Partager cet article

RSS
L'Internaute > Voyager >
Pratique > Le billet électronique
PRATIQUE
 
04/10/2006

Tout sur le billet électronique

Voyager sans billet, et enregistrer avec une simple carte d'identité : le billet électronique révolutionne le monde du voyage, et cela ne fait que commencer ! Toutes les informations sur ce billet virtuel.

  Envoyer à un ami | Imprimer cet article  
Simple, pratique et efficace, le billet électronique facilite les déplacements, et évite les désagréments de la perte ou le vol des billets. Destiné à se généraliser, mieux vaut connaître ses principes de base.

Qu'est-ce qu'un billet électronique ?

Apparu fin 1995, le billet d'avion électronique est un billet virtuel : il est enregistré dans le système informatique des compagnies aériennes, ce qui ne nécessite plus d'exemplaire papier.

Comment l'utiliser ?

Rien de plus simple : comme un billet normal, il faut faire sa réservation, qu'elle soit en ligne, auprès d'une compagnie ou d'une agence de voyage. Une fois le voyage payé, le billet est créé dans la base de donnée de la compagnie aérienne. Un mémo voyage est alors envoyé par mail ou par fax, et récapitule toutes les informations pratiques du voyage. Ensuite, plus besoin de se soucier de quoi que ce soit...

Le jour du voyage, assurez-vous d'avoir votre mémo-voyage, la carte de crédit utilisée pour acheter le billet, une pièce d'identité valide avec photo et tous les documents de voyage nécessaires. Le nom indiqué sur la pièce d'identité doit correspondre au nom figurant sur l'itinéraire-reçu. Vous vous présentez à l'embarquement pour vous enregistrer. Vous pouvez aussi utiliser les bornes Libre-Service d'enregistrement.


Modifications et clauses particulières

Normalement, vous pouvez modifier votre billet électronique de la même manière que les exemplaires papiers. Les clauses du billet sont exactement les mêmes.

Sur Air France, certains passagers ne peuvent utiliser le billet électronique. Il s'agit des passagers voyageant avec un bébé, de ceux ayant besoin d'une assistance particulière, ou de ceux qui dépassent la franchise bagage autorisée. Mieux vaut se renseigner directement auprès de sa compagnie.

Les destinations acceptées

La plupart des compagnies aériennes proposent désormais le billet électronique. Air France, British Airways, et KLM en font partie. D'autre part, la formule est destinée à se généraliser.

La généralisation annoncée

L'Association internationale du transport aérien (Iata) espère que ses 265 compagnies n'utiliseront plus que le billet électronique d'ici la fin de l'annnée 2007. L'IATA estime que cette transition permettra à l'industrie de réaliser des économies de 3 milliards de dollars par an. Selon ses données, un "e-ticket" coûte 1 dollar à éditer contre 10 dollars pour un billet classique.

 

» L'article du Journal du Net : Le billet électronique obligatoire dès 2007

» Voir aussi : Tous nos Pratique

Autour du même sujet
Magazine Voyager Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Quelle est la meilleure place dans l'avion ?

Tous les sondages