Mis à jour le 

Glanum

Un voyage à : Glanum

Glanum sur nos forums

"Glanum est une ville sanctuaire au carrefour de deux voies antiques reliant l'Italie à l'Espagne, l'une par les Alpes. À l’entrée du site, on aperçoit le mausolée de Glanum et l'Arc de triomphe de Glanum, voisin de quelques mètres, qu'on appelle traditionnellement les « Antiques de Saint-Rémy-de-Provence ».

Leur situation au flanc des Alpilles, devant un noble horizon, dans un décor à la fois sobre et varié qui semble avoir été composé pour eux, les rend infiniment émouvants ; la solitude, leur demi abandon y ajoutent un charme inoubliable. L’arc de triomphe, qui enjambait la voie romaine d’Arles à Milan, à l’entrée de la petite ville, fut élevé pour commémorer la fondation de la cité de Glanum Livii.

La fondation de la ville de Glanum remonte au Premier Âge du Fer, avec un aménagement de pente au-dessus d'une source que l'on suppose avoir été très tôt un lieu de culte (associé au dieu Glan ou Glanis). De plus, les falaises et les collines proches formaient des remparts naturels, ce qui était à l'époque un atout défensif.

La ville se développe considérablement au cours du IIe siècle av. J.-C. après une longue stagnation de deux siècles. En effet, dès le IVe siècle av. J.-C., le rapide développement de la ville d'Arles attire les forces vives de toute la région et des Alpilles. Mais la première moitié du IIe siècle av. J.-C. marque l'arrêt de l'expansion arlésienne et, peu à peu, les élites locales se disséminent de part et d'autre, ce qui va participer au fort développement de Glanum. Le sanctuaire est protégé par une enceinte mais la ville s'étend plus largement en direction des Antiques. Le peuple des Glaniques appartenait à la confédération des Salyens.

Dans les derniers temps de l'indépendance, de véritables constructions de type grec, directement inspirées de Marseille, sont édifiées : maisons à péristyle, temple, puits à dromos... L'imitation est telle que l'on trouve également un bouleutérion et un prytanée. L'ensemble, encore bien préservé de nos jours, a pu faire croire à une occupation de la ville par les Marseillais. Il semble au contraire que la confédération des Salyens ait connu là ses derniers feux, peut-être entre la prise d'Entremont en 125/124 et le triomphe de Caecilius sur les Salyens daté de 90 av. J.-C.


Les Romains, après avoir vaincu les Gaulois, s'installèrent dans la ville, désormais appelée Glanum. Ils y créèrent un réseau important d'adduction en eau avec des canalisations en plomb ainsi qu'un vaste réseau d'assainissement par des égouts. On y érigea des temples en l'honneur de l'empereur et de la famille impériale, des thermes, une basilique, une curie, un forum. Les Romains continuèrent de vénérer la source, où les vétérans des légions venaient faire soigner leurs blessures. Agrippa lui-même vint y faire soigner sa jambe, et en remerciement fit construire un temple dédié à Valetudo, déesse romaine de la santé.

La ville connut une période de prospérité, jusqu'au jour où les Barbares la saccagèrent; elle fut alors abandonnée, ses pierres utilisées pour construire la ville voisine de Saint-Rémy-de-Provence et ses vestiges disparurent sous les alluvions s'écoulant des Alpilles voisines. Glanum fut redécouverte par les archéologues au XXe siècle. Les premières fouilles débutèrent en 1921 et les grandes campagnes se déroulèrent jusqu'au début des années 70. Depuis, les archéologues ne sont plus sur place en permanence mains reviennent de temps à autres pour de nouvelles recherches. Les dernières fouilles étaient préparatoires à la restitution du forum inauguré en 2008."

Source : Wikipédia


Informations pratiques
Ouvert d'avril à août tous les jours de 10h à 18h30 / septembre à mars les mardi et dimanche de 10h30 à 17h
Tarif : 6,50 à 4,50 euros. Gratuit pour les -18 ans
Durée de la visite : 1h

Partir à : Glanum

Carte Glanum

Latitude : 43.77 - Longitude : 4.83

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à SAINT REMY DE PROVENCE ou à proximité, mais aussi le classement des lycées dans les Bouches-Du-Rhône.

Magazine