Mis à jour le 

Abbaye du Thoronet

Un voyage à : Abbaye du Thoronet

Abbaye du Thoronet sur nos forums
Avec ses sœurs, Silvacane et Sénanque, l'Abbaye du Thoronet est l'une des trois merveilles cisterciennes de Provence.

En 1136, un groupe de moines quitte l'abbaye de Mazan en Ardèche pour fonder un monastère sur les terres de Tourtour. Quinze ans plus tard, les moines quittèrent le lieu pour s'installer au Thoronet. La construction de l'abbaye débuta en 1160 pour s'achever en 1190.

Au début du XIIIe siècle, le monastère abrite une vingtaine de moines et quelques dizaines de frères convers. L'abbaye prospère grâce aux donations des seigneurs de Castellane.

Moins de deux siècles plus tard, le déclin de l'abbaye est déjà entamé. En 1660, le prieur fait état de la grande nécessité que les bâtiments de cette abbaye ont d'être réparés. Des fissures, des effondrements de toitures et autres fenêtres cassées sont signalés.

En 1790,  le déclin continue et seuls sept moines résident encore à l'abbaye. Au XIXe siècle, la disparition du site menace. C'est alors que Prosper Mérimée sauve l'abbaye en la signalant à Revoil, architecte des monuments historiques. Dès 1873, l’État entame des restaurations qui continuent encore aujourd'hui.

Pour accéder au site, vous devrez emprunter de petites routes tortueuses. Le site est bien aménagé puisqu'il dispose d'un parking, d'une aire de Pique-nique et d'une buvette.

L'accueil se situe sur les fondations de l'ancienne poterie. Au guichet, de petits guides vous permettant d'organiser votre visite vous seront proposés. La cour du Thoronet est entourée de l'église, du cellier, du bâtiment des convers et du jardin. Débutez votre visite par l'imposante église. L'extérieur du bâtiment dévoile 2 portes latérales en plein cintre ainsi qu'un enfeu (une niche funéraire pour les morts du village). Son architecture simple et épurée étonne.

L'intérieur du bâtiment est réellement époustouflant. La hauteur des murs, la simplicité de l'architecture ainsi que la lumière rosée qui pénètre l'église participent à cette impression de beauté austère. On s'imprègne alors de l'atmosphère dans laquelle devaient vivre les moines cisterciens plusieurs siècles auparavant.

L'édifice comporte une nef à 3 travées. Le chœur se termine en abside voûtée en cul-de-four. L'élément le plus étonnant est l'absence quasi-totale de décor dans cet immense édifice. Faites attention à ne pas faire trop de bruit car la résonance est relativement importante.

Une fois la visite de l'église terminée, dirigez-vous vers la salle capitulaire. Celle-ci était consacrée à la lecture d'un chapitre de la règle de saint Benoît. Cette pièce n'étant pas destinée à la prière, les moines y traitaient également de la vie communautaire. L'architecture gothique nous plonge plusieurs siècles en arrière. On imagine aisément les moines assis et élisant le père abbé.

La visite vous mènera ensuite au parloir. Il s'agit de la seule pièce dans laquelle les moines étaient autorisés à parler. Ils s'y répartissaient les tâches à réaliser aux champs.

Faisant face à la salle capitulaire et au parloir, le cloître vous présentera ses épais murs percés en plein cintre et leurs arcades géminées. Vous remarquerez certainement la forme trapézoïdale du cloître. Celle-ci est due à la configuration du terrain. Au centre, la toiture a disparu. Le soleil pénètre ainsi le lieu pour mieux mettre en valeur le lavabo. Sa fontaine permettait la consommation d'eau et les ablutions des moines. Elle trône dans un pavillon hexagonal recouvert d'une coupole aux arrêtes dissimulées par six branches d'ogives carrées.

Le Thoronet est un site exceptionnel qui vous présentera une architecture simple, puissante et épurée. Les règles cisterciennes y furent parfaitement respectées puisque l'on retrouve uniquement les éléments indispensables à la vie. Un moulin, un jardin, des ateliers et un accès à l'eau, tels étaient les éléments qui permettaient aux moines de vivre en parfaite autonomie.

Partir à : Abbaye du Thoronet

Carte Abbaye du Thoronet

Latitude : 43.46 - Longitude : 6.26

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine