Partager cet article

RSS
Mis à jour le 

Venise

Trouver les hôtels aux meilleurs prix avec Linternaute
Chercher un hôtel à Venise

Un voyage à Venise

Venise sur nos forums
Venise... On pense immédiatement à ses célèbres gondoles navigant sur le Grand Canal. Que serait Venise sans sa lagune ? Pendant des centaines d'années, elle a été à la fois barrière protectrice et atout commercial pour cette ville d'Italie. Sa forme de "S" inversé serait-elle un avertissement aux visiteurs qu'ils arrivent dans un lieu Superbe, Sensuel et Sans pareil ?

Venise est constituée de multiples îles reliées entre elles par plus de 400 ponts, créant ainsi un labyrinthe où seuls les vénitiens ne se perdent pas. Au bord des canaux, les façades des palais rappellent le prestige et la richesse qu'a connu la cité au Moyen-âge et à la Renaissance.

Comment expliquer l'atmosphère voilée si particulière qui flotte à Venise ? On la devine en partie au travers de la peinture vénitienne, mais il faut vraiment venir à Venise pour la goûter. Cela fait partie de ces choses qui ne s'expliquent pas et qu'il faut vivre pour comprendre. La Sérénissime est une ville envoûtante qui, telle un sirène, vous séduira !

Histoire de Venise

On ne sait pas très bien quand la ville de Venise a été créée. Les invasions barbares au Ve siècle poussèrent les habitants de la Vénétie à se réfugier sur ces lagunes. Les vagues d'immigrations se poursuivirent lorsque les Lombards s'installèrent dans la région un siècle plus tard.


Au départ sous l'autorité du royaume Byzantin, les habitants s'en affranchirent en élisant en 726 le 1er doge de Venise (Agnello Partecipazio). En 828, la légende dit que deux marchands vénitiens rapportèrent le corps de Saint Marc d'Alexandrie. La célèbre Basilique du même nom a été construite pour accueillir la précieuse dépouille. Saint Marc devint dès lors le saint patron de la ville qui adopta son emblème, le lion.

Tirant profit de ses anciennes relations avec Byzance et de sa proximité de la mer, Venise se développa considérablement jusqu'à la fin du XVe siècle. Elle devint la plaque tournante entre l'Orient et l'Occident. Les marchands vénitiens approvisionnaient l'Europe en épices et soieries. Les croisades contribuèrent également à la croissance économique de la cité. Le doge négocia et obtint en échange de son aide pour la 4ème croisade la ville de Constantinople.

La chute de Constantinople en 1453 marque le début du déclin de la puissance vénitienne. Les Turcs, forts de cette victoire, attaquèrent et prirent à Venise Chypre et, après 25 ans de lutte, la Crète. De plus, une nouvelle route maritime vers les Indes et la découverte de l'Amérique bouleversèrent la carte maritime du commerce au détriment de Venise.

Malgré ses défaites militaires, la Sérénissime conserva au XVIe et XVIIe une place artistique majeure en Europe. Elle offrit au monde de grands peintres : le Titien, Tiepolo, Canaletto, le Tintoret et Véronèse.

Le XVIIIe sonne le glas pour Venise. En 1797, Bonaparte attaque la République, qui s'incline devant le général. Il la céda ensuite aux Autrichiens avec le traité de Campo Formio. Venise ne sera libérée de l'autorité autrichienne qu'en 1866, date à laquelle elle est rattachée au royaume d'Italie.

C'est au XVIIIe siècle que l'on pourrait situer les débuts du tourisme (mais on est encore loin du tourisme de masse). La ville, et notamment son carnaval, attire des visiteurs de toute l'Europe.

Venise doit aujourd'hui faire face à d'importants problèmes : son enfoncement, la montée des eaux et la pollution qui abîme les fondations et les édifices vénitiens.

Venise au cinéma 

De nombreux films ont été tournés à Venise. On  a tourné des standars du Cinéma comme Casino Royal de Martin Campbell , Il était une fois en amérique  de Sergio Leone ou encore Ma part du gâteau de Cédric Klapish . 

Météo / Quand partir

Quelle est la meilleure période pour se rendre à Venise ? Quel y fait-il en ce moment ? Toutes les infos météorologiques et climatiques.
» Météo à Venise

Passeport / Visa / Formalités

Les ressortissants français doivent être en possession d'une pièce d'identité (carte nationale d'identité ou passeport à l'exclusion de tout autre document) en cours de validité.

Transports

En avion
Paris et Venise sont éloignées d'un millier de kilomètres, soit à peu près 1h30 d'avion. L'aéroport Marco Polo est desservi depuis la France par Alitalia, Air France ou encore la Lufthansa. Les compagnies charters sont aussi de la partie : chez Ryanair, on peut trouver des Bruxelles-Venise (aéroport de Trévise) à moins de 30 euros. Imbattable.

En train
Notre préférence va au train de nuit (départ Paris-Gare de Lyon ou Dijon, réservations et couchettes obligatoires, billets en vente auprès de la SNCF) car l'arrivée est magique : sortir de la gare Santa-Lucia encore légèrement endormi et découvrir que l'eau vous entoure est une sensation unique.

De jour, vous pouvez prendre le TGV Paris-Milan puis une correspondance vers Venise (1 train toutes les heures).
Sans oublier le célèbre Orient-Express pour faire un voyage hors du commun (l'aller-retour Paris-Venise coûte près de 2500 euros...).

Par la route
Vous pouvez aller à Venise en voiture. Cependant, s'il y a bien une ville où la voiture est inutile, c'est Venise ! Néanmoins, il y a plusieurs parkings à Venise pour lesquels vous pouvez réserver une place par Internet sans coût supplémentaire.

Une astuce : pour un tarif plus avantageux, garez-vous à Mestre, juste en face de Venise, puis prenez le train jusqu'à Venise à travers la lagune !

Transport sur place
Transports à Venise
Pas de transports terrestres, évidemment ! Vous disposez de vos 2 jambes et bien sûr de plusieurs types de bateaux :
  • Le vaporetto : gros bateau qui avance lentement, quinzaine de lignes qui relient les différentes points de la ville.
  • Le motoscafo est plus étroit souvent utilisé pour aller de l'aéroport à la ville.
  • Le taxi bateau : on ne vous le conseille pas forcément, les prix pratiqués sont à la guise du chauffeur, assez délirants parfois! (plus de 60 euros le trajet).
  • Le motonave : gros bateau sur 2 étages reliant Venise aux îles alentour.
  • La gondole, évidemment : bateau à fond plat glissant sur les eaux grâce à l'habilite du gondolier. Vous ne pouvez pas partir de Venise sans avoir fait un tour en gondole. Ne les prenez pas sur le port, elles sont souvent hors de prix.
Éloignez vous un peu des quartiers touristiques, les prix seront plus abordables.

Partir à Venise

Monnaie

Euro
Pourboires
Le gondolier vous en sera reconnaissant !
Prix moyens
  • Séjour (hors voyage A/R) : de 600 euros à 900 euros
  • Hôtels 1 et 2 étoiles : de 50 euros à 70 euros
  • Hôtels 3 étoiles : de 70 euros à 90 euros
  • Hôtels 4 étoiles ou plus : de 90 euros à 150 euros
  • Hôtels Allinclusive : de 150 euros à 300 euros
  • Restaurants bon marché : de 15 euros à 30 euros
  • Restaurants traditionnels : de 30 euros à 50 euros
  • Restaurants Grandes tables : de 50 euros à 90 euros
  • Transport (sur place) : de 20 euros à 80 euros
  • Camping / Caravaning : 20 euros en moyenne
  • Location hébergement : de 80 euros à 250 euros

Points forts

  • Le dépaysement
  • Le cadre
  • L'héritage culturel et historique
  • Le carnaval

Points faibles

  • La pollution
  • Certains prix exorbitants en saison estivale

Bons plans

A faire
Prenez le vaporetto n°82. Pour à peine plus de 3 euros, vous vous offrirez sans doute le plus beau trajet de transports en commun de votre vie ! Ce bus flottant, qui sillonne le grand Canal, vous fera découvrir les lieux légendaires de la ville jusqu'au Lido di Venezia (la plage). De nuit, c'est tout bonnement inoubliable.

Un pincée d'Histoire dans un café. Lieu mythique de Venise, logé sous les arcades de la place St Marc, le caffe Florian, est le plus ancien café d'Italie (ouvert depuis 1720). Imaginez-vous les illustres personnes qui sont venus en ce lieu débattre de politique, de philosophie et de littérature : Mme de Staël, Modigliani, Chateaubriand, Lord Byron, Goethe, Ugo Foscolo, Marcel Proust, Stravinsky... Pour d'autres comme Casanova, c'était un endroit pour courtiser les femmes. Il est encore aujourd'hui un des rendez-vous des célébrités du monde culturel, artistique et politique.

La terrasse sur la place St Marc a certes beaucoup de charme (surtout au soleil !), mais ce serait dommage d'en oublier les somptueuses salles intérieures, richement décorées de boiseries et de portraits.
A ne pas faire

Circuler le nez sur le plan. Le plaisir suprême à Venise, c'est de s'y perdre. Aussi, lâchez votre plan de la ville et renoncez aux programmes chronométrés pour flâner au hasard des ruelles, des marchés populaires, des ponts, des palais... Vous en garderez des souvenirs éternels.

Hébergement : les bons plans
Venise propose des très jolis hôtels  mais aussi des hébergements à bas coût, notamment aux environs de Mestre (vous ferez la liaison entre les deux villes en 20 minutes en train). La cité lacustre est évidemment la destinations romantique par excellence. Pour une escapade en amoureux, choisissez parmi les hôtels de charme.  Magie garantie. Vous trouverez évidemment des hôtels de luxe pour un week-end chic et romantique en plein coeur de la cité.  Envie de sortir de la "ville musée" direction les adresses modernes et design de la ville ! Enfin, pour ceux qui se rendent à Venise l'été, pensez aux hôtels équipés de piscines !

Vie pratique

Transports

Le transport en commun de Venise est le Vaporetto. Les 2 principales lignes sont la n°1 (qui marque toutes les stations) et la n°82 (la plus rapide). La nuit, la ligne N prend le relais de 23h30 à 4h du matin.

En 2010, le billet simple, valable une heure, coûte 6,50€ euros. Pour une utilisation illimitée, prenez les billet 24h ou 3 jours (respectivement 18 et 33 euros, avec des réductions pour les jeunes). Ils vous permettront aussi d'aller à Murano et à Burano.

Attention, le forfait démarre dès que vous l'achetez et non la première fois où vous vous en servez. Il faut donc l'acheter au dernier moment. Les tickets sont en vente aux principaux arrêts, dans les bureaux de tabac et dans les bureaux d'informations. Ces points de vente ferment à partir de 20h ou 21h.

La société ACTV gère les transports en commun de Venise :
Adresse : Santa Croce, Piazzale Roma.

Parkings
Éviter à tout prix la voiture car elle est d'une part inutile à Venise et d'autre part les prix des parkings sont très élevés, en moyenne une vingtaine d'euros pour 24h. Une solution plus économique : laisser votre voiture à l'un des parking de Mestre puis prendre les transports en commun pour rejoindre Venise (par exemple : le Parking Stazione, Viale Stazione, à Mestre).

Vous l'aurez compris, à part le traghetto, les moyens de transport de Venise sont relativement chers. Alors n'oubliez pas que vous pouvez très bien visiter cette ville sans voiture, à pied, en étant armés d'une bonne paire de chaussures et d'une carte !

Equipements
Vêtements légers en saison estivale, chaussures de marche et sac à dos pour les visites et les ballades. Maillot de bain.
Standards Locaux
Système métrique. Courant de 220/240V. Prises avec adaptateurs.
Température moyenne annuelle : 13 degrés.

Evénements

Les vaporreti sont presque tous accessibles aux fauteuils, et peuvent accueillir jusqu'à trois fauteuils en même temps.

Carte d'identité

Nombre d'habitants : 270 000 habitants
Superficie de la province de Venise : 2 462 km²
Région : Vénétie (Veneto)
Préfixe téléphonique : 041
Code postal : 30100

Culture / Traditions
Le carnaval de Venise.
Population / Langue
Italien et dialecte vénitien.

Lire avant de partir

Beaux Livres
Le carnaval de Venise, de R. Laroche, éd. Renaissance du livre.
Ce livre vous fera découvrir le microcosme éphémère du carnaval et vous donnera envie de revêtir un masque et d'entrer dans la danse.

Venise exquise : Histoire gourmandes et recettes, de J. Clausel, éd. Payot.
L'auteur mêle avec délice recettes et anecdotes historiques de Venise.

Romans, BD
Histoire de ma vie, de Giacomo Casanova, éd. Robert Laffont, coll.
Bouquins, trois tomes disponibles en coffret. Vous retrouverez les pensées du plus grand séducteur sur l'amour et les femmes bien sûr, mais aussi sur les arts et lettres, la vieillesse et la mort.

La Fête à Venise, de Philippe Sollers, éd. Gallimard Folio.
Cet écrivain français nous propose une intrigue autour d'un tableau volé (la « Fête à Venise » de Watteau) dans la cité des Doges.

Corto Maltese : Fable de Venise, de Hugo Pratt, éd. Casterman.
Ses habits de marin, son anneau à l'oreille, son air détaché et distant... on ne se lasse pas du charme particulier de Corto Maltese. Pour ce scénario bien ficelé, Pratt s'est abondamment documenté sur Venise et ses sociétés secrètes.

Liens utiles

Autres sites web
Site web de l'office du tourisme

Que voir à Venise

Où aller ?

Divers
Le Grand Canal est le symbole de la ville. Admirez les ponts que vous traverserez : le Pont du Rialto, le Pont de l'Académie et le Pont Degli Scalzi.

Pour y circuler : la célèbre gondole vénitienne, le vaporetto , le traghetto (gondole publique dans laquelle on voyage debout), le taxi bateau.

Monuments

Retrouvez toutes les informations pratiques sur les plus beaux édifices historiques à Venise
» Monuments à Venise

Musées

Tarifs, horaires et informations pratique, voici la liste des musées à visiter à Venise
» Musées à Venise

Curiosités naturelles

Etonnants ou hors normes, découvrez les sites naturels les plus insolites à Venise
» Curiosités naturelles à Venise

Que faire à Venise

Restaurant

La région de Venise a comme spécialités de délicieux risotto : risotto al nero di seppia (à l'encre de sèche), risotto al radicchio (à la chicorée), risi e bisi (soupe de riz aux petits poids), risotto alle vongole (riz aux coques), etc.

Les autres plats typiques de cette région sont la polenta (bouillie de farine de maïs, de châtaignes), le fegato alla veneziana (tranches de foie de veau cuisinés aux oignons), la bacalla alla vicenta (morue salée marinée dans du lait) et les sardelle in saor (sardines marinées). Mais la vraie spécialité au niveau du poisson est le poulpe servi avec son encre ! Un vrai régal selon ceux qui y ont goûté !

Le plus connu des gâteaux italiens est en réalité vénitien : c'est là qu'est né le fameux Tiramisù. La compote de cerises à la vénitienne, le pan del doge (le gâteau de Vérone en forme d'étoile) et les zaletti veneziani (gâteaux aux amandes) seront un enchantement pour vos papilles.

Parmi les vins régionaux de qualité, on compte les vins de Soave, le Bordolino et la Valpollicella. Sachez que les apéritifs vénitiens sont le Spritz, le Bellini et le Sgroppino.

Shopping

Que rapporter ?
A la tête du palmarès des souvenirs de Venise, le fameux masque en papier mâché.

L'île de Murano est réputée mondialement pour son savoir-faire dans la fabrication d'objets en verre : vases, verres de table, bijoux, flacons, bibelots... A bien protéger dans vos bagages !

Depuis le XVIe siècle, Burano produit une dentelle d'exception, légère et transparente. Vous trouverez également des foulards de soie ou de velours.

Sortir

Venise aura du mal à satisfaire les noctambules. Même si le nombre d'établissements de nuit a augmenté ces dernières années dans la Sérénissime, ils sont peu nombreux car l'île de Venise est relativement petite.

Vous trouverez quelques bars, comme le Harry's bar que fréquentait Ernest Hemingway, quelques bars à vins, pubs et pianos-bars. Très rares sont ceux qui restent ouvert après 2h du matin. Le quartier le plus animé de Venise est celui de Cannareggio. La place Campo Santa Margherita est également un des lieux de rendez-vous pour les jeunes.

Le soir, la ville semble "récupérer" des flux de touristes qui l'envahissent durant la journée. Profitez-en pour faire une balade en amoureux dans cette atmosphère de quiétude.

Bien sûr, le Carnaval en février est l'exception. La vie nocturne est au cœur des événements et la ville est en pleine effervescence.

Carte Venise

Latitude : 45.43 - Longitude : 12.34

Points d'interets les plus remarquables

Venise, les articles à lire

Eglises - Venise

Rendez-vous des amants du monde entier, Venise possède en effet une beauté intemporelle où il semble que l'amour puisse y être éternel. Lire la suite

Venise, les plus belles photos

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine