Partager cet article

RSS
L'Internaute > Voyager >
La Birmanie
DECOUVERTE
 
Juin 2006

Regard sur la Birmanie

Au sud de l'Asie, la Birmanie offre un patrimoine d'une grande beauté qui ne saurait faire oublier l'oppression subie par la population. Entrée dans ce pays aux mille et une pagodes.

  Envoyer à un ami | Imprimer cet article  

 

 

Bordée par le golfe du Bengale et la mer d'Andaman, la Birmanie (Myanmar) s'étend entre la Thaïlande, à l'est, et l'Inde, à l'ouest. Elle est entièrement traversée par l'Irrawady, son principal cours d'eau, qui représente une voie de communication privilégiée pour le pays.

 

La liberté bafouée

En 1988, la Birmanie fut renommée Myanmar (littéralement "pays merveilleux") par la junte militaire au pouvoir. Une dénomination que refusa le peuple. Malheureusement, si le pays est réputé pour la beauté de ses sites et l'accueil chaleureux de sa population, il l'est aussi, d'une manière moins glorieuse, pour son gouvernement dictatorial.

En effet, des généraux en place depuis 1962 portent délibérément atteinte aux libertés du peuple birman. En 1990, malgré une victoire écrasante du principal parti d'opposition, les militaires refusèrent de céder le pourvoir. La chef de file du mouvement démocratique, Aung San Suu Kyi, fut assignée à résidence et l'est toujours à l'heure actuelle. Cette dernière a appelé les pays du monde entier à boycotter le tourisme en Birmanie.

Dès lors, s'est posé le dilemme : exclure le pays des destinations touristiques et abandonner le peuple birman ou participer à son développement tout en enrichissement l'état dictatorial.



Bagan
Photo © Annie Arrate-Hamalian

L'influence bouddhiste

La Birmanie est un pays peu connu malgré un patrimoine extrêmement riche. Ses nombreux monuments racontent une histoire intimement liée à la religion. L'un des exemples les plus flagrants est Bagan, l'ancien royaume, où trônent encore des centaines de temples et de pagodes.

Installé sur les rives du fleuve Irrawady, son histoire commence au XIème siècle lorsque le roi Anawratha regroupe de prospères villages portuaires pour en faire un carrefour commercial entre le Nord et le Sud, mais aussi avec l'Inde et la Chine. Bagan devient la capitale du royaume et Anawratha veut y imposer le bouddhisme theravada.

C'est à cette période que commence la construction d'édifices religieux. Les premiers qu'il fait ériger sont la pagode Shwesandaw, au centre du royaume, et quatre autres stupas, installés aux différents points cardinaux, pour délimiter Bagan. La cité rayonnera sur tout le pays jusqu'au XIIIème siècle.

 

Un patrimoine d'exception

Au sud du pays, la ville de Yangon recèle un monument que les Birmans considèrent comme un véritable joyau : la pagode Shwedagon. Pour la trouver il faut se rendre sur la colline de Singuttura, à l'est du lac Kandawgyi. Elle est repérable de par sa taille de 98 mètres de haut, et grâce à sa partie supérieure, recouverte de millions de feuilles d'or et sertie de pierres précieuses, alliant diamants, rubis, saphirs et autres topazes.

D'après la légende, elle aurait été construite il y a environ 2 600 ans, alors que Buddha était encore vivant, mais les versions divergent. Quoi qu'il en soit, celle-ci fut maintes fois agrandie et restaurée. Sur son parvis, se trouvent des dizaines de petits temples et sanctuaires tandis qu'à l'intérieur, trônent plusieurs statues en bronze de Buddha.

 

La fête du Phaung-Daw U

Sur plus de 47 millions d'habitants que compte le pays, 89% sont de confession bouddhiste. Rien d'étonnant donc à ce que l'année soit ponctuée de multiples fêtes religieuses.

Dans la partie est du pays, le lac Inle est habité par un peuple d'Inthas (fils du lac) vivant dans des villages sur pilotis. Chaque année, en septembre-octobre, ces derniers organisent la fête du Phaung-Daw U. Pendant vingt jours des statues dorées de Buddha, sorties de la pagode Phaung-Daw U, sont transportées d'un village à l'autre lors de processions de bateaux. Ces semaines de fête s'achèvent par des joutes nautiques, organisées entre les habitants des différentes cités lacustres.

 

  • PRATIQUE
  • Nom : Birmanie (Myanmar)
  • Capitale : Yangon (en cours de transfert)
  • Superficie : 678 500 km²
  • Ambassade de Birmanie : 60, rue de Courcelles - 75008 Paris. Tel :01 56 88 15 90

Le tourisme en Birmanie

Les tour-opérateurs sont nombreux à proposer la Birmanie en destination touristique. Pour être certain qu'au moins une petite partie de l'argent amené dans le pays revient aux habitants, privilégiez les réceptifs, les échoppes d'artisanat et les hôtels privés. Ne parlez pas de politiques avec des birmans car ils pourraient être emprisonnés pour cela. En revanche, pour tout autre sujet, ils vous réserveront un accueil des plus chaleureux.

 

 

» Participez au sondage : Quelle position pensez-vous qu'il faille adopter vis-à-vis de la situation politique de la Birmanie ?

 

EN IMAGES Les plus belles photos de la Birmanie
12 photos

Magazine Voyager Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité