Mis à jour le 

Château d'Ussé

Château d'Ussé Photo : Isabelle TARAS

Un voyage à : Château d'Ussé

Château d'Ussé sur nos forums
Histoire du Château d'Ussé
Situé à la lisière de la forêt de Chinon et dominant l'Indre, le Château d'Ussé est connu pour avoir inspiré Charles Perrault, l'auteur de La Belle au Bois dormant. Tout droit sorti d'un conte de fée, ce monument fut élevé au XVe siècle sur une motte féodale du XIIe siècle.

Antoine de Bueil fut probablement l'initiateur de la reconstruction du château en 1460. Il vendit son domaine en 1485 à Jacques d'Espinay après avoir considérablement avancé la construction. Ce seigneur bretonet chambellan de Louis XI et Charles VIII continua les travaux jusqu'en 1520, date de sa mort. Son fils exécuta la dernière demande de son père en fondant la collégiale d'Ussé. Il signa un vrai chef-d'oeuvre de style Renaissance.

Le château changea plusieurs fois de propriétaires durant les décennies qui suivirent. Au XVIIe siècle, Ussé adoptera l'allure que nous lui connaissons aujourd'hui sous l'impulsion du propriétaire de l'époque, Louis 1er de Valentinay, contrôleur général de la maison du Roi, dont le fils épousa la fille de Vauban en 1691.

Le corps du Logis Nord fut abattu afin d'ouvrir l'édifice et ses terrasses sur la vallée de l'Indre et de la Loire. Les jardins "à la française", dessinés par Le Nôtre, le célèbre architecte des Jardins de Versailles donnèrent davantage de prestige au château. En 1780, les descendants des Bernin de Valentinay vendirent le château. C'est en 1807 que le duc de Duras acquit le château. Il légua le château à son petit neveu le Comte de Blacas, dont les descendants sont les propriétaires actuels du domaine.

Aujourd'hui, pour notre plus grand bonheur, le château est ouvert au public. Nous pouvons ainsi découvrir le monument qui enchanta et inspira Charles Perrault, Voltaire et Chateaubriand.

Visite du château
Dès votre arrivée au château d'Ussé, vous serez certainement surpris par la taille du domaine. N'hésitez pas à prendre du recul afin de profiter d'un large panorama. Vous distinguerez les terrasses, les jardins « à la française », la chapelle ainsi que le château.

Nous vous proposons de débuter votre visite par les caves du château. Situées à côté de la chapelle et creusées dans le tuffeau, les caves remontent au XVe siècle.
Dans les différents caveaux, vous pourrez profiter de quelques scènes mettant en avant les vendanges et la vinification.

A quelques mètres des caves, vous découvrirez la chapelle renaissance construite en 1521 par Jacques d'Espinay. La Collégiale, qui n'a pas subi les transformations successives du château, est dédiée à la mère de la Vierge, Sainte Anne. L'entrée principale présente une statue de Dieu le Père trônant sous un baldaquin. Vous remarquerez également les bustes des douze Apôtres et du Christ.

A l'intérieur, vous remarquerez les stalles sculptées du XVIe siècle.Face à l'entrée de la chapelle, vous accéderez aux écuries dans lesquelles différents modèles de calèches sont entreposés.

Les véhicules dits « Tonneau » étaient utilisés pour les trajets courts, le "Milord", qui pouvait recevoir un attelage de 4 chevaux, était réservé aux déplacements des propriétaires, le "Petit Duc", quant à lui, était réservé aux promenades dans le parc.
A présent, dirigez-vous vers le château. L'entrée, datant du XVe, siècle présente deux commodes Renaissance Italienne magnifiques.

La salle des gardes met en avant une collection d'armes et d'objets orientaux.
Le salon Vauban, autrefois chapelle du château fort, présente un bureau Mazarin en bois de citronnier datant du XVIIe siècle ainsi que des tapisseries de Bruxelles datant du XVIe siècle. Les mélanges de styles attireront certainement votre attention.

Il vous faudra traverser la galerie centrale et ses imposantes tapisseries flamandes datant du XVIe siècle afin d'atteindre le grand escalier du XVIIe siècle qui vous conduira à la chambre du roi. Chaque résidence des Pairs de France devait réserver une chambre dite « du Roi » afin de pouvoir accueillir n'importe quand le souverain en voyage. Cette chambre - qui n'accueillit jamais le roi - est tapissée de soie rouge aux motifs chinois. Un impressionnant lit à baldaquin disposé à côté de la fenêtre et un grand miroir de Venise du XVIIe témoignent du raffinement de l'époque.

Au sommet du donjon, vous pourrez parcourir le chemin de ronde tout en appréciant quelques scénettes de la belle au bois dormant, évoquées à l'aide de mannequins habillés de magnifiques costumes. Vous reconnaîtrez quelques uns des personnages tels que la fée Carabosse, le prince charmant ou les trois fées, marraines bienveillantes de la princesse.

Avant de quitter le château, n'oubliez pas de profiter des jardins à la française dont les plans ont été dessinés par Le Nôtre, architecte paysager des Jardins de Versailles. Parcourrez la terrasse aux formes géométriques et prenez le temps d'admirer les orangers très bien entretenus par le propriétaire.

Informations pratiques :
Le château ouvre ses portes du 13 février au 31 mars de 10h à 18h, du 1er avril au 31 août de 10h à 19h et du 1er septembre au 11 novembre de 10h à 18h.
Le tarif d’entrée au château d’Ussé est de 13 €.
En savoir plus : http://www.chateaudusse.fr/

Partir à : Château d'Ussé

Carte Château d'Ussé

Latitude : 47.25 - Longitude : 0.29

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine