Mis à jour le 

Le Diamant

Le Diamant Photo : Daniel LAPIERRE

Un voyage au Diamant

Le Diamant sur nos forums
La commune du Diamant doit son nom à son rocher emblématique de forme arrondie, distant de quelques milles de la côte. Elle est appréciée pour sa belle plage de Dizac, ainsi que pour sa montagne du Morne Larcher.

La ville du Diamant est animée par de nombreux bars, restaurants et boutiques, qui en font un lieu très vivant. Un marché antillais très coloré s'y tient même tous les jours. Au Nord du centre ville, les plus curieux visiteront le Musée du Coquillage et de la Mer, rassemblant une intéressante collection de 2000 espèces différentes. Mais pour découvrir les principaux centres d'intérêts de la commune c'est vers l'Ouest qu'il faut poursuivre la route.

On longe tout d'abord l'immense plage de Dizac. Toute en longueur, cette plage paradisiaque est bordée de raisiniers et d'amandiers, à l'ombre desquels on apprécie de s'abriter lorsque le soleil est au zénith. Des parkings camouflés dans la verdure permettent d'accéder à la plage d'un bout à l'autre. Celle-ci est si vaste que vous ne risquez pas d'être collé à la serviette du voisin. La mer est généralement agitée par des vagues dans lesquelles il est agréable de barboter, mais qui peuvent parfois être assez violentes. La plage du Diamant est d'ailleurs réputée dangereuse, car les courants poussent vers le large, provoquant régulièrement des accidents. Il s'agit donc de ne pas s'éloigner du bord et de rester prudent.

D'un bout à l'autre de la plage, on voit au large le symbole de la ville et sa principale attraction touristique : le Rocher du Diamant. Cet imposant piton rocheux, distant de 4 kilomètres de la côte, s'élève à 175 mètres au-dessus du niveau de la mer. Anglais et Français se sont battus à maintes reprises pour la possession de ce rocher. Abritant une réserve d'oiseaux marins, le Rocher du Diamant est une zone protégée. Son nom évoque sa forme arrondie, qui rappelle celle d'un diamant. Pour profiter des plus belles vues sur le rocher, prenez la direction des Anses d'Arlet, et suivez la belle route sinueuse (D 37) qui contourne la montagne du Morne Larcher. Au détour d'un virage, un point de vue est aménagé sur le bord de la route : vous surplombez le Rocher du Diamant, qui dévoile alors toute sa beauté.

De cette même route, à l'Ouest de la plage de Dizac, vous verrez également d'autres curiosités du Diamant. Le mémorial de l'Anse Cafard, tout d'abord, est un ensemble de 15 statues blanches à la tête baissée, faisant forte impression. Elles commémorent les victimes du naufrage du 8 avril 1830, lors duquel 46 personnes périrent et 86 autres survécurent. Malgré l'interdiction de la traite des Noirs en 1815, il s'agissait pourtant d'un navire négrier en provenance du golfe de Guinée. L’Administration française ne sachant que faire de ces personnes, qui n'étaient plus des esclaves mais ne pouvaient prétendre à la liberté, elle décida de les envoyer à Cayenne.… Le mémorial, d'une grande simplicité, rend aussi hommage à ces malheureux survivants.

Non loin de là, vous apercevrez une surprenante maison miniature de style créole peinte de couleurs vives. Il s'agit de la « Maison du Bagnard », qui fut construite en 1950 par un artiste martiniquais, Médard Aribot, à son retour du Bagne. L'histoire de ce personnage singulier est racontée aux visiteurs sur le site.

La Maison du Bagnard est située au pied du Morne Larcher, une montagne surnommée la « Femme couchée », en référence à sa forme. Un sentier de randonnée permet de monter à un plateau (le chemin ne monte pas jusqu'au sommet) pour profiter d'un panorama sur toute la Baie du Diamant et son Rocher. Le départ se fait au niveau de l'Anse Cafard, dans une rue qui part à droite de la route : l'allée des Oliviers. L'ascension est difficile car la pente s'avère très raide. Comptez deux heures de montée, à effectuer de préférence tôt le matin. Il est possible de redescendre de l'autre côté vers Petite Anse, d'où vous pouvez d'ailleurs également débuter l'ascension, pour une montée moins pentue.

Du Morne Larcher, vous pouvez facilement poursuivre la route vers les Anses d'Arlet, une commune regroupant plusieurs villages de pêcheurs. Assez préservée du tourisme, cette partie authentique de la Martinique n'en demeure pas moins magnifique. Les différentes criques, bordant une mer calme, offrent une halte rafraîchissante dans une eau transparente.

Office de Tourisme
Rue des Caraïbes

Musée du Coquillage et de la Mer
Hôtel l'Écrin Bleu, Route des Anses d'Arlet
Ouvert tous les jours de 9h à 18h.
Tarifs : adulte : 5 euros / enfant : 3 euros.

Partir au Diamant

Que voir au Diamant

Curiosités naturelles

Etonnants ou hors normes, découvrez les sites naturels les plus insolites au Diamant
» Curiosités naturelles au Diamant

Carte Le Diamant

Latitude : 14.48 - Longitude : -61.03

Points d'interets les plus remarquables

Le Diamant, les articles à lire

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine