Mis à jour le 

Musée de l'opium de Sop Ruak

Un voyage à : Musée de l'opium de Sop Ruak

Musée de l'opium de Sop Ruak sur nos forums
Sop Ruak est le croisement de trois pays : Birmanie, Laos et Thaïlande, appelé Triangle d'or, connu pour son commerce d'opium. N'espérez pas voir des trafiquants, ils sont plus au nord, cachés dans la jungle, à l'abri des regards.

Pas étonnant, donc, que le musée de l'opium y ait vu le jour. Vous apprendrez l'histoire de l'opium : saviez vous que les premières graines et capsules d'opium ont été retrouvées dans des habitats néolithiques en Europe (- 5000 ans) ? L'Odyssée d'Homère y fait également référence. C'est Alexandre le Grand qui l'introduisit en Inde mais sa culture ne se développa qu'au IXe siècle. Les Portugais l'importèrent en Chine au XVIIIe faisant de ce grand pays le premier producteur mondial d'opium au début du XXe siècle.

Aujourd'hui, 90% de la production d'opium provient soit du Croissant d'or (Afghanistan) soit du Triangle d'or.
Au cours de la visite du musée, vous apprendrez le processus de fabrication de cette drogue, depuis la récolte du pavot jusqu'à son utilisation (pas de dégustation, juste une présentation des accessoires servant à fumer : pipes à opium) et son commerce (balances, poids, etc.).

L'histoire de grands trafiquants y est contée notamment celle de Khun Sha, Birman, qualifié de « seigneur de l'opium », arrêté en 1996.

Musée de l'opium
Au sud-est de Sop Ruak
Tarif : 20 baths.
Ouverture : ouvert tous les jours de 7h à 17h.

Partir à : Musée de l'opium de Sop Ruak

Carte Musée de l'opium de Sop Ruak

Latitude : 20.35 - Longitude : 100.08

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine