Mis à jour le 

Côte Nord-Est de la presqu'île du Cotentin

Trouver les hôtels aux meilleurs prix avec Linternaute
Chercher un hôtel
Côte Nord-Est de la presqu'île du Cotentin Photo : Gilles BOISSET

Un voyage en Côte Nord-Est de la presqu'île du Cotentin

Côte Nord-Est de la presqu'île du Cotentin sur nos forums
Itinéraires
Située dans la région du Val de Sair, la côte Est de la presqu'île du Cotentin est beaucoup plus plate que la côte Ouest. Elle n'en est pour autant pas moins belle ni agitée. De Barfleur à St-Vaast la Hougue, la pêche est au coeur de la vie, au rythme des marées.

Phare de Gatteville
Ce circuit commence à Gatteville, où l'on peut voir le deuxième phare le plus haut de France : il mesure 75 mètres de haut. Il aura fallu 5 ans pour construire ce phare : de 1829 à 1834. Son faisceau porte à 56 km et il guide les bateaux dans leur approche du port du Havre. La vue en haut de ses 365 marches est saisissante : on y voit notamment le bocage normand, le port de Barfleur et l'île Tatihou. A côté du phare de Gatteville se trouve l'ancien phare, construit au XVIIIe, qui est aujourd'hui utilisé comme sémaphore pour la surveillance des navires. Les fonds plats rocheux autour du phare rendent ce lieu à la fois beau et austère.

Barfleur
Ce charmant petit village était au Moyen Âge le plus important port de la côte normande. Ville fortifiée, il est dit que Guillaume le Conquérant partit d'ici pour conquérir l'Angleterre en 1066. Les évènements ont par la suite été défavorables à cette ville qui a peu à peu perdu de son importance. La cour sainte Catherine, près du fond du port, est la principale trace de ce passé médiéval. Après s'être engagé sous un porche, on entre dans une petite cour dans laquelle se trouvent de charmantes maisons datant des XIVe et XVe siècles.

L'église St Nicolas, qui date du XIIe siècle, était autrefois le centre de la cité médiévale. Difficile à croire car celle-ci se situe aujourd'hui au bord de l'eau. Cela est dû à la montée du niveau de la mer et à l'érosion, qui ont fait reculer la terre. Cette église contient notamment des statues de Piéta en bois, datant du XVIe siècle, et des ex-voto qui témoignent des vies épargnées ou prises par la mer.

Le bourg de Barfleur est aujourd'hui considéré comme l'un des plus beaux villages de France. Ses maisons en pierre de granit et toit de schiste sont alignées autour du port, qui assèche à marée basse. Cela n'empêche nullement ce port de pêche d'être très actif, et l'heure de la débarque des pêches sur le quai est un moment de grande animation.

Derrière l'église se trouve une pointe rocheuse, de laquelle on voit au loin le phare de Gatteville. On peut d'ailleurs, à partir de ce point, rejoindre le phare par un chemin qui longe la côte.

La dangerosité particulière des eaux au large de Barfleur a conduit à la construction, en 1865, de la première station de sauvetage créée en France. Cette station de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) peut être visitée et elle abrite une exposition retraçant toute l'histoire de la station.

St-Vaast-la-Hougue et l'île Tatihou
La ville de St-Vaast-la-Hougue est connue dans l'histoire pour la bataille maritime de la Hougue, en 1692, qui signa la défaite de la France contre les Anglais lors de la guerre de Cent Ans. C'est pourquoi furent entreprises en 1694 les constructions des forts de Hougue et de Tatihou, dont les feux croisés interdisaient toute entrée ennemie dans la baie. St-Vaast-la-Hougue a également marqué l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, car il a été le premier port français libéré par les Alliés en 1944.

Port de pêche, port de plaisance et station balnéaire, St-Vaast-la-Hougue est particulièrement réputée pour ses activités ostréicoles. Le port de pêche est l'un des plus importants du département, comme en témoigne l'animation qui règne sur les quais à l'heure de la décharge de la pêche. On peut y voir le fort de la Hougue, relié au continent par une digue de près d'un kilomètre. En vous promenant sur la jetée en direction du phare, vous pourrez également voir la Chapelle des marins, construite au XIIe siècle, qui est un vestige de l'ancienne église paroissiale.

Difficile de passer à St-Vaast-la-Hougue sans se rendre sur l'île Tatihou, éloignée d'environ 1 Km du rivage. Un bateau amphibie permet de s'y rendre en 15 minutes environ. A marée basse, l'accès peut se faire à pied, en traversant les parcs à huîtres. Sur l'île, vous pourrez voir un musée maritime, un centre de découverte de l'environnement marin, une réserve ornithologique et des jardins maritimes. Il est également possible de visiter la tour Vauban, haute de 18 mètres, ainsi que d'autres parties du fort militaire. Notez toutefois que l'accès à l'île est limité à 500 personnes par jour, dans un souci de protection de l'environnement. Il est donc conseillé de réserver son passage.

Passeur de l'île Tatihou
Horaires : d'avril à septembre : de 10h à 16h, d'octobre à mars : l'après-midi.
Tarifs : aller-retour bateau + visite libre du musée et de la tour Vauban : 7,60 euros pour les adultes, 3,05 euros pour les enfants (4-11 ans) et scolaires ; aller-retour bateau : 4,60 euros pour les adultes, 1,50 euros pour les enfants ; visite guidée pour les groupes : 3,05 euros/pers.
Site internet : www.tatihou.com

Phare de Gatteville
Horaires : de mai à août : de 10h à 12h et de 14h à 19h ; les autres mois : de 10h à 12h et de 14h à 16h, 17h ou 18h. Fermé de la mi-novembre à la mi-décembre et au mois de janvier.
Tarifs : 2 euros pour les adultes, gratuit pour les moins de 16 ans.

Partir en Côte Nord-Est de la presqu'île du Cotentin

Carte Côte Nord-Est de la presqu'île du Cotentin

Latitude : 49.61 - Longitude : -1.39

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine