Malade en avion : les conseils pour éviter les désagréments

Malade en avion : les conseils pour éviter les désagréments Qui n'a pas expérimenté le petit rhume attrapé dans l'avion ? On s'en prend généralement à la climatisation ou à l'altitude, mais en réalité, il existe quelques méthodes imparables pour éviter la transmission de germes. Dossier déconseillé aux hypocondriaques !

D'après certaines études, les voyageurs auraient 20 % de risques supplémentaires de tomber malade lorsqu'ils prennent fréquemment l'avion. Et contrairement aux idées reçues, ce n'est pas la climatisation qui est en cause, car une fois que l'avion a décollé, l'air y est filtré et ne véhicule aucun germe. La cause de ces petits maux serait la promiscuité et le manque d'hygiène des passagers !

Avant même de monter dans l'avion ou qu'il prenne son envol, les risques de contagion sont importants. Les passages au contrôle de sécurité nécessiteront un lavage de mains en règle, car les bacs dans lesquels sont déposés les effets personnels sont rarement nettoyés.

Vos voisins de siège : méfiance !

fotolia 34565335 vitas fotolia
La ventilation peut vous éviter beaucoup de maladies. © Vitas / Fotolia

Toute personne malade qui se trouve à deux sièges de vous peut potentiellement vous contaminer. Pour éviter d'attraper le rhume de votre voisin, la seule solution serait donc de changer de place... Une règle évidemment difficile à appliquer. Une bonne méthode de protection consiste à diriger la ventilation vers votre visage. Ainsi, elle sera à même de balayer les microbes.

Les toilettes : attention !

Qui n'a pas constaté l'état des toilettes après une dizaine d'heures de vol... Même nettoyées, elles contiennent toujours un grand nombre de bactéries et de microbes. L'accessoire indispensable est donc le gel antibactérien, à utiliser même si vous vous êtes lavé les mains au lavabo. De préférence, nettoyez vos mains une seconde fois après être sorti des toilettes car les poignées de portes peuvent être sales. Evitez aussi de remplir votre bouteille d'eau au robinet, car certaines personnes y boivent directement. 

Votre environnement : ouvrez l'oeil

tablettes d
Tablette et pochette sur le siège de devant sont des nids à microbes. © D. Ott / Fotolia

Sachez que les nids à microbes sont fréquents dans les avions. La tablette rabattable, par exemple. Une seule solution, l'utilisation de lingettes désinfectantes. Les oreillers, les couvertures ou même les écouteurs sont en général traités avant l'embarquement.

Enfin, si vous avez vraiment peur de tomber malade, évitez la pochette qui se trouve sur le siège avant ! Certains s'en servent de poubelle pour les mouchoirs sales, l'hygiène n'y est donc pas au top. 

Des précautions à prendre

En altitude, l'organisme a souvent tendance à plus facilement baisser la garde. D'autant plus que l'air est très sec ! Le "truc" le plus efficace consiste à s'hydrater correctement et à utiliser un spray nasal pour éviter d'avoir le nez tout desséché . Et bien sûr, si vous ne vous inquiétez pas plus que ça pour votre santé, vous pouvez également vous détendre et profiter du voyage. Après tout, qu'est-ce qu'un petit rhume ?

Avion / Aéroport

Annonces Google