Mis à jour le 

Musée des Vestiges de guerre de Hô Chi Minh-Ville

Un voyage à : Musée des Vestiges de guerre de Hô Chi Minh-Ville

Musée des Vestiges de guerre de Hô Chi Minh-Ville sur nos forums
Abrité par l'ancien bâtiment de « l'US Information Service », le musée des Vestiges de guerre (Bao Tang Chung Tich Chien Tranh) fait référence aux conflits sino-vietnamiens et surtout à l'épisode guerrier qui, de 1964 à 1975, opposa le Vietnam du Nord au Vietnam du Sud et aux alliés de ces derniers, les Etats-Unis.

La cour de l'établissement met déjà dans l'ambiance. Elle renferme, en effet, des chars, des hélicoptères et autres objets d'artillerie lourde.

A l'intérieur, un nombre incommensurable de photos et quelques objets dépeignent les atrocités perpétrées sur le peuple vietnamien par les troupes ennemies. A titre d'exemple, y est relaté la tuerie de Son My du 16 mars 1968 - lors de laquelle les Gi massacrèrent le peuple du village tout entier ou encore les attaques au napalm et à la dioxyne, également menées par les Américains, qui furent lourdes de conséquences sur le peuple vietnamien (cancers, malformations foetales).

Toutefois, le musée fait preuve de partialité. Il omet, en effet, d'évoquer les tortures commises par les Viêt-Congs (combattant de la guérilla communiste du Nord) à l'encontre des Vietnamiens du Sud et des Américains.

A noter : à l'origine, le musée avait été baptisé « musée des Crimes de guerre chinois et américains ». Puis, pas souci de pacifisme ou de démagogie, les adjectifs « chinois » et « américains » furent supprimés, respectivement en 1990 et 1994. Enfin, en 1996, l'établissement se vit attribuer son nom actuel.

Musée des Vestiges de la guerre
28, Vo Van Tan
Hô Chi Minh-Ville

Horaires : tous les jours, de 7h30 à 11h45 et de 13h30 à 17h15.
Tarif : 10 000 dôngs.

Partir à : Musée des Vestiges de guerre de Hô Chi Minh-Ville

Carte Musée des Vestiges de guerre de Hô Chi Minh-Ville

Latitude : 10.78 - Longitude : 106.63

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine