Vol vers les USA : vous pourrez garder votre ordinateur en cabine

Alors que les compagnies aériennes redoutaient une interdiction généralisée des ordinateurs portables en cabine sur les vols à destination des États-Unis, Washington a finalement opté pour d'autres mesures de sécurité.

[Mis à jour le 3 juillet 2017, à 11h17] C'est un soulagement pour les compagnies aériennes : l'interdiction des ordinateurs en cabine sur les vols à destination des États-Unis ne sera finalement pas étendue aux pays européens. Autrement dit, si vous avez prévu un voyage à New York ou en Californie, vous pourrez garder avec vous ordinateur et tablette pendant le vol. La menace, bien réelle, a été écartée par la voix du ministre de la Sécurité intérieure, John Kelly qui a annoncé de nouvelles mesures de sécurité lors d'un discours à Washington. Celles-ci consistent en des contrôles "plus serrés" sur les passagers et des "vérifications accrues" de leurs appareils électroniques. Ce n'est que si les compagnies aériennes ne respectent pas ces nouvelles règles qu'elles se verront obligées d'interdire les ordinateurs portables et autres appareils électroniques plus gros qu'un smartphone, non seulement en cabine mais aussi en soute.

Washington s'est engagé à lever l'interdiction d'emporter en cabine les ordinateurs portables pour les compagnies qui appliqueront ces nouvelles mesures. Dont acte : dimanche 2 juillet, les autorités américaines ont levé les restrictions qui s'imposaient à Etihad Airways, la compagnie des Émirats arabes unis, depuis le 21 mars. A cette date, au nom de la lutte antiterroriste, les passagers en provenance de dix aéroports, situés dans huit pays arabes et en Turquie, s'étaient en effet vu interdire de transporter en cabine ordinateurs portables, tablettes et autres appareils électroniques sur les vols à destination des États-Unis.

Article le plus lu : Attentats de Barcelone et Cambrils : ce que l'on sait : voir les actualités

Etats-Unis / Compagnie aérienne