Mis à jour le 

Route du Galibier

Route du Galibier Photo : Claude GARNIER

Un voyage à : Route du Galibier

Route du Galibier sur nos forums
En plein coeur de la Savoie, la Route du Galibier traverse le massif des Alpes par différents cols plus étroits les uns que les autres, permettant ainsi d'atteindre de hautes altitudes (jusqu'à 2 646 mètres).

Appréciée des cyclistes chevronnés, la route du Galibier relie la Maurienne (73) au Briançonnais. En chemin on assiste à une succession de paysages : alpages verdoyants, petits villages de montagnes, montagnes nues et abruptes, massifs enneigés (une grand partie de l'année), gorges et barrage de Chambon.

Voici, étape par étape, la description d'un parcours sur cette portion de la route des Grandes Alpes.  Il vous faudra environ 3 heures de voitures pour rejoindre le barrage de Chambon depuis St Michel de Maurienne.

St Michel de Maurienne
Petite ville de l'Isère accrochée au pied de grands cols alpins, St Michel de Maurienne s'ouvre sur plusieurs stations de ski et le Parc National de la Vanoise.
Depuis St Michel de Maurienne, prenez la direction du col du Télégraphe.

Col du Télégraphe
Situé à 1 566 mètres d'altitude, le Col du Télégraphe est une première étape avant l'ascension au col du Galibier. On y accède par des routes en lacets dont les pentes ne sont pas encore trop abruptes. Côté paysage, on alterne entre montagnes nues et massifs boisés à l'approche du sommet du col.
Descendez ensuite sur Valloire, prochain village.

Valloire
Niché au pied du Col du Galibier, le petit village de Valloire se révèle être la plus importante station de ski de la Maurienne. Entre massif de la Vanoise et massif des Ecrins, il marque la limite entre vallons boisés et alpages rectilignes couverts d'éboulis de pierre.

Après Valloire, prenez la direction de Col de Galibier. Vous passerez alors par le Plan Lachat, succession de lignes droites interminables ponctuées de virages à épingle à cheveux et entouré de paysages composés de roches nues essentiellement. Après l'ascension de lacets de plus en plus étroits et de plus en plus pentus, on arrive enfin à la cime du Col du Galibier.

Col du Galibier
Rendu célèbre après le tour de France de 1911, le col du Galibier culmine à 2 646 mètres d'altitude.
Obstrué par la neige d'octobre à juin, il peut parfois être encore recouvert de neige en juillet. Par ailleurs, l'été, il arrive que son accès soit interdit aux voitures quelques heures par jour pour laisser les cyclistes profiter seuls des pentes du col.

Petite mise en garde : même en été, les températures restent basses (parfois 0°C l'après-midi). Aussi, pensez à vous couvrir avant de sortir de votre véhicule une fois arrivé au sommet.

Le col du Galibier donne vue sur les Aiguilles d'Arves et le mont Thabor, au nord, et sur le Briançonnais et le massif des Ecrins, au sud.
Poursuivez votre route pour descendre au col du Lautaret. Si le col est fermé, engagez-vous dans le tunnel du Galibier. Vous rattraperez la même route.

Col du Lautaret
D'une altitude de 2 058 mètres, le col du Lautaret offre un paysage moins dépouillé. Après une descente progressive, on arrive en effet à des alpages plus verts, avec ça et là des troupeaux de moutons.
Continuez toujours dans la même direction. Lorsque vous commencerez à longez un grand plan d'eau (sur votre gauche), vous approcherez du barrage de Chambon.

Barrage de Chambon
Construit entre 1929 et 1936, le barrage de Chambon sert à contenir la Romanche. L'immense lac que l'on voit depuis le barrage n'est en fait que son bassin de retenue. Le barrage est en effet utilisé par une centrale hydroélectrique. Bien qu'en partie artificiel, ce paysage est somptueux et grandiose. Mais il faut savoir que cette construction gigantesque a nécessité d'engloutir des villages entiers.

D'ici, vous serez à proximité de Briançon (par la RN 91) et pourrez également rejoindre Grenoble (N 91).

Partir à : Route du Galibier

Carte Route du Galibier

Latitude : 45.15 - Longitude : 6.42

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine