Pratique
 
Octobre 2007

Voyager en camping-car

Economique mais pas seulement. Le voyage en camping-car offre une liberté (presque) totale et la possibilité de s'immerger au coeur des pays visités. Trucs et astuces pour découvrir cet art de voyager.
  Envoyer Imprimer  

 
Le voyage en camping-car permet de partir à la conquête de grands espaces en toute liberté Photo © Pascal MICHEL
 

Les Français sont de plus en plus nombreux à choisir le voyage en camping car. Les raisons de ce choix : le désir de ne pas séjourner au même endroit pendant toute la durée d'un voyage, et le coût d'hébergement moins élevé qu'un séjour en hôtel.

La conduite d'un camping-car de maximum 3,5 tonnes est accessible à tout titulaire de permis B depuis plus de 5 ans. Ceux qui hésitent à franchir le cap de l'achat d'un camping-car peuvent toujours opter pour la location, alternative d'autant plus intéressante pour les destinations lointaines.

Voyager en camping-car, c'est autre chose que passer ses vacances dans un camping. "Le camping-car offre comme avantages la liberté de choisir sa destination et de pouvoir la modifier sans avoir à réserver quoi que ce soit" explique Luc Cantet, fondateur de l'association i-Camping Car. "C'est une façon très libre de voyager." Une des astuces préférées des camping-caristes avertis est de passer la nuit à proximité du site ou monument qu'ils souhaitent visiter le lendemain, pour arriver dès l'ouverture le matin et devancer la foule.

Une autonomie totale ?

L'autonomie offerte par les camping cars est limitée dans le temps. Partir dans les région les plus reculés et isolées requiert une plannification rigoureuse : la batterie électrique du camping car doit être rechargée, et il faut prévoir des stocks suffisants de carburant, de produits alimenaires et surtout d'eau. Un camping-car moyen dispose d'environ 4 jours d'autonomie avant de devoir faire le plein. Des arrêts réguliers dans les aires de service, avec des prises électriques et grilles de vidange d'eaux usées spécialement aménagées sont indispensables. Adressez-vous à l'office de tourisme de la région ou de la ville où vous souhaitez partir pour obtenir la liste des aires de service sur place. Quelques astuces pour prolonger la durée d'autonomie de votre camping-car :

- La vaisselle consomme beaucoup d'eau, optez plutôt pour les verres et assiettes et cartons durant une excursion isolée

- Pensez à couper l'eau du robinet en vous brossant les dents, mais aussi lorsque vous vous savonnez ou mettez du shampoing dans la douche

- Bannissez la télévision, très gourmande en énergie, et optez pour un bon roman !

Le stationnement

 
Le point de stationnement idéal est à la fois sûr et discret Photo ©Jean Daniel DAVID
 

La popularité croissante du voyage en camping-car n'a pas que des avantages. "Dans les zones très touristiques, la forte affluence des camping cars peut devenir une gêne pour les communes, et entraîner des interdictions de stationnement qui n'existaient pas il y a quelques années", explique Luc Cantet.

Il conseil de "fuir les rassemblements de camping-cars. Dès qu'ils sont garés à plus de 10, ils peuvent générer un pollution visuelle pour les autres habitants." Il faut donc rechercher des lieux permettant de stationner en sécurité mais sans trop d'attroupements. Le site www.i-campingcar.fr propose, en collaboration avec l'Association Camping Car en Liberté, un annuaire regroupant plus de 5000 lieux de stationnement et aires de service en France.

Hygiène et entretien

L'eau : Il est déconseillé de boire l'eau des réservoirs d'un camping car : l'été, sous l'effet de la chaleur, les bactéries y prolifèrent plus rapidement que dans des canalisations normales. Optez plutôt pour l'eau minérale, ou bien faites bouillir votre eau avant de la boire. Si vous voyagez dans des pays où la purification de l'eau courante est moins poussée qu'en Europe de l'Ouest, purifiez votre eau avec du micropur ou quatre goutes d'eau de javel.

Le véhicule : Laver le camping-car après chaque sortie permet de maintenir le véhicule en bon état général et facilite une revente éventuelle. Il est surtout très important de bien préparer l'hivernage : tous les réservoirs doivent être vidés, les robinets doivent rester ouvert et le véhicule doit idéalement être stationné dans un espace intérieur propre et sec.



Magazine Voyager Envoyer Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité