Mis à jour le 

Ville Basse de Provins

Un voyage à : Ville Basse de Provins

Ville Basse de Provins sur nos forums
Itinéraires
Si la ville haute de Provins se caractérise par ses édifices médiévaux, souvent liés à la défense de la cité, la ville basse se distingue, quant à elle, par ses constructions religieuses. C'est également la partie la plus vivante de Provins, où sont regroupés de nombreux commerces.
Cette partie de la ville était à l'origine des marécages, qui furent comblés pour permettre l'aménagement de la cité.

Nous commençons cette visite à l'endroit où fut fondé le village du « Val », que l'on désigne aujourd'hui comme la ville basse de Provins. Un prieuré bénédictin fut fondé au XIe siècle, à l'endroit où furent trouvées les reliques de saint Ayoul, abbé de Lérins. A l'emplacement d'une chapelle dédiée à Saint-Médard, on fit alors construire une église, qui fut achevée en 1084 et dont il ne reste que le transept et la tour lanterne. En 1157, ce prieuré fut ravagé par un incendie, ce qui entraîna la reconstruction de l'église St-Ayoul.

L'édifice, dont l'architecture complexe témoigne de l'histoire mouvementée, possède une intéressante façade dotée de trois portails formant une avancée. Le portail central est orné de statues-colonnes de chaque côté, qui furent décapitées. Au-dessus du portail, les sculptures du tympan furent également martelées à la Révolution. On fit appel à Georges Jeanclos (1933-1997) pour remplacer les parties manquantes du tympan par des sculptures en bronze, qui s'insèrent harmonieusement dans l'ensemble.

Notez que c'est autour de cette église que se développa peu à peu la ville basse de Provins, à côté de la ville haute qui était déjà un bourg animé. C'est d'ailleurs sur le parvis de l'église St-Ayoul qu'eurent lieu les premières foires de Provins.

La visite se poursuit avec la tour Notre-Dame-du Val, située non loin de là. Pour la découvrir, prenez la ruelle qui part de la place St-Ayoul vers le Nord. La tour se trouve au bout de cette rue. Ce clocher du XVIe siècle est le dernier vestige d'une collégiale qui fut fondée au XIIIe siècle et dont le cloître et l'église furent détruits à la Révolution. La tour Notre-Dame-du Val, imbriquée avec les vestiges de la porte Bailly, abrite les cloches de l'église St-Ayoul.

Poursuivez dans la rue Vieille Notre-Dame vers l'Ouest, puis prenez à droite l'avenue Alain Peyrefitte. Plus loin, vous découvrez sur la gauche l'église Sainte-Croix. Erigée entre le XIIe et le XVIe siècle, elle doit son nom à un morceau de la vraie croix que Thibaud IV aurait rapporté de Jérusalem. Au XIIIe siècle, l'église fut érigée en paroisse, en raison du développement de la ville basse. Cette extension de cette partie de la ville s'explique par l'implantation des métiers du drap (drapiers, tisserands, foulons, teinturiers) au bord du Durteint. Si cette église ne se visite pas, sa surprenante façade mérite toutefois le détour. L'église possède, au centre, un portail roman, tandis que le portail Nord est richement orné, dans un style typiquement Renaissance.

Pour terminer agréablement cette promenade dans la ville basse de Provins, rendez-vous au Jardin Garnier, en prenant la rue Toussaint Rose face à l'église Sainte-Croix, puis en tournant à droite dans la rue Valentin Abeille. Ce jardin porte le nom d'un riche industriel provinois, qui après avoir bâti sa fortune à Paris fit construire sa maison à Provins, l'entourant d'un jardin à l'anglaise. N'ayant pas d'héritier à sa mort, il légua ce jardin à la ville, qui en fit un jardin public. Ces 8000 m² de jardin, restés quasiment dans leur état d'origine, constituent un remarquable témoignage de l'art des jardins du XIXe siècle, présentant une grande variété de plantes et d'essences, ainsi que des statuaires. Ce jardin fut enrichi, à la fin du XIXe siècle, de vestiges des monuments disparus de Provins.

Partir à : Ville Basse de Provins

Carte Ville Basse de Provins

Latitude : 48.56 - Longitude : 3.30

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à PROVINS ou à proximité, mais aussi le classement des lycées en Seine-Et-Marne.

Magazine