Mis à jour le 

Château de Blois

Un voyage à : Château de Blois

Château de Blois sur nos forums
Le château de Blois présente un beau panorama de l'architecture du Moyen-Age à l'époque classique. En effet, autour d'une cour, les étapes de la construction de l'édifice correspondent aux événements qui ont marqué l'histoire de la ville.

Le château médiéval
Votre visite commencera sans doute par le château médiéval, datant du début du XIIIe siècle, dont il demeure aujourd'hui la salle des Etats. Cette immense salle, longue de trente mètres et large de dix-huit mètres, construite par Thibaut VI, était autrefois appelée « salle de justice », en raison du rôle qu'elle avait. Elle est divisée en deux parties, par une structure constituée de six colonnes. Celles-ci sont agrémentées de chapiteaux à crochet. Le décor a été réalisé par Félix Duban, au XIXe siècle, dans un style moyenâgeux.

L'aile Louis XII
Vous poursuivrez votre visite par l'aile Louis XII. Cette deuxième partie fut construite après que Louis XII se soit marié avec Anne de Bretagne et ait désigné Blois comme sa résidence principale. Le château est alors rénové. De cette époque, il ne subsiste que le logis d'entrée et la chapelle Saint-Calais, elle aussi ouverte à la visite. Vous remarquerez à beaucoup d'endroits les emblèmes de Louis XII et d'Anne de Bretagne : le porc-épic et l'hermine. L'architecture de cette aile du château est de style gothique flamboyant, comme en témoignent les hautes toitures à lucarne. Au bas de l'aile, se trouve une galerie à arcades ; tandis que, de part et d'autre, sont édifiées des tours d'escaliers carrées.
C'est dans cette aile qu'est abrité le musée des Beaux Arts de Blois. Ainsi, dans les huit salles qui constituaient autrefois les appartements royaux, vous découvrirez une importante collection de tapisseries, mais aussi une galerie de portraits datant du XVI et XVIIe siècles.

L'aile François Ier
L'aile François Ier est sans doute la plus remarquable. Lorsqu'il devient roi en 1515, François d'Angoulême, dit François Ier, fait construire l'aile nord du château. Elle est l'un des édifices majeurs de la Renaissance, en France. L'aile qui donne sur la cour est garnie d'un magnifique escalier à vis, desservant les différents étages d'appartements. Ses balcons permettent d'avoir une superbe vue sur les autres ailes de l'édifice. Pilastres, fenêtre à meneaux, moulures horizontales sont aussi du décor.
Vous pourrez observer à de nombreux endroits la présence d'une salamandre, alors emblème royal. Le côté extérieur de l'aile, que l'on appelle la « façade des loges », est tout aussi remarquable. Son style correspond, en revanche, davantage à la Renaissance italienne. Elle est constituée de nombreuses loges, inspirées des loggias romaines. Vous y remarquerez aussi de belles gargouilles.
Votre visite à l'intérieur de l'aile François Ier vous enchantera sans doute. En effet, après avoir visité le musée lapidaire, au rez-de-chaussée, vous découvrirez les appartements royaux qui ont été reconstitués au premier et au deuxième étage. Vous pénétrerez d'abord dans la salle des capitaines de garde. Celle-ci est ornée, de part et d'autre, de deux cheminées monumentales. Ces dernières datent de la Renaissance, même si leur décor a été revu par Félix Duban au XIXe siècle. Elles comportent donc beaucoup de dorures et de couleurs. Dans cette salle sont également exposées plusieurs pièces du mobilier du roi, souvent parées de tissus. Vous passerez ensuite dans la salle des gardes, dont les décors ont été conçus par Duban et peints par Vivet. Ici sont présentés différents éléments relatifs à la monnaie, ainsi que des armes d'hast. Ces dernières sont constituées d'un manche en bois et d'un pique métallique, et sont utilisées dans le cadre de combats rapprochés. Vous entrerez ensuite dans la très colorée galerie de la reine. Vous découvrirez ici une série de bustes et de portrait des acteurs ayant marqué la vie du château. Vous ferez alors connaissance avec, entre autres, Charles IX, Henri III de France, Henri IV. Puis, vous passerez ensuite dans la flamboyante chambre de la reine. Chambre Royale, c'est là que mourut Catherine de Médicis, en 1589. Sur les décors muraux, vous retrouverez un monogramme représentant un H et un C mêlés, pour Catherine et Henri. Découvrez ensuite, une toute petite salle, un peu sombre, que l'on appelle oratoire ; puis le cabinet de la reine. Cet endroit a conservé son décor de la Renaissance. Les murs sont ainsi recouverts de 237 panneaux sculptés qui dissimulent quatre placards secrets.
Après avoir gravi quelques marches et atteint le second étage, où se trouvaient les appartements d'Henri III à partir du XVIe siècle, vous entrerez dans le cabinet neuf, où vous serez frappé par l'absence de décor. Vous passerez ensuite dans ce qui est appelé la galerie Duban. Celle-ci regroupe des objets retraçant l’œuvre de celui à qui fut confiée la rénovation du château au XIXe siècle. Vient ensuite la visite de la salle de Guise. Dans cette salle sont rassemblées des peintures traduisant les guerres de religions qui battaient alors leur plein. Vous poursuivrez votre promenade dans l'histoire par la chambre du roi, aussi flamboyante que celle de la reine. C'est là que s'écroula le duc de Guise, Henri III ayant commandité son assassinat.

L'aile Gaston d'Orléans
Gaston d'Orléans, après s'être marié à Mademoiselle de Montpensier, reçoit le duché d'Orléans et de comté de Blois. En 1634, il décide d'y faire construire un château neuf. Le projet était initialement très ambitieux, car la totalité de l'édifice devait être revu. Mais cette construction ne pu être terminée, Gaston d'Orléans ayant été privé de son titre après la naissance de Louis XIV qui devint héritier. La façade de l'édifice est composée de trois niveaux et garnie de pilastres, moulures et fenêtres. A l'intérieur se trouve un escalier monumental. Le centre du bâtiment est surmonté d'une coupole que l'on nomme coupole Mansart, du nom de l'architecte qui conçut cette aile.
Enfin, terminez votre visite par la chapelle Saint-Calais et la tour Sainte-Foix. Là, vous aurez une belle vue sur l'église Saint-Nicolas.


Informations pratiques :
Tarif : 8 €.
Plus d'informations : http://www.chateaudeblois.fr/

Partir à : Château de Blois

Carte Château de Blois

Latitude : 47.59 - Longitude : 1.33

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à BLOIS ou à proximité, mais aussi le classement des lycées dans le Loir-Et-Cher.

Magazine