Partager cet article

RSS
 
L'Internaute > Voyager >
Amérique > Brésil > Pantanal
 PATRIMOINE MONDIAL  
Mai 2005

Brésil Aire de conservation du Pantanal

Envoyer à un ami | Imprimer cet article
LE SITE
2000 inscription au patrimoine mondial de l'Unesco
187 818 ha superficie de la zone protégée
17 millions ha superficie totale du parc
1200 mm moyenne annuelle des précipitations


LES LIENS
Unesco :
cliquez ici

Site officiel du parc :
pantanal


Y ALLER

En avion :
cliquez ici

ET AUSSI
xxxxxxx
cliquez ici

Photo Carlos Ravazzani ©
pantanal


Toutes les photos de la région dans la Galerie

Le site. Le Pantanal est la plus grande zone humide de la terre : chaque année, 70 à 80% de la zone est inondée. Au cœur de l'Amazonie, il recouvre trois pays : le Brésil, la Bolivie et le Paraguay, mais la majeure partie de cet écosystème géant se trouve au Brésil, dans le Mato Grosso. Cette région a fasciné les explorateurs européens et les chercheurs d'or au 19ème siècle. Elle est en effet très riche en minerai (fer, manganèse, uranium…) Le Pantanal est une mosaïque d'environnements : montagnes boisées, champs inondés, lacs d'eau douce ou salés, rivières parsemées d'îles… Pourtant, il est aujourd'hui menacé par l'élevage intensif. Le site classé ne représente que 1,3% de la totalité du Pantanal.

[an error occurred while processing this directive]

Ses attraits.
Le Pantanal compte la plus forte concentration d' espèces animales et végétales, souvent uniques au monde. Il abrite ainsi les animaux les plus représentatifs de l'Amazonie : les jaguars et ocelots côtoient caïmans, anacondas, loutres géantes, tapirs, tamanoirs, tatous… 650 espèces d'oiseaux nichent ici, parmi lesquelles, l'immense Jabiru et le Toucan toco. La végétation luxuriante et colorée rend les paysages splendides, et les plantes aquatiques habitent les marais.

La visite. Le Pantanal ne s'est ouvert que très récemment au tourisme. Les routes y sont quasi inexistantes. Durant la saison humide (entre novembre et mars), le terrain est complètement inondé. On peut alors se déplacer en canoë. A la saison sèche, mieux vaut utiliser des 4x4…ou ses pieds. Les pousadas (ranch-auberges locales) sont rustiques mais la qualité de l'accueil est incomparable.
DIAPORAMA : le Brésil dans la Galerie photos
 
 Rédaction L'Internaute
 
Magazine Voyager
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 
newsletter
Voyager Voir un exemple
L'Internaute Voir un exemple
Week-end Voir un exemple
Toutes nos newsletters