Grève contrôleurs aériens : nouvelle journée de mobilisation le 22 mai

Grève contrôleurs aériens : nouvelle journée de mobilisation le 22 mai GREVE CONTROLEURS AERIENS - Suite au préavis de grève déposé par le principal syndicat de l'aviation civile, de nombreux vols devraient être annulés le mardi 22 mai 2018. Prévisions et infos.

[Mis à jour le 25 avril 2018 à 10h42] En parallèle du conflit salarial chez Air France qui dure depuis février dernier, ce sont les contrôleurs aériens qui décident de faire grève. Après un première journée de mobilisation en mars dernier, l'USAC-CGT, le premier syndicat de l'aviation civile, se joint aux syndicats de fonctionnaires et appelle à la grève le mardi 22 mai 2018. Il souhaite ainsi "porter la revendication prioritaire du renforcement des recrutements dès 2018".  Le mois dernier, les compagnies aériennes avaient été contraintes de réduire leur programme de vols de 30%.

Grève des contrôleurs aériens du 22 mai 2018 : comment savoir si votre vol est annulé ?

Alors que les principales compagnies aériennes potentiellement impactées par cette grève des contrôleurs aériens vont communiquer leur programme de vols quelques jours avant le mardi 22 mai 2018, il est tout de même possible de savoir si votre vol sera retardé ou annulé en dernière minute. Rendez-vous dans la rubrique "Mon compte" ou "Ma réservation" sur le site de la compagnie aérienne concernée en renseignant votre nom et votre numéro de vol.

Grève des contrôleurs aériens du 22 mai 2018 : que faire si votre vol est retardé ou annulé ?

Les grèves du personnel, qu'elles impactent la compagnie aérienne ou l'aéroport tout entier, sont l'une des principales raisons des retards ou annulations de vols en France. Cependant, les passagers concernés par une grève des contrôleurs aériens ne peuvent pas toujours prétendre à une indemnisation ou un à remboursement... En cas de grève des contrôleurs aériens comme celle prévue le mardi 22 mai 2018 vous pourrez prétendre à une indemnisation si vous avez été informé de l'annulation de votre vol moins de 14 jours avant le départ ou si votre vol a atterri avec plus de 3 heures de retard à destination finale. Si votre vol a été annulé, accuse au moins 5 heures de retard ou encore si le réacheminement avec un autre vol cause un retard d'au moins 5 heures, vous pouvez demander soit votre inscription sur un vol ultérieur, soit l'annulation de votre voyage et son remboursement. Si vous étiez en transit, elle doit aussi vous payer le coût de la ou des parties du voyage non effectuées mais aussi de la ou des parties du transport déjà effectuées et devenues inutiles par rapport à votre plan de voyage initial. Dans tous les cas, il faudra contacter votre compagnie aérienne via le formulaire de contact ou demander directement un remboursement ou déposer une réclamation sur le site de la compagnie.

Article le plus lu : Black Friday de printemps : quels bons plans ? : voir les actualités

Compagnie aérienne

Annonces Google