Le désert blanc, Egypte

La mer occupait auparavant le site du désert blanc. En se retirant, elle a laissé des coquillages et de grandes falaises de craie qui s'érodent progressivement avec le temps. La fragilité de ce lieu touche au premier abord : ces falaises de craie sont très friables et l'action conjuguée des éléments naturels les font s'envoler en poussière un peu plus chaque jour, offrant le spectacle de l'extrême fragilité de la nature.
©  cbasting - Fotolia.com

Suggestions de contenus