Mis à jour le 

Église de Cunault

Église de Cunault Photo : Eric JAMIER

Un voyage à : Église de Cunault

Église de Cunault sur nos forums
L'église de Cunault est considérée comme l'une des plus belles églises romanes d'Anjou. Elle mérite d'être visitée pour ses dimensions impressionnantes, ses chapiteaux sculptés et ses peintures murales. Ne vous fiez donc pas à son extérieur assez austère et franchissez son portail pour découvrir ses merveilles.

L'histoire de l'église
Le monastère de Cunault fut fondé au IVe siècle par Saint Maxenceul. Au Xe siècle, il devient un prieuré dépendant de l'abbaye de Tournus en Bourgogne. Le prieuré ayant accumulé d'importantes richesses et étant devenu un lieu de pèlerinage très fréquenté, la construction d'une nouvelle église est entamée au XIIe siècle. Elle durera jusqu'au XIIIe siècle.

Affaibli par la guerre de Cent Ans et les guerres de religion, le prieuré est supprimé en 1741. Le chœur de l'église est vendu à un particulier qui en fera une grange. Seule la nef demeure alors une église paroissiale. A la Révolution, l'édifice est vendu comme bien national. En 1838, Prosper Mérimée, alors inspecteur général des Monuments historiques, soutient la restauration de cette église romane qu'il considère remarquable.

De tous les bâtiments conventuels, l'église est la seule à être parvenue jusqu'à nous. Vous pourrez toutefois remarquer, en face du portail de l'église, la belle maison du prieur, datant du XVIe siècle.

Un extérieur sobre
Bâtie en tuffeau, pierre qui caractérise la plupart des monuments d'Anjou, l'église de Cunault est très sobre vue de l'extérieur. Elle est dotée d'un clocher massif, dont une partie daterait de l'église qui occupait cet emplacement avant la construction de ce nouvel édifice. De forme carrée, la tour du clocher possède trois étages de baies à arcades.

Le portail de l'église retiendra également votre attention. Il est surmonté d'un tympan sculpté, représentant la Vierge en majesté tenant l'enfant Jésus sur ses genoux. Elle est entourée de chaque côté par deux petits anges. Cette ornementation du tympan contraste avec l'extérieur de l'église, par ailleurs assez austère.

Des dimensions impressionnantes
En pénétrant dans l'église, on est aussitôt saisi par ses dimensions monumentales. Elle fut en effet construite pour accueillir de nombreux fidèles lors de son pèlerinage.

La haute nef repose sur d'imposants piliers. Elle est composée de cinq travées, les trois premières étant voûtées dans le style Plantagenêt. Les travées suivantes sont voûtées en berceau brisé sur doubleaux. Les bas-côtés de la nef et le déambulatoire sont très larges car ils étaient le lieu de processions. On est également surpris par la luminosité naturelle de cette église due à la pierre blanche utilisée pour sa construction, le tuffeau, mais également à ses larges fenêtres.

La richesse de cette église tient aussi aux nombreux chapiteaux qui ornent le haut de ses piliers. On en compterait plus de 200 au total ! Finement ouvragés, ils représentent des motifs végétaux, des thèmes religieux, historiques, mais également fantastiques, avec des monstres et des dragons.

L'église de Cunault est aussi intéressante pour ses peintures murales, datant du XIIe au XVIIIe siècle. Autrefois recouverts de ces peintures, les murs n'en conservent des vestiges qu'à des endroits disséminés dans l'église. Sur les piliers du côté gauche de la nef, par exemple, vous pourrez voir un beau Saint-Christophe. Sur les piliers suivants, les peintures représentent notamment Saint-Sébastien et Saint-Germain.

L'église de Cunault abrite également quelques œuvres d'art et objets intéressants. En faisant le tour des bas-côtés par la gauche, vous découvrirez tout d'abord une Piéta en pierre polychrome datant du XVe siècle.
Plus loin, un meuble particulier est disposé dans une chapelle rayonnante. Il s'agit d'un chapier datant de la même époque, qui servait à ranger les chasubles à plat et à l'abri de l'humidité. La simplicité de ce meuble est conforme à son caractère utilitaire.

Il faut contourner le chœur de l'église pour arriver à la pièce la plus remarquable abritée dans cette église : la châsse de Saint-Maxenceul, qui avait évangélisé la ville au IVe siècle. Ce coffret, sculpté dans un seul bloc de noyer au XIIIe siècle, possède la forme d'une église. Sur ses côtés pentus, la châsse représente le Christ glorifié. Ses côtés verticaux représentent les douze apôtres.

Partir à : Église de Cunault

Carte Église de Cunault

Latitude : 47.29 - Longitude : -0.25

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à SAUMUR ou à proximité, mais aussi le classement des lycées dans le Maine-Et-Loire.

Magazine