Mis à jour le 

Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes

Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes Photo : Fanny INGOLD

Un voyage à : Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes

Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes sur nos forums
Superbe monument, la cathédrale de  Nantes fut le témoin privilégiée d'une grande partie de l'histoire de la ville. Cette immense construction fut lancée en 1434 pour remplacer l'ancienne cathédrale de style roman qui était devenue trop étroite pour accueillir tous les fidèles. A cette époque, Nantes était très différente, beaucoup plus petite, et la muraille qui marquait la limite est de la ville passait par là. La porte Saint Pierre, encore visible aujourd'hui, en témoigne.

Le contexte de cet agrandissement est également très important. En ce XVe siècle, le duché de Bretagne est l'un des plus puissants de France et le duc de Bretagne Jean V est très ambitieux. Pour symboliser la puissance et la prospérité de son duché, il souhaite que l'ancienne cathédrale romane laisse la place à une nouvelle cathédrale au style gothique flamboyant, un monument dont l'immensité serait digne de son rang.

Les travaux commencèrent par la nouvelle façade qui fut achevée 50 ans plus tard. Mais les aléas de l'histoire ralentirent considérablement le projet et le chantier n'en finissait pas. Il fallut attendre 1891 pour que la nouvelle cathédrale soit enfin achevée, soit 457 après le début de sa construction !

La façade principale est fut en cours de restauration pendant plusieurs années, un travail qui s'intègre dans ce qui peut être considéré comme le plus grand chantier de rénovation d'une cathédrale en France. En effet, en 1972 un terrible incendie ravagea la toiture du bâtiment et causa de nombreux dommages.

Aujourd'hui, tout le monde peut profiter de la beauté des pierres blanches de tuffeau utilisées durant la construction. Ceci dit, la façade de la cathédrale de Nantes n'est pas la plus belle quand on la compare à d'autres bâtiments gothiques construits à la même époque. C'est plus à l'intérieur que l'architecture s'avère remarquable.

Les dimensions intérieures sont incroyables. La longueur atteint les 103m et la grande nef impressionne par ses 37m de hauteur, plus haute que celle de Notre-Dame de Paris ! Récemment nettoyée, la blancheur de la pierre de tuffeau est saisissante. On est loin de l'austérité et de l'aspect sombre que présentent d'autres cathédrales. La hauteur des piliers renforce également cette élégance avec une touche de puissance en plus.

La pureté du style gothique est magnifique. L'homogénéité de l'architecture et des formes est même troublante quand on sait que la construction s'est étalée sur cinq siècles. Ici, le sentiment de sobriété et d'harmonie domine. Cette absence de fioritures architecturales donne un aspect moderne à l'édifice, à l'image des abbayes cisterciennes qui prônait le dépouillement et la simplicité des formes pour mieux se concentrer sur la méditation. Notons tout de même les immenses verrières qui renforcent la luminosité de la cathédrale, elles font partie des plus grandes de France.

En plus de sa superbe architecture, l'intérieur de la cathédrale s'avère intéressant par la présence d'éléments remarquables :

Le tombeau de François II
A l'intérieur de la cathédrale se trouve le fameux tombeau de François II, dernier duc de la Bretagne indépendante, et de Marguerite de Foix, sa seconde épouse. Ce sont les parents de la célèbre Anne de Bretagne qui fut deux fois reine de France grâce à ses mariages successifs avec Charles VIII et Louis XII. Son cœur fut d'ailleurs déposé dans ce tombeau à sa mort.

Le tombeau est vraiment magnifique, réalisé par Jean Perréal et Michel Colombe, ce dernier étant l'un des plus grands sculpteurs de son temps. Au premier coup d'œil, ce sont les statues d'angle que l'on remarque. Celles-ci sont vraiment magnifiques. Elles symbolisent quatre vertus : le Prudence, la Tempérance, la Force Morale et la Justice. Attardez-vous également sur les flancs du tombeau et sur les gisants qui représentent les deux défunts côte à côte.

Le cénotaphe de La Moricière
Le Cénotaphe du général Juchault de la Moricière est situé dans l'aile gauche de la cathédrale. En 1878, ce monument fut construit pour rendre hommage à ce général né à Nantes. Rappelons qu'un cénotaphe est un monument honorifique qui ressemble à un tombeau mais dans lequel le corps du défunt ne repose pas.

La statue aux deux visages
Une statue très intéressante est visible à l'intérieur de la cathédrale. Elle comporte deux visages, celui de face représente une jeune femme et celui de dos un vieillard. Difficile d'expliquer ou de comprendre la symbolique voulue par le sculpteur qui associe ici la jeunesse et la sagesse… Libre à vous de l'interpréter !

Les cryptes
Rouvertes au public depuis septembre 2006, deux cryptes réaménagées sont accessibles, notamment celle de l'ancienne cathédrale qui date du XIe siècle. On pourra notamment y admirer le Trésor de la Cathédrale avec ses statues et ses différents objets de cultes qui témoignent de la ferveur des croyants dans les siècles passés. De grands panneaux explicatifs permettront également de mieux comprendre l'histoire de l'édifice.

La Psalette
Pour admirer au mieux l'architecture extérieure de la cathédrale, il faut en faire le tour. Si vous vous situés devant la façade de la cathédrale, passez à droite en longeant le côté du bâtiment. Vous allez découvrir un jardin plein de charme et très calme. Il s'agit de la Psalette et c'est l'endroit idéal pour apprécier les différentes formes architecturales de l'édifice.

Partir à : Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes

Carte Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes

Latitude : 47.22 - Longitude : -1.55

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à NANTES ou à proximité, mais aussi le classement des lycées en Loire-Atlantique.

Magazine