Mis à jour le 

Centre ville d'Arras

Centre ville d'Arras Photo : Eric MASSON

Un voyage à : Centre ville d'Arras

Centre ville d'Arras sur nos forums
Itinéraires
Les villes du nord réservent souvent des surprises. Arras n'échappe pas à la tradition. De la Grand' Place à la cathédrale, appréciez les charmes de cette ville le temps d'une promenade. Comptez deux heures et demi pour ce parcours.

Votre promenade débute sur la Grand' Place d'Arras. C'est l'une des belles surprises de la ville. Elle est bordée par toute une série de maisons de style baroque flamand. Bien que chacune d'entre elles soit différente, l'ensemble est d'une grande homogénéité. Au n°49, l'Hôtel des Trois Luppars est la plus ancienne bâtisse.

Empruntez ensuite la rue de la Taillerie.

Vous arrivez alors sur la place des Héros, qui s'inscrit dans la continuité de la précédente. Ces deux espaces étaient autrefois consacrés aux marchands. Les galeries à arcades leur servaient d'abris par mauvais temps. Si vous le pouvez, prenez le temps de vous asseoir à la terrasse d'un café. Vous pourrez ainsi contempler l'Hôtel de Ville et son beffroi, prochaines étapes de votre balade.

L'architecture de l'Hôtel de Ville n'a cessé d'évoluer entre le XVIe et le XIXe siècle ; donnant naissance à un bâtiment aux styles disparates. Malheureusement, il subit les affres de la Première Guerre mondiale et est reconstruit dans un style beaucoup plus sobre. Descendez ensuite au sous-sol pour prendre l'ascenseur et accéder au beffroi.
Haut de 75 mètres, il domine la ville depuis 1554. Il fut réalisé par Jacques Le Caron, dans un style gothique flamboyant. D'en haut, vous pourrez profiter d'une vue imprenable sur l'ensemble de la ville et de ses monuments. Après être redescendu sur terre, direction la place du Théâtre.

Empruntez la rue Désiré Delansorme, tournez à droite dans la rue Paul Doumer, puis à gauche dans la rue du Gommier. Tournez ensuite à droite dans la rue de la Caisse d'Epargne. En prenant une dernière fois à gauche, vous arriverez à destination.

Le Théâtre d'Arras date, comme beaucoup de théâtres de France, du XVIIIe siècle. Réalisé par l'architecte Gillet en 1785, à l'emplacement de l'ancienne prison, son activité est très vite interrompue par la Révolution, et ne reprend qu'à la Restauration. C'est alors une période d'intense activité. Au fil des siècles, le théâtre subit des modifications afin de s'adapter aux exigences du public.
Si vous en avez le courage, rendez-vous ensuite place Victor Hugo.

Empruntez les rues du Petit Chaudron, du Collège, du Puits Saint-Josse, des Trois Pommettes, et Saint-Étienne. Traversez la place éponyme puis continuez sur la rue Neuve Saint-Etienne. Enfin, empruntez la rue Rohart Courtin. Ancienne place du marché aux bestiaux, cet ensemble architectural était autrefois le coeur de la basse ville. Jusqu'à la révolution, une cathédrale se dressait au centre.

Enfin, pour terminer votre visite d'Arras, ne manquez pas la cathédrale et l'ancienne abbaye Saint-Vaast. Il s'agit là du seul ensemble bénédictin complet de France. La cathédrale, de style classique vous réserve bien des surprises. Vous serez sans doute conquis par le charme de ses colonnes surmontées de chapiteaux corinthiens, caractéristiques de l'architecture classique mais qui ne sont pas sans donner un air de théâtre antique au monument. Arrêtez-vous aussi quelques instants sur la fresque surmontant la chapelle de la Vierge.

Si vous en avez le temps, n'hésitez pas non plus à vous rendre dans les anciens bâtiments monacaux qui abritent aujourd'hui le musée des Beaux-Arts. Vous pourrez y apprécier la rigueur architecturale avec laquelle ont été conçus ces bâtiments.

Partir à : Centre ville d'Arras

Carte Centre ville d'Arras

Latitude : 50.29 - Longitude : 2.78

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à ARRAS ou à proximité, mais aussi le classement des lycées dans le Pas-De-Calais.

Magazine