à travers deux thématiques : "ville et vie publique" et "maison et vie privée".

Derrière le musée se dresse la Tour de Vésone, unique vestige d'un grand temple romain dédié à la déesse tutélaire. D'une hauteur de 27 m et d'un diamètre de 17 m, elle fut édifiée au IIe siècle et avoisinait à l'origine deux basiliques et des portiques.

Traversez le pont et empruntez la rue Romaine, à gauche, dans laquelle se trouve un vestige du rempart du Bas-Empire.

Enfin, arrêtez-vous devant la cathédrale Saint-Etienne, premier sanctuaire chrétien de la cité, qui fut la cathédrale de Périgueux jusqu'en 1669. Édifiée au XIe siècle sur un temple antique de Mars, elle fut en grande partie détruite par les Hugenots en 1577. Remarquez le chevet orné de cinq arcs d'applique et percé d'un triplet, ainsi que la façade ouest de la nef ayant conservé des éléments de la partie disparue.

Partir à : Quartier de la Cité de Périgueux

Carte Quartier de la Cité de Périgueux

Latitude : 45.18 - Longitude : 0.71

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine