Mis à jour le 

Temple Daitoku de Kyoto

Temple Daitoku de Kyoto Photo : Rudiuk - Fotolia.com

Un voyage à : Temple Daitoku de Kyoto

Temple Daitoku de Kyoto sur nos forums
Avec le Pavillon d'or, le temple Daitoku fait partie des incontournables de Kyoto. Il est considéré comme un must de l'architecture zen et des jardins secs de l'époque Muromachi.

Affilié à la secte zen Rinzai, le site comprend 24 temples (dont 8 sont ouverts au public). Le temple principal du Daitoku-ji fut détruit par un incendie au XVème siècle et reconstruit par le prêtre Ikkyu le siècle suivant.

Le temple passa ensuite sous la protection de chefs militaires qui appréciaient beaucoup la cérémonie du thé, elle fut donc ici encouragée. D'ailleurs, au sommet de la porte d'entrée San-mon, se tient une statue du grand maître du thé Sen-no-Rikyu. Selon la légende, au XVIème siècle, l'empereur Toyotomi Hideyoshi devint furieux en apprenant qu'il s'était abaissé à marcher sous la représentation de Rikyu, et força le maître à commettre le seppuku (suicide par éventrement).

Dans le temple Daisen-in, on peut voir d'élégantes fusmuas (portes coulissantes) peintes par Soami. Les jardins secs sont exceptionnels. Ceux du Daisen-in sont composés d'un « grand océan », une étendue de sable blanc propre à la méditation, d'une représentation de la mer intérieure du Japon, et d'une remarquable cascade sèche, où une rivière de fins graviers semble s'écouler entre les rochers. Chacun de ses éléments évoque l'homme, ses relations avec la nature, sa place dans l'univers. Les jardins du temple secondaire Kotoin se composent notamment d'une petite forêt d'érables (aux feuillages chatoyants en automne) et d'un jardin de thé.

Partir à : Temple Daitoku de Kyoto

Carte Temple Daitoku de Kyoto

Latitude : 35.04 - Longitude : 135.75

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine