Crash aérien : un Boeing utilisé pour un test grandeur nature

Crash aérien : un Boeing utilisé pour un test grandeur nature Un crash-test aérien sacrifiant un Boeing 727 met en évidence que les chances de survie sont plus importantes pour les personnes assises sur les sièges les moins chers...

Comment en apprendre davantage sur le comportement d'un avion pendant un crash sans avoir à mettre sa vie en danger ? Réaliser un crash-test en conditions réelles avec un véritable avion de ligne. C'est l'expérience menée par une société de production pour réaliser un document assez impressionnant, diffusé sur la chaîne britannique Channel 4 et la chaîne américaine ABC News. Les conclusions sont édifiantes : pour avoir une chance de survivre dans un Boeing 727, il vaut mieux être installé à l'arrière de l'appareil, sur les places les moins chères. Les sièges installés à l'avant, en première classe, vous destinent à une mort quasi-certaine.

Grâce à cette expérience qui aura tout de même coûté plus d'1,2 millions d'euros, les scientifiques ont pu analyser les facteurs les plus mortifères en fonction du design de l'avion et également des positions de sécurité. Il en ressort que sans ceinture ni position de sécurité, il est peu probable de sortir vivant d'un crash. En revanche, attaché aux ceintures et en position de sécurité - la tête baissée à l'avant, protégée par les bras - les chances de survie sont bien réelles. Encore faut-il avoir veillé à prendre un siège en classe économique, à l'arrière de l'avion...

EN VIDEO - La présentation du reportage sur la chaîne américaine ABC News

Article le plus lu - Tariq Ramadan révèle des SMS chocs › Voir les actualités

Annonces Google