Mis à jour le 

Rathaus

Rathaus Photo : Alain MICHOT

Un voyage à : Rathaus

Rathaus sur nos forums
En vous promenant sur la place du marché (Marktplatz), vous ne pouvez pas manquer ce bâtiment aux couleurs chatoyantes, construit entre le XVIème et le XXème siècle. Prenez le temps d'entrer dans la cour intérieure de ce joyau de l'architecture suisse, car le Rathaus, l'Hôtel de Ville, et Münster, la cathédrale, sont les monuments incontournables de la ville.

Un peu d'histoire…
En 1501, la ville de Bâle entre dans la Confédération Helvétique. A cette occasion, commence la construction d'un nouveau bâtiment symbolisant ce changement de statut. Une première partie de l'Hôtel de Ville est donc érigée sur la place du marché (Marktplatz) entre 1504 et 1514. Il s'agit notamment des trois entrées aux grilles de fer forgé et de la galerie aux arcades en ogive. Une tourelle dorée est installée au sommet de l'édifice en 1507 et une magnifique horloge sur la façade en 1511.

Les aménagements se succèdent et le bâtiment ne cesse de s'agrandir et de s'embellir. Une chancellerie permet la prolongation de l'Hôtel de Ville entre 1606 et 1608. Les mêmes éléments décoratifs sont repris pour obtenir une façade parfaitement unie, malgré les différents stades de construction. Enfin, lors du remaniement de la place du marché, entre 1898 et 1904, le Rathaus se trouve encadré par deux nouvelles parties, un beffroi sur la droite et une nouvelle aile sur la gauche. Il faut en effet faire de la place pour une administration toujours plus importante.

Aujourd'hui, l'Hôtel de Ville est toujours le siège de certains services de l'administration de la ville de Bâle et de son canton.

Une composition originale
Le visiteur ne peut qu'admirer les sculptures du bâtiment qui s'ajoutent à l'architecture gothique et Renaissance. Dans la cour intérieure, Munatius Plancus surveille les allées et venues. C'est le fondateur de la ville romaine d'Augusta Raurica, la plus ancienne colonie romaine des bords du Rhin, qui se situe à une dizaine de kilomètres de Bâle. Les trois autres principales sculptures de l'Hôtel de Ville se situent au-dessus de l'horloge de la façade. Elles sont l'oeuvre de Hans Michel et représentent les patrons de la ville : l'Empereur Henri II et sa femme Cunégonde, ainsi que la Vierge.

Quant aux peintures, elles ont été en grande partie réalisées par le peintre Hans Bock. Les fresques se divisent en deux thèmes principaux : l'histoire biblique et l'entrée de Bâle dans la Confédération Helvétique en 1501. Une multitude d'autres décorations dont certaines en trompe-l'oeil recouvrent les murs. Elles datent de toutes les époques, mais toujours dans les styles gothique et Renaissance.

A noter également, les blasons des treize membres de la Confédération Helvétique représentés au niveau des créneaux du mur de façade. Le canton de Bâle est le douzième. Enfin, le dernier élément remarquable est la salle du Conseil d'Etat, malheureusement difficile d'accès, mais qui vaut le détour par ses boiseries exceptionnelles et ses vitraux du XVIème siècle.

Tous les jeudis à 18h, une visite guidée d'une heure, en allemand, est organisée au départ de la cour intérieure de l'Hôtel de Ville. Elle est gratuite et aucune inscription préalable n'est nécessaire. S'adresser à Bâle Tourisme pour l'organisation d'une visite un autre jour de la semaine ou dans une autre langue.

Bâle Tourisme
36 Aeschenvorstadt - 4010 Bâle
Site Internet.

Partir à : Rathaus

Carte Rathaus

Latitude : 47.56 - Longitude : 7.59

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine