Mis à jour le 

Vallée de Göreme

Vallée de Göreme Photo : Alice AUBERT

Un voyage à : Vallée de Göreme

Vallée de Göreme sur nos forums

Au coeur de la Cappadoce, la vallée de Gorëme, qui ne fut habitée qu'à partir du VIème siècle, est un des lieux les plus visités en Turquie. Il faut dire que ces étranges formations volcaniques sculptées par le vent et la pluie ont de quoi surprendre et fasciner.

Petite explication géologique. Il y a trois millions d'années, les volcans Erciyes et Hasan Dagi crachèrent un mélange de cendres et de fragments de laves, appelé tuf, sur plusieurs kilomètres à la ronde. Cette première couche de tuf était particulièrement friable. Plus tard, lors d'un autre épisode volcanique, la lave qui s'écoula sur la région se transforma en une couche très dur sous l'action du froid. Ce fut ensuite la pluie et le vent qui commencèrent leur lent travail d'érosion. La partie en tuf s'effrita rapidement, donnant naissance à des cônes. Mais ils conservèrent à leur sommet une partie de la couche de basalte. C'est ainsi que furent formées les cheminées de fée (voir photo ci-dessous). De toutes tailles, ces cônes aux chapeaux basaltiques offrent une infinie palette de couleurs : rouge, vert, jaune, blanc, ocre...

Terres volcaniques, les vallées de Cappadoce sont donc aussi très fertiles. Vous ne serez donc pas surpris de voir des arbres fruitiers ou encore des vignes du côté d'Ürgüp. L'artisanat est également fleurissant dans cette région, en particulier la fabrication de tapis. Les amateurs de poterie se rendront à Avanos.

Si le site est remarquable d'un point de vue naturel, il l'est aussi d'un point de vue historique. En effet, à l'époque romaine, la région fut un important foyer du christianisme. Elle accueillit des moines et des ermites qui cherchaient à échapper aux persécutions des Romains puis des Arabes. Les moines creusèrent des monastères et des églises dans la roche en tuf et les décorèrent de fresques colorées. Ces peintures murales du Xème ou XIème siècle sont aujourd'hui d'admirables témoignages de l'art byzantin. L'Unesco, au titre de ces deux critères, a classé la vallée de Göreme comme patrimoine de l'Humanité.


Parmi les centaines d'églises rupestres de la vallée, il est recommandé de visiter celles du Musée en plein air ainsi que l'église de Tokali. Ces églises renferment de splendides fresques. Une grande partie de ces fresques représentent des chapitres du Nouveau Testament. Ne pas manquer de voir celles de l'église Sombre (Karanlik kilisesi). Elles sont probablement l'oeuvre d'un artiste de Constantinople. Les fresques des coupoles narrent la vie du Christ. L'église Sainte-Barbe (Barbara kilise) présente des peintures d'un style différent, composées de motifs géométriques et d'animaux.

Juste à côté du Musée en plein air, l'église de Tokali (l'église à la Boucle) demeure la plus grande et la plus belle de toutes. Ses fresques bien conservées présentent de magnifiques couleurs. Le fond bleu nuit a été réalisé à partir de lapis-lazuli. Vous pourrez admirer la beauté des scènes bibliques (la Vierge à l'enfant, le Christ en croix…).


Au choix, vous pouvez loger à Avanos, Ürgüp, Göreme ou Uçhisar. Ensuite, comme le font de nombreux touristes, vous partirez en excursion pour la journée soit en prenant un bus soit un dolmus (taxi collectif). L'été, ils sont nombreux à desservir les principaux sites à visiter.


Le Musée en plein air se trouve à 2 km de Göreme, en direction d'Ügrüp. Il est ouvert tous les jours de 8h à 17h. Entrée : 8€ (le billet inclut la visite de l'église Tokali mais pas celle de l'église Karanlik).


La Cappadoce est un lieu idéal pour les randonnées.

Partir à : Vallée de Göreme

Carte Vallée de Göreme

Latitude : 38.64 - Longitude : 34.85

Vallée de Göreme, les articles à lire

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine