Mis à jour le 

Cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand-de-Commingues

Cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand-de-Commingues Photo : HUGUES DELPORTE

Un voyage à : Cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand-de-Commingues

Cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand-de-Commingues sur nos forums
Plantée dans un décor pyrénéen, la cathédrale Saint-Marie jouit d'une situation exceptionnelle, à 515 m au-dessus de la vallée de la Garonne. Elle porte en elle 800 ans d'histoire, se traduisant par une structure originale composée de trois églises d'époques et de styles différents.

Son édification débute au XIIe siècle sur les ruines d'un oppidum celte. Fondée par l'évêque du Comminges Saint-Bertrand de l'Isle-Jourdain, l'église romane est enrichie dès le XIVe siècle d'une église gothique financée par le pape Clément V.

A la Renaissance, de somptueuses boiseries viennent embellir le chœur de l'église gothique, donnant à la cathédrale tout son prestige.

Le cloître
La visite de l'édifice débute par le cloître. Il se caractérise par son architecture exceptionnelle mais également par la spiritualité qui s'en dégage. Composé de quatre galeries entourant une cour, il servait de lieu de prière, de réunion et de détente aux chanoines. Bâtie sur les remparts, la galerie Sud, d'inspiration gothique, offre une vue imprenable sur la campagne environnante. La galerie Ouest date de l'époque romane. Recouverte d'une charpente claire-voie, elle se caractérise par les arcs cintrés reposant sur une double rangée de colonnes, ou couronnées de chapiteaux décorés. Nommée la galerie des tombeaux du fait des sarcophages qu'elle renferme, la galerie Nord, appuyée contre la cathédrale, a subi de nombreux remaniements aux XVe et XVIe siècles. Son architecture reste relativement austère malgré les voûtes surbaissées de style gothique flamboyant. D'inspiration gothique, la galerie Est confirme quant à elle la cohabitation harmonieuse avec le style roman.

Le Trésor
Le visiteur découvre ensuite le Trésor, situé au-dessus de la galerie nord du cloître, dans la chapelle surélevée et dans la salle capitulaire. Vous y découvrirez des objets très précieux : crosse de saint-Bertrand, dont la hampe est faite d'une seule pièce d'ivoire en défense de narval, magnifiques vêtements liturgiques, ornements sacerdotaux, gants, sandales, mitre.

Le chœur des chanoines
Il est temps ensuite de découvrir la pièce maîtresse de la cathédrale Sainte-Marie avec les superbes boiseries Renaissance du chœur des chanoines. Ce chœur fut réalisé grâce au mécénat de l'évêque Jean de Mauléon et fut inauguré en 1535. Il permettait aux chanoines du chapitre de s'isoler du public pour la récitation de l'office et forme une véritable église de bois dans l'église de pierre. Vous pourrez admirer, entre autres, le jubé, la clôture du chœur, le retable du maître-autel, le trône épiscopal et 66 stalles, dont 38 hautes et 28 basses.
Le travail du bois emprunte plusieurs formes : sculptures, haut et bas reliefs, demi-reliefs, marqueteries fines. Plus loin, le mausolée de Saint-Bertrand fut élevé au XVe siècle par l'évêque Pierre de Foix. Il se pare de peintures du 17ème siècle représentant des scènes miraculeuses de la vie du saint.

La nef
Même si le chœur des chanoines occupe une grande partie de la cathédrale, la nef gothique mérite un détour pour la richesse de son mobilier. Large de 16 m, sans transept, elle est agrémentée de chapelles latérales rayonnantes. Arrêtez-vous devant le magnifique buffet d'orgue datant du XVIe siècle et remarquez les sculptures traitant de sujets profanes tels que les travaux d'Hercule. Ne manquez pas non plus l'autel paroissial du XVIIe siècle et son beau cuir de Cordoue aux couleurs éclatantes.

Partir à : Cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand-de-Commingues

Carte Cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand-de-Commingues

Latitude : 43.19 - Longitude : -0.62

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à SAINT BERTRAND DE COMMINGES ou à proximité, mais aussi le classement des lycées en Haute-Garonne.

Magazine