Macron : buteur dans un match caritatif, du foot et de la com

Macron : buteur dans un match caritatif, du foot et de la com MACRON. À Poissy (Yvelines), jeudi 14 octobre 2021, Emmanuel Macron a chaussé ses crampons pour une rencontre caritative face aux soignants du CHU. Son équipe s'est imposée 6 à 1, avec un penalty remarqué du président.

[Mis à jour le 14 octobre 2021 à 22h29] 6-1, voici un score que le président de la République n'est pas prêt d'oublier. C'est le résultat final de la rencontre caritative en faveur de l'opération "Pièces jaunes". Sur la pelouse du stade Léo-Lagrange, à Poissy (Yvelines), Emmanuel Macron a enfilé la tunique du Variétés Club de France, une sélection d'anciennes stars du ballon rond, avec qui il a joué pendant près de 70 minutes dans une rencontre contre une sélection du centre hospitalier intercommunal de Poissy-Saint-Germain-en-Laye. 

Et en milieu de première période, le président s'est imposé sur le terrain grâce un beau penalty. Aux côtés de l'ancien coach de l'OL Rudi Garcia, l'équipe du président s'est imposé 6 à 1 face à l'équipe des soignants. À la fin de la rencontre, un chèque de 50 000 euros a été remis à la Fondation des Hôpitaux de Paris… tout ceci orchestré par Brigitte Macron. "Merci à tous les joueurs, vous m'avez toujours fait rêver. Et merci aux soignants de Poissy", s'est-elle exclamée au micro.

Un match de foot et un but pour Emmanuel Macron

Emmanuel Macron participait donc à un match de gala avec le Variétés Club de France. C'est la première fois qu'une telle personnalité joue avec le VCF. Le président de la République est titulaire au milieu de terrain récupérateur aux côtés de Rudi Garcia. Habituellement latéral gauche, le chef de l'Etat a changé de position pour laisser le couloir à Laure Boulleau, qui défend aux côtés d'une charnière centrale composée de Marcel Desailly et Arsène Wenger, Christian Karembeu étant sur le flanc droit. Dans les buts, l'ancien parisien Nicolas Douchez. Alain Giresse est positionné en numéro 10 devant Emmanuel Macron, soutenu sur les côtés par Jean-Michel Larqué et Karl Olive, le maire de Poissy. En attaque, l'ancien joueur de l'Olympique lyonnais, Sony Anderson.

Alors que le match n'a débuté que depuis quelques minutes, Emmanuel Macron a inscrit le premier but de la rencontre. Numéro 3 floqué dans le dos, le président de la République a marqué sur penalty provoqué par Laure Boulleau.

Le match en direct

La rencontre entre le Variétés Club de France et une sélection du centre hospitalier intercommunal de Poissy-Saint-Germain-en-Laye est diffusée en direct par l'Elysée.

Un match au profit des Pièces jaunes

La venue d'Emmanuel Macron  à Poissy s'inscrivait dans une opération au profit des "Pièces jaunes". Alors que 3 000 personnes garnissent les travées du stade Léo-Lagrange, les profits engendrés grâce à la vente des billets, mais également liés au soutien de sponsors, seront reversés à la cause qui vise à améliorer les conditions d'hospitalisation des enfants et adolescents. Gérée et médiatisée pendant 25 ans par Bernadette Chirac, présidente de la fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France chargée de la collecte des dons, l'opération "Pièces jaunes" est, depuis 2019, sous la coupe de la Première dame actuelle, Brigitte Macron. En plus des fond obtenus grâce aux spectateurs et partenaires, l'épouse du chef de l'Etat donnera un chèque à l'issue de la rencontre.

Le programme sportif d'Emmanuel Macron

Cette venue s'inscrit dans le cadre d'une journée de déplacements en Île-de-France. Emmanuel Macron était présent jeudi matin en Seine-Saint-Denis, d'abord à Tremblay-en-France pour évoquer les Jeux olympiques de 2024, puis à Saint-Ouen pour visiter le chantier du village olympique et a enfin pris la direction de Saint-Denis pour se rendre au siège du Comité d'organisation des JO, avant de se rendre donc à Poissy pour jouer un match de football. Au cours de la journée, le locataire de l'Elysée a annoncé un plan de 250 millions d'euros sur trois ans pour favoriser la pratique sportive, permettant la création de 5000 structures sportives de petite taille (1 000 city stades, 1000 dojos, 500 terrains de basket 3x3, 500 de tennis padel,  500 de skateparks et 200 autres sites mobiles, notamment des bassins pour l'apprentissage de la natation).

Contemporain