Mis à jour le 

Omaha Beach

Omaha Beach Photo : HELENA DUHOO

Un voyage à : Omaha Beach

Omaha Beach sur nos forums
Curiosités naturelles
On regroupe sous le nom de code « Omaha Beach » trois plages du Calvados : Vierville-sur-Mer, Colleville-sur-Mer et Saint-Laurent-sur-Mer. Des soldats américains ont débarqué sur cette plage le matin du 6 juin 1944, et beaucoup n'en sont jamais revenus. Ce secteur a en effet été le plus meurtrier des cinq sur lesquels les Alliés ont débarqué au matin du 6 juin 1944.

L'histoire
Toute une série de circonstances a fait de ce lieu de débarquement le plus redoutable de tous. Tout d'abord, les bombardements aériens ayant eu lieu la nuit précédant le débarquement ont été particulièrement imprécis, en raison des nuages et du brouillard. Une grande partie des bombes ont explosé à l'intérieur des terres et beaucoup n'ont pas atteint leur cible. Les défenses de la plage d'Omaha n'étaient donc que peu fragilisées lorsque les premières vagues de soldats américains ont débarqué sur la plage le matin du 6 juin 1944. Les tirs de l'artillerie navale, supposés couvrir les soldats qui s'élançaient sur la plage, ont été eux aussi assez imprécis.

Un facteur particulièrement aggravant a été l'absence des chars amphibies qui étaient l'allié indispensable des soldats débarquant sur la plage. En effet, les chars Duplex Drive qui devaient être mis à l'eau à 3 Km de la plage ont dû faire face à une houle très dangereuse. Le chef de l'un des deux bataillons décida, à raison, de ne pas mettre ses chars à l'eau estimant que ceux-ci ne pourraient pas résister à la houle. L'histoire lui a donné raison puisque sur les 29 chars mis à l'eau, seuls 3 parvinrent à atteindre la plage, tandis que tous les autres coulèrent dans la Manche.

Une fois débarqués sur la plage, les soldats se retrouvèrent sous une pluie de bombes et de tirs qui les cloua sur la plage. Les soldats allemands avaient attendu le dernier moment pour tirer, afin de ne pas se faire repérer. Les soldats américains étaient par ailleurs à découvert sur une longue distance. Ils s'abritèrent donc comme ils purent, derrière un mur antichar par exemple, ou derrière un rempart naturel formé par des galets. Mais les obus de mortier allemands parvinrent néanmoins à les atteindre. Les soldats arrivèrent en fin de matinée à s'infiltrer à travers la plage et à prendre la défense allemande à revers.

Au soir du jour-J, les objectifs n'étaient pas atteints et les pertes humaines et matérielles étaient considérables. La tête de pont n'excédait guère 2 km de profondeur. Les pertes s'élevaient à 3000 hommes, dont, officiellement, 1000 morts, ce qui fera renommer ce secteur « Bloody Omaha » (« Omaha La sanglante »).

Un port fût, comme à Arromanches, construit sur cette plage. Contrairement à ce dernier, celui d'Omaha Beach, Mulberry A, ne résista pas à la violente tempête qui toucha les côtes normandes quelques jours après le début de sa construction. Il fût donc beaucoup moins utilisé.

La plage
L'immensité de cette plage est assez impressionnante et l'on réalise aisément la vulnérabilité des soldats y ayant débarqué. Situé sur la plage du lieu-dit Les Moulins, un monument du débarquement, nommé « Les braves », commémore l'évènement. On peut également voir, sur la gauche de la plage et à marée basse seulement, les vestiges du port artificiel.
Sur la gauche de la plage, à Vierville-sur-Mer, un monument, érigé sur les restes de l'un des redoutables blockhaus qui gardaient la plage, commémore les soldats américains ayant participé à la Première et à la Seconde Guerre mondiale.

Le musée Mémorial d'Omaha Beach
Situé à St-Laurent-sur-Mer, celui-ci rassemble de nombreuses pièces ayant été utilisées par les soldats américains et allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Un panorama grandeur nature accompagné de mannequins retrace le débarquement sur la plage d'Omaha. Ce musée évoque également la vie sous l'occupation allemande, ainsi que la résistance et la déportation. Enfin, à l'extérieur sont exposés un canon, une péniche de débarquement et un char.

Le cimetière américain de Colleville-sur-Mer
Surplombant la plage d'Omaha Beach, ce cimetière américain est probablement le plus impressionnant de tous. Inauguré en 1956, ce lieu possède le statut particulier de territoire américain sur le sol français, puisqu'il a été donné par la France aux Etats-Unis. Dans ce cimetière immense (70 hectares), situé dans un cadre magnifique, sont regroupées 9 387 croix de marbre blanc, parfaitement alignées. Des soldats américains ayant combattu sur Omaha Beach et ailleurs en Normandie ont été enterrés ici, souvent après avoir été déplacés de leur lieu d'inhumation provisoire.

Ce cimetière possède différents monuments commémoratifs, dont un mémorial, situé près de l'entrée, qui prend la forme d'une imposante colonnade en arc de cercle. Sur un côté de ce monument, des cartes de batailles sont présentées. Une grande statue se situe au milieu de l'esplanade. Derrière cette colonnade, on accède au jardin du souvenir, dans lequel sont listés les noms des disparus. Au milieu des tombes, se trouve une chapelle. Le tout est situé dans un environnement verdoyant. Malgré la beauté de ce site, celui-ci emplit ses visiteurs d'une certaine tristesse devant le nombre de tombes qui semble infini.

Prenez garde à ne pas venir trop tard, car le cimetière ferme ses portes à 17h.

Musée Mémorial d'Omaha Beach
"Les Moulins" - Avenue de la Libération
14710 Saint-Laurent-sur-Mer

Tarif : Adulte : 5,70 euros ; Enfant (de 7 à 15 ans inclus) : 3,20 euros ; Etudiant (de 16 à 25 ans inclus avec carte) : 4,40 euros.
Horaires d'ouverture :
- de mi-février à mi-mars : de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h ;
- de mi-mars à mi-mai : de 9h30 à 18h30 ;
- de mi-mai à mi-septembre : de 9h30 à 19 heures sauf juillet et août de 9h30 à 19h30 ;
- de mi-septembre à mi-novembre : de 9h30 à 18h30.

Partir à : Omaha Beach

Carte Omaha Beach

Latitude : 49.38 - Longitude : -0.89

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine