Mis à jour le 

Ensemble religieux de Goa

Ensemble religieux de Goa Photo : Bing Maps

Un voyage à : Ensemble religieux de Goa

Ensemble religieux de Goa sur nos forums
Unesco
On connait surtout la région de Goa pour ses plages, ses montagnes et forêts vierges qui attirent des touristes de plus en plus nombreux. Les températures clémentes et la prolifération d'infrastructures hôtelières sur la côte favorisent l'attractivité de la province.

Nous vous proposons de découvrir un autre aspect de Goa, dans la vieille ville laissée à l'abandon, à quelques kilomètres de la capitale Panaji, où s'élèvent des édifices religieux du XVIe siècle. Un peu d'histoire s'impose pour comprendre la présence d'un tel patrimoine.

Goa a le privilège d'être en bord de mer d'Oman et d'avoir des ports naturels favorables à la création d'un commerce maritime. Pas étonnant que du IIIe siècle au XIVe, la région passa de mains en mains. Les Portugais arrivèrent à Goa en 1510 avec pour objectif de s'approprier la route des épices.
30 ans plus tard, les jésuites, conduits par saint François-Xavier, eurent pour mission de convertir la population présente. Goa devint alors le port le plus fort économiquement exportant des produits de qualité comme les pierres précieuses, la porcelaine, la soie, etc.

Les Portugais quitteront Goa seulement en 1961 en deux jours seulement, sous pression des autorités indiennes. La région porte les traces de cette colonisation aussi bien dans la culture (on parle encore portugais) que dans son patrimoine. Old Goa (Velha Goa en portugais) était une riche ville de 20 000 habitants, cerclée d'épais remparts.

Construites pendant sa période faste, les cathédrales et églises sont les seuls vestiges d'Old Goa, les habitations et commerces ayant disparu.

Les édifices religieux sont situés de chaque côté de la route principale. Commencez par la cathédrale Sainte-Catherine, construite au XVIIe siècle qui est l'une des plus grandes d'Asie. Elle porte le nom de ce saint car il correspond au jour où le portugais Alfonso de Albuquerque conquit Goa.
De style toscan et corinthien, la cathédrale est composée de trois larges portails et avait, à l'origine, deux hautes tours avec une cloche à leur sommet. Une des tours s'est effondrée en 1776. La cloche restante a été surnommée la cloche d'or, de par le son parfait qu'elle produit lorsqu'elle carillonne.

Le couvent et l'église Saint-François-d'Assise, plus à l'ouest, ont été construits sur les fondations d'une ancienne église érigée par des frères franciscains en 1517. Le monument actuel date de 1661.

Depuis 1964, le couvent héberge un musée archéologique où vous pourrez admirer peintures, sculptures et objets d'art.

Dans l'église, vous pourrez observer les fresques aux motifs floraux, des scènes de la Bible et une statue en bois de Saint-François-d'Assise. Il y a également de nombreuses pierres tombales, essentiellement des notables d'Old Goa.

La basilique du Bom Jésus est très célèbre car elle renferme le tombeau et les reliques de Saint-François-d'Assise, le saint patron de Goa. Sa construction démarra en 1594 par les jésuites.

Le mausolée de Saint-François-d'Assise, qui occupe une chapelle, est en marbre, surmonté d'un sarcophage en argent et entouré de petits angelots. Ses reliques sont conservées dans une urne de cristal. C'est la première église d'Inde à avoir été élevée au rang de basilique en 1946. Vous trouverez d'autres monuments comme l'église San Cajetan, dont l'architecture rappelle Saint-Pierre-de-Rome et le couvent Saint-Monique et son musée d'art chrétien.

Partir à : Ensemble religieux de Goa

Carte Ensemble religieux de Goa

Latitude : 15.52 - Longitude : 73.79

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine