Mis à jour le 

Wat Phra Kaeo

Wat Phra Kaeo Photo : Alain CHAPUIS

Un voyage à : Wat Phra Kaeo

Wat Phra Kaeo sur nos forums
La première chose à faire en arrivant à Bangkok est de se diriger vers le quartier Ko Ratanasokin, appelé également quartier royal. Il regroupe le Wat Phra Kaeo et son Bouddha d'Emeraude ainsi que le Grand Palais.
  • Le Wat Phra Kaeo
Le Wat Phra Kaeo est reconnaissable à ses toits de tuiles orange et verte, aux piliers incrustés de mosaïques, aux dorures et au marbre omniprésents. Ce monument abrite le Bouddha d'émeraude, qui tient une place importante dans le bouddhisme thaï.

Ce bouddha, d'une hauteur de 75 cm, connût bien des mésaventures. Statue ordinaire dans un premier temps, elle prit de la valeur au XVe siècle à Chiang Rai et fit le tour de nombreux temples du nord de la Thaïlande avant d'être volée par les troupes laotiennes lors de l'invasion du pays au XVIe. C'est le roi Taskin, vainqueur des laotiens, qui ramena ce bouddha à Thonburi. Puis, le successeur de Taskin, le général Chakri le ramena à Bangkok en 1784 dans l'un des monuments les plus célèbres de la Thaïlande, le Wat Phra Kaeo.
A savoir : le bouddha n'est pas en émeraude mais en jade…
Situé dans l'enceinte du Grand Palais, ancienne résidence du roi, le site est un lieu de pèlerinage immense. Les édifices sont de style Ratanasokin (ancien Bangkok).

Pour y accéder, vous passerez sous les yeux des démons Yaksha, couple de géants mythologiques repoussant les mauvais esprits. La petite statue du Bouddha est située dans la chapelle royale. Vêtu d'une tunique changée à chaque saison par le roi en personne, le Bouddha est surélevé sur un autel de 11 m de haut.
Les fidèles y déposent en masse fleurs, encens et autres offrandes. Vous pouvez également faire un don pour la conservation du temple.
Prenez le temps d'admirer les fresques murales relatant la vie du Bouddha. Vous pourrez également admirer le Panthéon royal, au centre de la pièce, gardé par deux chedis dorés (monument renfermant des objets sacrés).

Derrière, la bibliothèque, bâtie par Rama Ier, conserve les livres sacrés du bouddhisme. A droite, une maquette du temple d'Angkor Wat est un rappel de l'époque où la Thaïlande était un état vassal du Cambodge.
Autres fresques impressionnantes, celles du Ramakian, peintes sous le règne de Rama Ier (1782-1809). Le Ramakian, inspiré du Ramayana indien, est un récit épique en vers. Il raconte l'épopée du roi Phram Ram d'Ayuthaya à la recherche de son épouse enlevée par le démon Thotsakan. La lecture se fait de gauche à droite.
Avis aux amateurs : seulement certains passages ont pu être interprétés.
  • Le Grand Palais
Le Grand Palais est aujourd'hui utilisé pour les cérémonies officielles, le roi résidant au Palais Chitlada, au nord de la ville. Seule une partie du monument se visite. De style occidental, avec des jardins à la française, le Grand Palais montre l'ouverture culturelle de la Thaïlande. Le plus intéressant à voir est le Palais Chakri Mahaprasat appelé également « Grand Palace Hall ». Construit en 1882 par des britanniques, l'ensemble fut érigé à la gloire de la monarchie.

Chaque aile du bâtiment est surmontée d'une coupole pointue à plusieurs étages lourdement décorés. La plus haute renferme les urnes funéraires en or des rois Chakri.
Autre prouesse architecturale, le Dusit Mahat Prasat édifié en 1789, ancienne salle d'audience reconvertie en espace de cérémonie des obsèques royales. La toiture est surmontée d'une flèche d'or dont la base est une spirale à neuf étages.

Ile Ratanasokin
Bangkok
Ouverture : tous les jours de 8h30 à 15h30 (sauf lors des cérémonies royales)
Entrée : 200 bahts
Comprend l'accès au Palais Vimanmek et au pavillon des monnaies thaïlandaises.

Politesse, respect ainsi qu'une tenue vestimentaire décente sont exigés.

Partir à : Wat Phra Kaeo

Carte Wat Phra Kaeo

Latitude : 13.75 - Longitude : 100.49

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine