Boris Vallaud : sur l'inventaire du quinquennat de Hollande, "on ne s'épargnera rien"

Boris Vallaud : sur l'inventaire du quinquennat de Hollande, "on ne s'épargnera rien" Le député des Landes, ancien proche conseiller de François Hollande à l'Elysée, a indiqué dans "Restons Poli(tique)s" comment le PS comptait faire l'examen critique du précédent quinquennat.

"Evidemment, il y a des choses qu'on ne nous a pas encore pardonnées. On nous met à l'épreuve". Boris Vallaud semble très lucide sur l'état actuel du Parti socialiste, un an après la lourde défaite à l'élection présidentielle : "Nous sommes très faibles", concède-t-il, posant malgré tout "la réémergence d'une gauche de gouvernement" comme nécessaire à la démocratie de notre pays : "Elle est presque de salubrité publique, face aux libéraux conservateurs d'un côté, aux nationalo-populistes de l'autre", dit-il ce jeudi 14 juin dans "Restons Poli(tique)s" (Linternaute et L'Obs).

Boris Vallaud est convaincu que les socialistes doivent faire le bilan de l'action menée au gouvernement. "Nous avons à le faire. Pas seuls, pas recroquevillés sur nous-mêmes. Le chantier est engagé, les conclusions seront faites par le Premier secrétaire en novembre", dit-il, en prévenant déjà : "Et on ne s'épargnera rien. [...] On va procéder à beaucoup d'auditions, de partenaires sociaux, de chercheurs, il y aura des appels à contribution. Il faut qu'on identifie les sujets qui nous ont divisés".

L'intégralité de l'émission :

Article le plus lu - Aretha Franklin : les pires hommages › Voir les actualités

Annonces Google