Mis à jour le 

Vieille Ville d'Antibes

Vieille Ville d'Antibes Photo : Cathy KISS

Un voyage à : Vieille Ville d'Antibes

Vieille Ville d'Antibes sur nos forums
Itinéraires
Un port, des remparts, des vieilles ruelles, des musées, Antibes a de quoi satisfaire ses visiteurs. Découvrez la ville dans ses moindres recoins en suivant l'itinéraire que nous vous proposons.

Notre visite commence par la porte Marine, qui fut autrefois la seule porte de la ville fortifiée à ouvrir sur le port. Cette porte du XVIIe siècle garde des traces d'un pont-levis. A l'intérieur de la vieille ville, sur votre droite, se trouve le boulevard d'Aguillon, qui longe la Courtine. Cette rue est l'une des plus animées d'Antibes avec ses nombreuses terrasses. Au début de la rue, près de la porte Marine, la fontaine d'Aguillon est un hommage au brigadier des armées du roi qui rendit l'eau à Antibes en restaurant l'aqueduc romain de Fontvieille.

Prenez sur votre gauche la Rampe des Saleurs, nommée ainsi car les pêcheurs avaient autrefois pour habitude d'y saler leurs poissons. De cette rue, vous dominez la petite plage de la Gravelette, à laquelle on accède par le vieux port. Cette rue se prolonge le long des remparts et devient la promenade de l'Amiral de Grasse. On peut ainsi longer toute la vieille ville, tout en dominant la mer du haut des remparts de Vauban, profitant ainsi d'un superbe panorama.

De la promenade de l'ancien chemin de ronde prenez rapidement sur la droite pour revenir dans la vieille ville. Vous arrivez bientôt à la place du Révèly, charmante et ombragée. Redescendez ensuite jusqu'au cours Masséna, où sont situées des halles qui abritent chaque matin un important marché provençal.

Non loin de là, se trouve la cathédrale Notre-Dame de l'Immaculée Conception. A côté d'elle se dresse l'une des deux tours sarrasines de la ville, l'autre étant intégrée au château Grimaldi. Cette tour haute et carrée date du XIIe siècle. Elle servait au guet pour protéger les évêques, notamment d'éventuelles attaques sarrasines. Ces tours ont été construites en récupérant les pierres de vestiges gallo-romains.

A côté de la cathédrale, le château Grimaldi est une imposante construction aux lignes très carrées. Ce château fut élevé au XIIe siècle, sur les vestiges d'un castrum romain. Il subit des remaniements au XVIe siècle, ne conservant de l'ancien château que la tour carrée, le chemin de ronde crénelé et les fenêtres géminées. Il fut la résidence des évêques au Moyen Âge, puis celle des Grimaldi jusqu'au XVIIe siècle. Le château Grimaldi abrite aujourd'hui le musée Picasso.

En 1946, Pablo Picasso, qui résidait sur la Côte d'Azur, recherchait un atelier. Une partie du château sera mise à sa disposition le temps d'une saison. La plupart des œuvres exposées ont été créées durant cette période. Elles ont ensuite été données à la ville au départ du peintre. Le musée Picasso présente donc un grand nombre de tableaux et de céramiques de l'artiste. Dans ce qui fut autrefois l'atelier de Picasso, des œuvres de Nicolas de Staël sont également exposées. Des sculptures d'autres artistes sont par ailleurs dévoilées dans la cour intérieure et sur la terrasse.

Retournez ensuite sur la Promenade de l'Amiral de Grasse, et poursuivez sur les remparts jusqu'au bastion Saint-André, vestige des fortifications de Vauban. Ce bastion abrite le musée Archéologique, qui retrace l'histoire de la cité romaine d'Antipolis. On y présente notamment des collections de poteries, monnaies et bijoux, retrouvés sur terre ou en mer.

A partir du bastion Saint-André, redescendez vers la vieille ville. Vous traversez alors la commune libre du Safranier. Ce quartier indépendant de la ville a conservé tout le pittoresque des vieilles ruelles provençales. Poursuivez votre déambulation dans les ruelles ombragées de la vieille ville. Vous arrivez bientôt à la place Nationale, l'une des plus animées de la vieille ville. La colonne, située au centre de cette place couverte de nombreuses terrasses, fut offerte à la ville par Louis XVIII. Sur cette même place, le musée Peynet et du dessin humoristique présente notamment des œuvres du célèbre dessinateur qui s'installa à Antibes en 1950. Par ailleurs, des expositions temporaires font découvrir d'autres dessinateurs humoristiques.

Notre parcours se poursuit en direction du port d'Antibes. Le vieux port est abrité des embruns derrière d'anciennes fortifications. En les longeant jusqu'au bout, vous parvenez au quai des milliardaires. Le long de ce quai sont alignés des yachts plus grands et luxueux les uns que les autres.

Une longue marche vous attend pour contourner le port de plaisance, dans lequel des bateaux sont amarrés à perte de vue. De l'autre côté du port, un sentier fait le tour du fort carré, en longeant successivement le chantier naval, puis la mer. Cette imposante construction militaire, qui date du XVIe siècle, domine le port de toute sa masse.

Musée d'Archéologie
Bastion Saint-André
Horaires d'ouverture : toute l'année, fermé les lundis et jours fériés
- De mi-septembre à mi-juin : de 10h à 12h et de 14h à 18h ;
- De mi-juin à mi-septembre : de 10h à 18h (nocturnes en juillet et août, les mercredis et vendredis jusqu'à 20h).
Tarifs : 3 euros au tarif plein ; 1,50 euros au tarif réduit (moins de 18 ans).

Musée Peynet et du dessin humoristique
Place Nationale
Horaires d'ouverture : toute l'année, fermé les lundis et jours fériés
- De mi-septembre à mi-juin : de 10h à 12h et de 14h à 18h ;
- De mi-juin à mi-septembre : de 10h à 18h (nocturnes en juillet et août, les mercredis et vendredis jusqu'à 20h).
Tarifs : 3 euros au tarif plein ; 1,50 euros au tarif réduit (moins de 18 ans).

Partir à : Vieille Ville d'Antibes

Carte Vieille Ville d'Antibes

Latitude : 43.58 - Longitude : 7.13

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à ANTIBES ou à proximité, mais aussi le classement des lycées dans les Alpes-Maritimes.

Magazine