Partager cet article

RSS
Mis à jour le 

Parc ornithologique de Marquenterre

Parc ornithologique de Marquenterre Photo : L'Internaute Magazine

Un voyage à : Parc ornithologique de Marquenterre

Parc ornithologique de Marquenterre sur nos forums
Parcs naturels
Lorsqu'on rentre dans le parc de Marquenterre, le temps s'arrête. Vous oubliez votre montre et passez un moment inoubliable au milieu d'une nuée d'oiseaux. Et oui, au parc de Marquenterre, les oiseaux, vous les voyez de près !
Ici une famille d'oies en concurrence avec une autre pour occuper un coin de la mare : ah ces petits ne sont pas très obéissants !
Là, un nuage de cygnes amerrit dans un bruit surprenant, et un peu plus loin, les aigrettes squattent le chemin en se faisant dorer au soleil.
Le rat musqué, lui, est bien tranquille dans sa mare. Seul un col vert lui porte compagnie.

Mais quel est ce bruit ? Ce sont les petits des cigognes qui réclament à manger. La maman arrive dans le nid et régurgite les poissons pré-mâchés pour les donner à ses oisillons.
D'ailleurs, il serait temps qu'ils se débrouillent seuls ces trois-là. Ils sont solides maintenant.
Oiseau rare, la spatule blanche se grattouille comme elle peut. Son immense bec plat lui donne un aspect ridicule mais surprenant.

Le mot Marquenterre vient de « Mares Kienterre » qui signifie « mer qui rentre dans la terre ». Le parc est né en 1973, faute de pouvoir le transformer en terre agricole.
D'une superficie de 3000 hectares, il accueille tout au long de l'année une variété d'oiseaux, de mammifères, ou insectes.
280 espèces d'oiseaux ont été recensées sur le parc et certaines viennent de loin : Sibérie, Arctique, Afrique…. Des oiseaux rares comme la spatule blanche ou l'avocette viennent même spécialement pour s'y reproduire chaque année.

En effet, le parc est un endroit protégé, les oiseaux y sont à l'abri des chasseurs et des gros prédateurs. Mais on y trouve également 27 espèces de mammifères, 32 variétés de libellules, 200 de papillons nocturnes et près de 300 sortes de plantes.
En juillet, admirez les onagres, ces fleurs jaunes éphémères qui éclosent le matin et fanent le soir.

Visite du parc
Trois parcours sont proposés.
Le premier dure 1 heure. Sur les 2 km de chemin, vous aurez une vraie entrée en matière de l'ornithologie à Marquenterre.
Selon la période de l'année, vous verrez des cigognes, des hérons, peut-être même des spatules blanches ou des aigrettes. Les oies reviennent à la fin de l'été ainsi que les canards.

Le deuxième parcours dure deux heures. Vous entrerez alors dans l'intimité des oiseaux grâce aux postes d'observation soigneusement camouflés. Avocettes élégantes, huîtriers-pies, vanneaux huppés, ou encore échassiers, sarcelles, foulques et cormorans, ils ne se douteront pas que vous les observez avec attention et exaltation.

Le dernier parcours est très complet. D'une durée de trois heures et long de 6 km, vous longerez la digue de sable jusqu'à rejoindre les lagunes derrière l'estuaire. Les petits échassiers se reposent un instant dans les mangroves avant de repartir pour le grand froid.
Les grands échassiers se régalent de petits poissons, la cigogne noire surprend par son passage rare sur le parc, les canards viennent s'emmitoufler dans les recoins du parc en hiver.

Philippe Carruette, ornithologue, dirige le centre d'une main experte. Il n'hésitera pas à vous solliciter tout au long du parcours en vous prêtant sa longue vue qui permet de voir les oiseaux comme si vous étiez à côté d'eux.
Chaque saison, le parc est différent. Il faut donc venir plusieurs fois à Marquenterre pour en mesurer la diversité.
Le plus impressionnant est qu'à chaque visite, la nature offre des surprises : tel oiseau rare fait un passage inopiné, la maman cigogne nourrit ses petits, première envolée d'un oisillon, etc.

Partir à : Parc ornithologique de Marquenterre

Carte Parc ornithologique de Marquenterre

Latitude : 50.27 - Longitude : 1.59

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine