Mis à jour le 

Les plus beaux treks en extrême orient

Trouver les hôtels aux meilleurs prix avec Linternaute
Chercher un hôtel
Les plus beaux treks en extrême orient Photo : emerel

Un voyage aux plus beaux treks en extrême orient

En Asie, les plus beaux treks sont en montagne (chaîne himalayenne, volcans), en zones désertiques (désert de Gobi en Mongolie) et dans la jungle (Bornéo, Philippines, Nord de la Thaïlande, Yunnan, Indochine).

Les principales difficultés : l'altitude, les dénivelés, le climat souvent chaud et humide, l'isolement, éventuellement les bestioles et risques sanitaires.

Optez pour des vêtements imperméables et aérés. Le mieux, ce sont les matières synthétiques : très aérées, très légères, elles sèchent aussi rapidement. Tous les magasins de sport en vendent. Évitez le coton, plus lourd, il retient aussi l'humidité et sèche difficilement.

Ne lésinez pas sur les chaussures. C'est un investissement, mais vous ne le regretterez pas quand vous aurez les pieds au sec sur des sols humides et que vous n'aurez aucune ampoule en fin de journée !

Pensez aussi au bâton de marche, lunettes, cape de pluie, crème solaire, torche frontale, et tente pour les treks sur plusieurs jours. Et un bon sac pour porter le tout !

Partir aux plus beaux treks en extrême orient

Points forts

  • Thaïlande : parc de Ramkhamhaeng / Triangle d'or, de Chiang Mai à Chiang Rai / Phuket, Parc national Khao Phra Thaeo Malaisie
  • Bornéo : mont Kinabalu / Parc national Gunung Mulu
  • Japon : Kamikochi / mont Fuji / Hokkaido
  • Indonésie : volcans / Parc national de Gunung Leuser / îles Mentawai
  • Chine : Himalaya / Gorge du Saut du tigre au Yunnan / Grande Muraille
  • Taiwan : Parc national de Yushan
  • Mongolie : massif de l'Altaï, vallée de l'Orkhon, désert de Gobi
  • Cambodge : province Ratanakiri
  • Birmanie : Triangle d'or
  • Vietnam : île de Cat Ba / Sapa au Tonkin
  • Philippines : Volcans le Pinatubo / le Mayon / le Taal

Points faibles

Que voir aux plus beaux treks en extrême orient

Où aller ?

Les volcans à ne pas manquer
Volcans d'Indonésie
- Le Krakatoa (célèbre pour son explosion en 1883, l'une des plus violentes de l'histoire de l'humanité) Connu pour son explosion du 26 août 1883 qui tua plusieurs dizaines de milliers de personnes et engendra un tsunami dont les vagues furent perceptibles jusqu'en Europe, le site du volcan est toujours actif. Il forme un archipel de quatre îles dans le détroit de la Sonde entre Sumatra et Java. Sa dernière éruption date de janvier 2008. C'est pourquoi on le visite à distance, en louant une vedette depuis la ville de Lampung à Sumatra. Spectacle garanti ! - Le Merapi (le volcan le plus actif d'Indonésie) Situé au nord de la ville de Jogjakarta sur l'île de Java, il produit régulièrement des nuées ardentes ("awan panas" en indonésien, "nuages chauds"). Son nom signifie d'ailleurs "montagne de feu". Les excursions partent du village de Selo (compter cinq heures de marche pour atteindre le sommet à 2960 m). L'accès peut être interdit si le volcan est dans une période d'activité plus intense que d'ordinaire. - Le Bromo (considéré comme une divinité par les habitants de la région) Localisé à une centaine de kilomètres de la ville de Surabaya (est de l'île de Java), le Bromo voit tous les ans (en février) se dérouler la cérémonie du Kesada, consistant à faire des offrandes au cratère, considéré comme une divinité. On accède au Bromo en utilisant un bus depuis la localité de Probolinggo jusqu'à Cemoro Lawang, où les visiteurs doivent s'acquitter d'un droit d'entrée (équivalent à un euro). Il reste alors une bonne heure de marche pour arriver au cratère qui mesure 800 m de diamètre et 200 m de profondeur ! - Le Kawah Ijen (et son lac réputé pour être le plus acide de la planète) Culminant à 2551 m, ce volcan, situé à l'est de Java près de la ville de Malang, abrite un lac acide ( à 2200 m d'altitude) de forme ovale, d'un kilomètre de longueur et de couleur turquoise, en raison de l'extrême acidité de ses eaux. Du minerai de souffre est extrait depuis son cratère. - L'Agung (Montagne sacrée pour les habitants de Bali) Avec une altitude de 3142 m, le Gunung Agun (nord-est de Bali) constitue un point de repère géographique pour de nombreux balinais. Il est conseillé d'entamer l'ascension très tôt vers 4h ou 5h du matin. Le départ s'effectue soit depuis la localité de Besakih, soit depuis le temple Pasar Agung. Dans les deux cas, compter environ 2h30 de marche.
- Seul ou avec un guide ? Recourir aux services d'un guide est recommandé, autant pour des raisons pratiques que de sécurité : emprunter le meilleur itinéraire, ne pas s'aventurer dans les zones dangereuses, profiter des connaissances du guide qui est le plus souvent né dans la localité. - Quand visiter? Pendant la saison sèche entre juin et septembre. Idéalement, il faut se trouver au sommet du volcan au lever du soleil pour admirer toute la beauté du paysage qui se découvre alors à vos pieds. - Se protéger du froid et du soleil L'ascension d'un volcan démarre en général à l'aube et peut s'achever à la tombée de la nuit, des périodes où la température peut considérablement se radoucir sur les flancs du volcan. En journée, le soleil peut être féroce et les lieux n'offrent généralement que très peu d'ombre.
Nature
Les îles Mentawai
A proximité de Sumatra, elles ne sont pas seulement le cadre de sublimes spots de surf. On peut aussi y effectuer un séjour de tourisme solidaire grâce à Mentawai Adventures, une structure dirigée par un français, Gilles Bordessoule.

Différents programmes de trek sont proposés permettant entre autre de partager l'existence des Mentawai, une société chamanique vivant au plus proche de la nature.

Consulter Mentawai Adventures.


Volcan Krakatoa (sud)
Connu pour son explosion du 26 août 1883 qui tua plusieurs dizaines de milliers de personnes et engendra un tsunami dont les vagues furent perceptibles jusqu'en Europe, le site du volcan est toujours actif. Il forme un archipel de quatre îles dans le détroit de la Sonde entre Sumatra et Java.

L'agence Aventure et volcans est spécialisée dans les randonnées sur les volcans.
Nature/Parcs nationaux/Zoo/Réserves
Yushan, montagne de Jade
Les amateurs de randonnée peuvent effectuer de somptueux parcours sur le mont Yushan d'une altitude de 3 952 m. Une des traditions locales à respecter : monter jusqu'au sommet pour apprécier le lever du soleil (donc départ dans la nuit avec lampe torche... pour les courageux donc).

Attention aux rafales de vent très puissantes (des cordes ont été installées sur une partie des parcours pour aider à l'ascension).

Escale au Tatachia (un centre culturel dédié au parc). Cinq heures de marche plus haut, le Paiyun Hôtel (pris d'assaut en été). Deux heures de marche supplémentaires pour atteindre le sommet.

Que faire aux plus beaux treks en extrême orient

Sports

Autres
Le Triangle d'or, tout à fait au nord de la Thaïlande, est un lieu réputé pour les randonnées et les trekkings. C'est vraiment l'occasion de faire un voyage hors des circuits touristiques. Original : faites le nord du pays en vélo. De Chiang Mai à Chiang Rai, un circuit de 4 jours et 3 nuits en VTT, ponctué de visite des villages des Lahu, Lisu et Akha, des tribus montagnardes. Extraordinaire !
Randonnée / Trek
Sapa
Sapa est la destination idéale pour faire des randonnées. Encerclée par les montagnes du nord-ouest du Vietnam, "les Alpes tonkinoises", elle abrite les fascinantes ethnies des Hmong et des Dao.

Sur le flanc des montagnes, les rizières en cascade offrent un paysage éblouissant ! A une vingtaine de kilomètres de Sapa se dresse le mont Fansipan, à plus de 3 000 mètres d'altitude, véritable toit du Vietnam. Idéal : un trek de 4 jours pour vivre une randonnée exceptionnelle avec bivouac sur place !

Attention, une bonne condition physique s'impose : les chemins escarpés et l'altitude rendent la randonnée difficile. Mais l'ascension n'est pas réservée aux personnes expérimentées.

Carte Les plus beaux treks en extrême orient

Latitude : 34.05 - Longitude : 100.62

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine