Reine Elizabeth II : la fin d'un règne et des funérailles royales en images

Reine Elizabeth II : la fin d'un règne et des funérailles royales en images ELIZABETH 2. Après 70 ans de règne et onze jours de deuil national, la reine Elizabeth II a été célébrée une dernière fois à Westminster et enterrée au château de Windsor, le 19 septembre 2022. Retour sur les funérailles royales.

[Mis à jour le 20 septembre 2022 à 8h55] Onze jours de cérémonies et d'hommages. Voilà ce à quoi a eu droit la reine Elizabeth II à sa mort et avant d'être inhumée. La souveraine repose enfin dans la crypte de la chapelle Saint-Georges au château de Windsor, aux côtés de son mari et de ses parents. Enterrée le lundi 19 septembre 2022 après un dernier voyage qui l'a menée de l'abbaye de Westminster jusqu'à Windsor, Elizabeth II est partie sous le regard attendri du Royaume-Uni, de tout le Commonwealth et des 2000 personnes invitées à ses funérailles d'Etat. L'organisation des obsèques dictée par l'opération London Bridge a été monumentale et royale avec plusieurs cortèges comptant les membres de la famille royale et plusieurs corps d'armées dont la Royal Navy. Mais ce sont les visages émus des enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants de la reine Elizabeth qui ont marqué les esprits. Dans le sillage du cercueil d'Elizabeth II ont marché ses quatre enfants dont le nouveau roi Charles III, les princes William et Harry mais aussi les deux premiers nés du prince de Galles, Georges et Charlotte âgés respectivement de 9 et 7 ans.

Des centaines de personnes, chefs d'Etat, membres de la royauté ou proches de la famille royale ont assisté aux funérailles d'Elizabeth II mais au-delà des murs de l'abbaye de Westminster puis de la chapelle Saint-Georges à Windsor c'est tout le Royaume-Uni qui a suivi les cérémonies depuis des parcs, des cinémas ou encore des théâtres où les obsèques étaient retransmises pour dire adieux à la monarque. C'est également tout un territoire qui a religieusement respecté deux minutes de silence et entonné l'hymne "God save the King" à l'issue des funérailles.

Elizabeth II, qui selon les déclarations du doyen de Westminster, le révérend David Hoyle, avait participé à l'organisation de ses propres funérailles, s'est offert une dernière virée devant les Britanniques avec une procession pédestre de presque une heure entre l'abbaye de Westminster et Wellington Arch, en passant devant sa demeure qu'elle préférait appeler "The Office", Buckingham Palace. Un trajet le long duquel sa famille l'a suivie et ses sujets lui ont dit au revoir une dernière fois. Car si toute la vie de la reine Elizabeth II a été publique jusqu'à ses funérailles, son enterrement, lui, s'est déroulé dans la stricte intimité familiale. 

Le dernier hommage à la reine Elizabeth II

Alors que la reine était en train d'être inhumée dans crypte familiale et royale de la chapelle Saint-Georges au château de Windsor, Buckingham Palace a publié une photo de la monarque au long règne de 70 ans. Le cliché montre une Elizabeth II dans sa jeunesse sur les terres écossaises de Balmoral qu'elle appréciait tout particulièrement. Une citation tirée de l'œuvre de Shakespeare "Hamlet" accompagne la photo : "May flights of Angels sing thee to thy rest" traduite par "que les anges chantent votre repos". Une phrase que le roi Charles III avait déjà prononcée pour rendre hommage à sa mère lors de son premier discours en tant que souverain, le 9 septembre 2022. Quelques heures plutôt la famille royale avait également diffusé une vidéo rétrospective de la vie et du règne de Sa Majesté avant de suivre heure par heure les cérémonies des funérailles et de partager les dernières images de la reine Elizabeth II.

Où la reine Elizabeth II est-elle enterrée ?

La reine Elizabeth II a été enterrée à Windsor, à l'ouest de Londres le lundi 19 septembre 2022, aux alentours de 20h30. La reine a été inhumée dans la chapelle Saint-Georges du château de Windsor, là où reposent ses parents - le roi Georges VI et la reine-mère - et où se trouvent les cendres de sa sœur, la princesse Margaret. Son corps restera dans cette résidence royale. Le cercueil du prince Philip sera en revanche déplacé dans cette chapelle pour demeurer aux côtés d'Elizabeth II. Cette inhumation n'était pas ouverte au public, il s'agissait d'un événement confidentiel, où seule la famille royale pouvait se rendre.

Décès de la reine Elizabeth II

La mort de la reine d'Elizabeth II a été annoncée à 19h30 le jeudi 8 septembre 2022 et officialisée par le palais de Buckingham quelques minutes plus tard dans un communiqué. L'état de santé de la Reine Elizabeth II était un sujet de préoccupation majeur depuis la publication du communiqué de Buckingham Palace, ce jeudi 8 septembre à la mi-journée. Les médecins de Sa Majesté y déclaraient être "inquiets" de l'état de forme de la souveraine recommandaient "qu'elle soit placée sous surveillance médicale" au château de Balmoral, en Ecosse, où elle résidait depuis août 2022. Les princes Charles, William et Harry, membres de la famille royale, se sont rendus en urgence au château de Balmoral.

Retour sur la vie d'Elizabeth II

Biographie de la reine Elizabeth II

Élisabeth Alexandra Mary naît le 21 avril 1926 à Londres et n'est pas réellement destinée à régner, son père étant le frère du roi. En 1936, alors qu'elle est âgée de 10 ans, son oncle Edouard VIII abdique, le père d'Elizabeth accède au trône tandis que la jeune Elizabeth devient l'héritière présomptive de la Couronne britannique. Durant la Seconde Guerre mondiale, elle refuse d'être évacuée de Londres et s'engage au sein de l'Auxiliary Territorial Service, où elle devient conductrice d'ambulance. Le 20 novembre 1947, elle épouse Philip Mountbatten, prince de Grèce et de Danemark, rencontré quelques années auparavant. Leur mariage donne naissance à quatre enfants : Charles (1948), prince de Galles et héritier du trône britannique, Anne (1950), Andrew (1960)et Edward (1964). A partir de 1951, la princesse remplace fréquemment son père malade durant les cérémonies publiques. Il décède subitement le 6 février 1952 alors qu'Elizabeth et le prince Philippe sont au Kenya en tournée officielle. Malgré les attributions politiques symboliques qu'elle incarne, la reine a su susciter l'unité et la cohésion de son pays et du Commonwealth. Son règne n'est pas sans remous, particulièrement dans les années 1980-1990, période à laquelle la famille royale est le sujet favori de la presse à scandales. En 2015, la reine Elizabeth bat un record de longévité et devient le souverain britannique ayan régné le plus longtemps. Elizabeth II, morte le 8 septembre 2022 à l'âge de 96 ans, aura vécu assez longtemps pour être mère, grand-mère et arrière-grand-mère mais aussi pour voir son mari le prince Philip mourir le 9 avril 2022, à presque 100 ans.

Jeunesse et éducation royale

Élisabeth Alexandra Mary voit le jour le 21 avril 1926. Elle est le premier enfant du prince Albert, duc d'York et d'Elizabeth Bowes-Lyon. Surnommée "Lilibet" par son père dans son enfance, elle a eu une sœur cadette, Margaret, née un ans après elle. Les deux princesses sont éduquées à domicile par une gouvernante, Marion Crawford, qui leur enseigne l'histoire, l'élocution, la littérature et la musique. La jeune Elizabeth développe à cette période une passion pour les chiens, les chevaux ainsi qu'une compréhension étonnantes des responsabilités.
A sa naissance, Elizabeth est troisième dans l'ordre de succession au trône britannique. Son destin est bouleversé en 1936 lorsque son grand-père, le roi George V décède et que son oncle, Édouard VIII, abdique après quelques mois de règne. Elle devient soudainement, à l'âge de 10 ans, héritière présomptive au trône britannique. L'éducation de la future souveraine prend un nouveau tournant, elle étudie notamment le français et l'histoire constitutionnelle. Durant la Seconde Guerre mondiale, sa famille reste habiter à Londres alors que la ville est bombardée. Elizabeth participe à l'effort commun et devient conductrice d'ambulance.

Elle épouse le prince Philippe de Grèce et de Danemark le 20 novembre 1947 à l'abbaye de Westminster. Elle donne naissance à son premier enfant, Charles, en 1949, héritier du trône britannique, puis à la princesse Anne en 1950.

Couronnement et règne d'Elizabeth II

A partir de 1951, la santé fragile de son père le roi George VI contraint Elizabeth à s'investir de plus en plus dans la vie publique. Elle le remplace fréquemment en Angleterre et à l'étranger. En février 1952, alors qu'elle réalise une tournée officielle à l'étranger, Elizabeth apprend la mort de son père, emporté par un cancer du poumon. Elle devient reine à l'âge de 26 ans et s'installe au palais de Buckingham, résidence officielle des souverains britanniques, avec sa famille. Son couronnement a lieu le 2 juin 1953 à l'abbaye de Westminster. Elle devient par la même occasion chef du Commonwealth et de 16 pays. La cérémonie est retransmise à la télévision pour la première fois de l'histoire.

Durant son règne, Elizabeth II assiste à la transformation de l'Empire britannique en Commonwealth. Elle est également témoin des évolutions politique, sociale et économique du pays. La reine parvient à maintenir et à lisser son image avec le temps, malgré les crises successives du début des années 1990. Depuis quelques années, le prince Charles prenait de plus en plus part aux obligations incombant normalement au monarque. En 2021, la transition s'est accélérée en raison de la santé instable de la souveraine. 

Quel était l'âge d'Elizabeth II ?

Bien qu'elle fêtait son anniversaire deux fois par an (le 21 avril et en juin, pour permettre au défilé militaire de se dérouler sous un temps clément), le temps semblait ne pas avoir de prise sur la reine Elizabeth II. Celle qui a fêté ses 96 ans le 21 avril 2022 a célébré son jubilé d'or (cinquantième anniversaire de son règne) en 2002, et son jubilé de diamant (60 ans de règne) en 2012. Le jubilé de platine de la reine Élisabeth II, marquant ses 70 ans de règne, a quant à lui été célébré du 2 au 5 juin 2022. Plusieurs manifestations dont la traditionnelle parade du Trooping the Colour, une messe à la cathédrale Saint-Paul et un concert donné au palais, intitulé "Platinum Party at the Palace" célèbrèrent en grandes pompes l'évènement. La reine, en raison de problèmes de santé, n'aura assisté qu'à une partie des célébrations. Des festivités grandioses qui furent comparées à un "au revoir joyeux" par plusieurs observateurs.

Elizabeth II sera la première souveraine du Royaume-Uni à atteindre une telle longévité - en Europe, c'est Louis XIV, avec ses 72 ans de règne, qui est le souverain à avoir régné plus longtemps. Résultat : Elizabeth II a vu défiler 15 Premier ministres britanniques (de Winston Churchill à Boris Johnson) et 10 Présidents français. La longévité est aussi une histoire de famille chez les Windsor : la Reine mère est décédée à 101 ans, le 1er avril 2002.

Quel est l'ordre de succession au trône d'Angleterre ?

reine d'Angleterre Charles
Photographie de la Reine d'Angleterre, Elisabeth II, en compagnie de Charles et William, héritiers du trône © Stefan Wermuth/AP/SIPA (publiée le 31/05/2022)

Dans l'ordre de succession au trône, c'est le fils aîné de la Reine, Charles, qui est devenu roi après la mort de sa mère. Charles III devait être proclamé roi dans les 24 heures suivant la mort d'Elizabeth II à l'église St James's Palace à Londres. Mais il ne pourra être couronné que plus tard, comme sa mère qui avait attendu un an entre sa proclamation en tant que reine et son couronnement.

Si Charles III venait à son tour à décéder, son fils William, duc de Cambridge, monterait sur le trône. Après ce dernier, c'est Georges de Cambridge, fils aîné de William et de Catherine, dite Kate Middleton, qui accèdera au trône. Les suivants dans l'ordre de succession sont sa sœur cadette, la princesse Charlotte de Cambridge puis son frère, le prince Louis de Cambridge.