Mis à jour le 

Centre ville de Bourges

Un voyage à : Centre ville de Bourges

Centre ville de Bourges sur nos forums
Itinéraires
Au-delà des somptueux palais et des nombreux musées que recèle Bourges, prenez le temps de vous balader dans le centre-ville. Au fil de ses ruelles bordées de maisons à colombages, vous découvrirez la richesse historique de la ville et son merveilleux patrimoine culturel.

Le circuit débute place Etienne Dolet, grande esplanade située au plus haut de la ville sur l'oppidum gaulois. C'est sur cette place que se réunissent les Berruyers lors des nombreuses manifestations que propose la ville. Elle est aussi appelée place de la Cathédrale ou place de l'Hôtel de Ville, car elle se trouve entre la cathédrale Saint-Etienne et l'ancien palais de l'Archevêque qui accueillit l'Hôtel de Ville de 1910 à 1992. Ce palais accueille désormais le musée des Meilleurs Ouvriers de France.

Au fond de la place, faites un détour par les jardins de l'Archevêché, petit havre de paix au cœur de la ville composé de parterres aux couleurs flamboyantes, d'un kiosque à musique, de statues et autres petits trésors provoquant un sentiment de bien-être et de calme. Levez les yeux au ciel et admirez la vue magnifique que vous offrent ces jardins sur la cathédrale Saint-Etienne.

Longez ensuite la cathédrale pour rejoindre la grange aux Dîmes, bâtisse à contreforts qui abritait les redevances en nature que percevait le Chapitre de la cathédrale. Ainsi, les céréales étaient stockées au grenier, auquel on accédait par un escalier en forme de loggia à colombage.

En descendant la rue des Trois-Maillets, ne manquez pas sur votre gauche, sous un porche, les remparts gallo-romains, encore visibles au soubassement des maisons. Remarquez également les bâtiments datant des XIIème au XVIème siècle ainsi que l'hôtel particulier du XVème siècle.

Sur votre gauche, empruntez le passage Casse-Cou qui vous mène directement à la charmante place Georges Sand. Au bout de la place, rejoignez la rue Michel-de-Bourges en jetant un coup d’œil sur votre gauche, sur les tours de la cathédrale qui dominent la rue Porte-Jaune. Cette dernière vous mène directement à la rue principale du centre-ville, la rue Moyenne. Remarquez la jolie statue de Louis XI à côté de la Poste.

En remontant la rue Moyenne, prenez à droite la rue Mayet-Genetry et rendez-vous sur la place de la Préfecture qui accueillait autrefois le palais du duc de Berry et la Sainte-Chapelle.

La rue des Armuriers vous mène ensuite directement à la maison Jacques Cœur, bel édifice à colombages du XVIème siècle. L'inscription indique que Jacques Cœur naquit dans cette maison, mais il n'en devint en réalité propriétaire que grâce à son mariage.

Au bout de la rue des Armuriers, vous arrivez sur la place des Quatre Pilliers où vous pouvez admirer la magnifique architecture des hôtels Bengy et Méloizes datant des XVII et XVIIIème siècles.

Engagez-vous ensuite dans la rue Jacques-Coeur. Une fois arrivé sur la place du même nom, admirez le magnifique palais Jacques Coeur qui lui fait face. Cet édifice du XVème siècle, de style gothique flamboyant civil, impressionne dès le premier regard de part la richesse de son architecture.

Faites ensuite demi-tour et prenez l'escalier situé sur votre droite, accès direct à la place du Berry. De cette place, vous pouvez apprécier la façade occidentale du palais Jacques Coeur, à l'architecture beaucoup plus austère, mais tout aussi impressionnante, en contraste avec le reste de l'édifice.

Continuez sur la rue des Arènes jusqu'à l'hôtel Cujas, bel édifice du XVIème siècle construit pour Durand Salvi, riche marchand italien, et qui fut par la suite acquis par le juriste Jacques Cujas à qui il doit son nom. Cette demeure accueille désormais le musée du Berry.

Gagnez la rue Pelvoysin en traversant la place Planchat. Face à vous, la maison de Pelvoysin. Construite au XVIème siècle pour Etienne Jaupitre, bourgeois et marchand drapier à Bourges, cette demeure est attribuée à l'architecte Guillaume Pelvoysin, qui a beaucoup oeuvré à pour la ville.

Revenez ensuite sur vos pas, prenez la rue du Commerce puis à gauche la rue Edouard Branly. Rendez-vous à l'hôtel des Echevins, édifice construit à la fin du XVe siècle sur le rempart gallo-romain de Bourges. Il accueillit jusqu'en 1682 le siège des quatre échevins et du maire avant que les jésuites ne s'y installent. Il abrite aujourd'hui le musée Estève. Remarquez au fond de la cour le corps de logis et la superbe tour octogonale richement sculptée.

Continuez ensuite la rue Edouard Branly pour vous rendre sur la place Gordaine, charmante petite place colorée et appréciée des Berruyers, où vous pourrez vous installer pour siroter un verre. Sachez que selon la légende, Calvin y aurait prôné la Réforme.

Engouffrez-vous ensuite dans la rue Bourbonnoux, ancienne grande rue de Bourges qui regorge de jolies bâtisses à pans de bois où de nombreux artisans ont posé leur valise. Au n°6 de cette rue, ne manquez pas l'hôtel Lallemant dont on ne peut qu'admirer la façade finement décorée. Cet hôtel particulier siècle fut construit par une riche famille de drapiers d'origine germanique au XVIème, la famille Lallemant. Il abrite depuis 1951 le musée des Arts Décoratifs.

Vous arrivez bientôt au terme de la visite. Une vue magnifique sur le chevet de la cathédrale Saint-Etienne vous attend cependant en remontant la rue Bourbonnoux. Un escalier rejoignant la place Etienne Dolet marque la fin du parcours.

Partir à : Centre ville de Bourges

Carte Centre ville de Bourges

Latitude : 47.08 - Longitude : 2.40

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à BOURGES ou à proximité, mais aussi le classement des lycées dans le Cher.

Magazine