Partager cet article

RSS
Mis à jour le 

Palais des Ducs de Bourgogne de Dijon

Un voyage à : Palais des Ducs de Bourgogne de Dijon

Palais des Ducs de Bourgogne de Dijon sur nos forums
Véritable joyau architectural situé en plein cœur de Dijon, le palais des Ducs de Bourgogne n'a cessé de s'enrichir depuis le début de son édification au XIVe siècle.

Histoire
Le palais des Ducs de Bourgogne tel qu'il existe aujourd'hui n'était à l'origine qu'un château ducal. Ce n'est qu'à partir du XIVe siècle, sous le règne de Philippe le Hardi, que sa construction débute avec la tour de Bar.

Sous le règne de Jean Sans Peur (1404-1419) puis de Philippe le Bon (1419-1467), de magnifiques cuisines viennent s'ajouter à l'édifice, ainsi qu'une deuxième tour (tour Philippe le Bon).

Suite à la mort de Charles le Téméraire, la Bourgogne est rattachée au domaine royal en 1482 et devient Logis du Roi. Il fait office de résidence pour les gouverneurs de la province, et accueille, à partir de 1679, les États de Bourgogne.

D'importants travaux de restructuration sont entrepris aux XVIIe et XVIIIe siècles. Des bases gothiques sont conservées mais l'ensemble prend une allure classique. Ainsi, l'architecte de Louis XIV, Jules Hardouin-Mansart, s'inspire du palais de la place Royale à Paris. Il est encore aujourd'hui remarquablement bien conservé et abrite l'Hôtel de Ville et le musée des Beaux-Arts.

Visite du palais
La visite commence par la tour Philippe-le-Bon, élément architectural de 46 m de haut édifié au XVe siècle par Philippe III. Vous avez la possibilité de monter les 316 marches de la tour d'où vous découvrirez une superbe vue de Dijon, mais également des contreforts du Jura.
La tour Philippe-le-Bon ne se visite qu'avec un guide, comptez environ 25 mn (2,30 euros - gratuit pour les moins de 12 ans).
Horaires : de Pâques au 3ème dimanche de novembre, de 9h à 12h et de 13h45 à 17h30 ; le reste de l'année, le mercredi à 13h30, 14h30 et 15h30, et les week-ends de 9h à 11h et de 13h30 à 15h30. Fermé le 1er janvier et le 25 décembre.

Vous pénétrez ensuite dans la cour d'honneur, avec au fond de celle-ci le logis du roi. Remarquez les belles lignes horizontales de l'ensemble. N'hésitez pas à pénétrez dans le musée des Beaux-Arts, considéré comme l'un des plus grands de France, et installé dans l'ancien logis des ducs de Bourgogne.

A gauche, un passage couvert vous permet d'accéder à la cour de Flore, dont les bâtiments datent du XVIIIe siècle. Repérez la chapelle des Élus qui accueillait les messes pendant les sessions des états de Bourgogne. Elle se pare d'une décoration intérieure datant de Louis XV.

Ne manquez pas, sous le porche donnant sur la rue de la Liberté, l'escalier monumental menant à la salle des Etats et réalisé en 1735 par Jacques Gabriel. Vous avez la possibilité de visiter la salle des États. Renseignez-vous auprès de l'office de tourisme.

La visite se termine dans la cour de Bar, surplombée par la tour du même nom. Celle-ci doit son nom à René d'Anjour, duc de Bar et de Lorraine et comte de Provence, qui fut enfermé dans la tour par Philippe le Bon en 1431. Construite par Philippe le Hardy et initialement appelée la tour neuve, c'est l'élément le plus ancien du palais.

Remarquez le superbe escalier de Belgrade datant du XVIIe siècle, ainsi que la galerie de la même époque avec laquelle il communique. Une belle statue de Claus Sluter par Bouchard et un vieux puits complètent l'ensemble.

Ne manquez pas la visite des cuisines ducales si les activités municipales le permettent. Construites en 1435, elles constituent une salle de 12 m de côté, la voûte centrale, impressionnante, étant soutenue par huit colonnes. Six grandes cheminées viennent embellir le tout.

Partir à : Palais des Ducs de Bourgogne de Dijon

Carte Palais des Ducs de Bourgogne de Dijon

Latitude : 47.32 - Longitude : 5.04

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com
Résultats bac 2014

Retrouvez gratuitement tous les résultats du bac à Dijon.

Magazine