Mis à jour le 

Vietnam

Trouver les hôtels aux meilleurs prix avec Linternaute
Chercher un hôtel au Vietnam

En tout et pour tout, le Vietnam recèle cinq sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO. On les classe en deux catégories : des ensembles architecturaux, d'une part, et des curiosités naturelles, d'autre part.

Par ailleurs, leur répartition géographique n'est pas équitable. Le Nord du Vietnam possède un site inscrit au patrimoine de l'UNESCO et la région du Centre renferme les quatre autres. A contrario, le Sud n'en présente aucun.

Ainsi, la baie d'Halong se donne à voir au nord-est du Vietnam, et plus exactement dans le golfe du Bac Bô, situé à 160 km de Hanoi. Inscrit au patrimoine de l'Unesco en 1994, ce territoire maritime d'une superficie de 1 553 km² se caractérise par ses îlots de roche calcaire - aux formes surprenantes - qui contrastent avec la mer de jade qui les encercle. Pour découvrir ce petit bijou de géologie de façon optimale, mieux vaut emprunter un bateau.

Un an plus tôt, soit en 1993, la cité impériale de Huê avait déjà reçu le titre de patrimoine mondial de l'Humanité. La ville du Centre doit ce privilège aux ensembles architecturaux séculaires et captivants qu'elle renferme. Ceux-ci se composent, en effet, de palais et tombeaux impériaux principalement.

La vieille ville de Hoi An ainsi que le site archéologique de My Son furent tout deux répertoriés par l'UNESCO en 1999.

L'intérêt de la vieille ville de Hoi An repose sur la diversité architecturale qu'elle affiche. En effet, cela traduit à merveille le brassage de culture qui s'est opéré au fil des siècles dans cet ancien port marchand.

Dissimulé au cœur de la campagne du Centre du Vietnam, le site archéologique de My Son se compose d'un ensemble architectural attribué aux Chams. Ce peuple, originaire de l'Inde, s'installa à cet endroit, à partir du IIème siècle après JC. Aussi les vestiges architecturaux encore visibles aujourd'hui représentent un magnifique témoignage de l'influence de la culture indienne sur le Vietnam.

Enfin, le parc national de Phong Nha-Ke Bang constitue le dernier site naturel reconnu patrimoine mondial par l'Unesco. Inscrit en 2003, il s'agit d'une des plus impressionnantes et anciennes régions karstiques - paysage façonné dans des roches solubles carbonatées, telles que le calcaire - d'Asie.

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine