Mis à jour le 

Uzès

Trouver les hôtels aux meilleurs prix avec Linternaute
Chercher un hôtel à Uzès
Uzès Photo : abaudry@ccmbenchmark.com Photos à Uzès

Un voyage à Uzès

Uzès sur nos forums
Tel un trésor inexploré, Uzès - perchée sur une colline au-dessus des vignes et de la garrigue - peut sembler inaccessible. La petite ville du Gard - peuplée d'à peine plus de 8 000 âmes - est, en effet, nichée entre les Cévennes et la Méditerranée, à 40 km de la cité papale d'Avignon et 25 km de la ville romaine de Nîmes.

Pourtant son centre historique, entièrement restauré suite à la Loi Malraux - texte juridique autorisant la restauration d'édifices anciens - a de quoi surprendre et ravir les visiteurs non avertis. A dire vrai, on croirait la ville figée à l'époque médiévale, lorsqu'Uzès devint le « premier duché de France » - termes encore usités actuellement pour désigner la ville. Cette dernière caractéristique mérite quelques précisions historiques. Au XVIIe siècle, le vicomté d'Uzès - mis en place par Charles X en 1565 - devient premier duché de France. Autrement dit, les ducs de la ville se placent au premier rang de la noblesse française, après les princes. Avant cela - dès le Ve siècle - des évêques s'y étaient établis. L'évêché exercera un pouvoir non négligeable sur le secteur jusqu'à la Révolution française.

Aussi maisons et hôtels particuliers, ruelles pavées, arcades, fontaines ainsi que l'ancien duché - figure emblématique de la ville - semblent tout droit sortis d'un décor de cinéma.
De quoi éveiller la curiosité du plus commun des mortels ! De tout temps, des artistes se sont d'ailleurs sentis inspirés par la cité ducale. Jean Racine (XVIIe siècle) l'évoquait déjà dans ses Lettres d'Uzès - correspondance qu'il entretenait avec un ami parisien lors de son séjour dans la ville.
L'écrivain André Gide - habitué à séjourner chez son oncle uzétien à la fin du 19ème siècle - y fera également référence dans Si le grain ne meurt : « O petite ville d'Uzès! Tu serais en Ombrie, des touristes de Paris accourraient pour te voir! »
Aujourd'hui c'est au tour de Jean-Louis Trintignant de s'éprendre d'Uzès qu'il considère comme « une des plus belles villes de France ».

Quoi qu'il en soit, en arrivant à Uzès, on a envie de s'adonner à une douce flânerie dans le dédale de ses rues. Une déambulation, le plus souvent le nez en l'air afin de pouvoir admirer au mieux les tours qui s'élèvent aux quatre coins du « secteur sauvegardé » de la ville.

Toutefois, l'envolée touristique inhérente aux attraits d'Uzès risque d'en dérouter certains, notamment en pleine saison estivale. Préférez l'arrière saison si vous souhaitez découvrir Uzès de la manière la plus sereine possible. Par triste temps, la cité ducale peut certes sembler plus austère mais elle se veut alors tout aussi charmante et plus énigmatique. Enfin, certains pourront ressentir une pointe d'arrogance dans l'atmosphère qu'elle dégage. La ville, il est vrai, porte les stigmates de son passé noble : petites boutiques hors de prix, hôtels et restaurants plutôt coûteux, etc.

Partir à Uzès

Carte d'identité

Population (2010) : 8 552 habitants
Superficie : 25,41 km²
Gentilé : Uzétiens, Uzétiennes
Plus d'informations

Que voir à Uzès

Monuments

Retrouvez toutes les informations pratiques sur les plus beaux édifices historiques à Uzès
» Monuments à Uzès

Itinéraires

Promenade en ville, itinéraire à pieds ou randonnées dans la nature… Les plus beaux itinéraires touristiques à Uzès
» Itinéraires à Uzès

Que faire à Uzès

Carte Uzès

Latitude : 44.01 - Longitude : 4.42

Points d'interets les plus remarquables

Uzès, les plus belles photos

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à UZES ou à proximité, mais aussi le classement des lycées dans le Gard.

Magazine